Skip to main content

EHAD-UNITE / Extrait N° 66 : rapport d’une équipe d’intercession, neuvième jour…

By 31 octobre 2021LECTURE QUOTIDIENNE

Neuvième jour

Combat très rude.

Même pour que puisse être exprimée la pensée de l’Esprit.

 

– D.ieu veut dévoiler les plans de Satan qui cherche à nous envoyer sur de fausses pistes.

– Le Seigneur nous donne la victoire. Nous maudissons les oeuvres de l’ennemi. D.ieu est notre libérateur et notre gardien (contre toute vengeance).

« Béni soit D.ieu qui nous fait toujours triompher en Christ ». 2 Corinthiens 2:14.

– D.ieu ne nous reprend pas pour nous abattre mais par amour.

– Satan est le père du mensonge et cherche à emberlificoter les couples afin qu’ils ne s’en sortent plus. Mais D.ieu a instauré un ordre ; dans chacune des vies de Ses enfants, Il veut le restaurer.

– Oppression, fatigue, accablement, mais D.IEU EST VAINQUEUR.

– Un chemin étroit, une mort à soi-même, un renoncement à soi, c’est le chemin de la vie pour le couple.

– D.ieu veut aussi parler aux personnes âgées. D.ieu veut aussi les guérir de toute amertume, toute tristesse, afin de les utiliser pour enseigner les plus jeunes.

– Beaucoup de couples se forment en fonction du matérialisme, même les chrétiens. Conséquence : pas de dialogue possible.

Pourtant Jésus est venu sur cette terre dans la plus simple apparence et nous a recommandé de nous chercher un trésor dans le ciel.

– Beaucoup de violence et même de tyrannie chez bien des hommes. Ils obtiennent l’opposé de ce qu’ils voudraient. Par le dialogue et la douceur,…

– D.ieu ne veut plus d’hommes ni de femmes enfants, parmi Son peuple. D.ieu veut que l’égocentrisme et l’égoïsme soient bannis de Sa maison. Il veut faire de Son peuple un peuple d’adultes.

– Beaucoup de problèmes de couples sont portés auprès d’une tierce personne, même auprès d’inconvertis, au lieu de venir simplement devant D.ieu qui peut tout.

– Beaucoup de fierté chez les hommes qui ont peur d’être déconsidérés en tant qu’hommes s’ils s’avouent faibles dans leurs relations avec leurs épouses, mais D.ieu veut les rassurer et augmenter au contraire leur autorité et leur force.

 

 

Dixième jour

 

Révélation – sainteté – vérité.

 

– Que cette partie du livre soit assaisonnée de sel. Le Seigneur est saint et veut que ce livre soit empreint de Sa sainteté.

– Des temps difficiles arrivent et D.ieu veut que les couples soient fondés sur le roc.

Beaucoup vivent en se plaignant l’un de l’autre, sont remplis de colère, mais D.ieu veut être le réparateur des brèches, aucun problème n’est impossible à régler pour Lui.

D.ieu veut faire de nous des adultes – non pas des adultes qui règlent les problèmes eux-mêmes, mais qui ont la maturité de chercher la solution en D.ieu.

– Comme l’étoile de David est un signe pour le monde concernant Israël, ce livre sera un signe prophétique puissant pour ouvrir l’esprit des chrétiens sur les temps qui viennent et pour qu’ils comprennent qu’ils doivent vraiment s’approcher du Seigneur qui veut pardonner, délivrer et guérir.

– C’est en passant par la croix que l’on peut vraiment être délivré de la vaine manière de vivre de nos pères, car le sacrifice de Jésus est toujours puissant, actif, aujourd’hui, pour nous transformer en ces vases d’honneur, purifiés, utiles pour D.ieu.

– D.ieu veut donner à Son peuple la crainte de Sa personne.

– D.ieu veut faire des hommes des canaux puissants pour Sa pensée, protégeant leur entourage et l’aidant à grandir, portant du fruit en bénissant ceux qui les entourent.

– Que le témoignage de Haïm soit rendu dans le livre selon l’Esprit de D.ieu, avec puissance et vérité.

– D.ieu ne peut pas mettre Sa sainteté sur ce qui est sale. Nous devons nous laisser purifier pleinement.

– Comme D.ieu a parlé à Son peuple à travers l’Apocalypse, Il veut encore parler à travers des livres comme celui-ci.

– Vérité attachée comme une ceinture à nos reins : si nous fermons les portes de nos coeurs, comment les autres pourront-ils voir cette lumière ?

– L’Eternel regarde au coeur et non à l’apparence et, dans beaucoup de familles, on est chrétien de nom, mais on vit au sein du foyer comme les gens du monde, sans unité profonde, sans amour, et beaucoup d’enfants sont déçus, ont des coeurs brisés, des souffrances qu’ils n’osent même pas avouer. D.ieu veut parler, interpeller puissamment les parents avant qu’il ne soit trop tard. Beaucoup de jeunes déjà sont gagnés par l’esprit du monde, sont vaincus et menés vers la destruction.

– Josaphat avait demandé un prophète mais ne voulait pas accepter d’entendre ce que Michée lui disait. Il ne put pourtant empêcher les difficultés prophétisées.

Même si les gens se révoltent contre ce que D.ieu veut dire à travers ce livre, ils ne pourront pas empêcher la Parole de D.ieu d’être annoncée ni de s’accomplir.

Il y a beaucoup de rébellion parmi le peuple. Prière pour que D.ieu pardonne à ceux-là et qu’Il parle et libère ceux qui auront l’humilité de se laisser interpeller par Lui.

– Comme Jésus a parlé à la Samaritaine en lui montrant qu’Il savait qu’elle avait eu cinq maris, de même Il veut aussi révéler à son peuple ce qu’il sait très bien mais qu’il se cache à lui-même, qu’il camoufle. D.ieu veut nous donner l’eau pure, rafraîchissante de son Esprit. Nous n’aurons plus besoin d’aller au puits en cachette,

en pleine chaleur de midi. C’est cette eau rafraîchissante et pure et celle d’un torrent que D.ieu veut donner à Son peuple à travers ce livre, après avoir mis à nu, révélé ce qui est vraiment au fond du coeur de chacun comme par une radiographie.

– Dans l’Eglise, des hommes et des femmes ont le coeur lié par Satan et ne progressent pas, n’arrivent pas à communiquer avec leur Seigneur, ne s’épanouissent pas.

Les prières sont vides de sens, creuses, on ne comprend pas la Parole. Des femmes sont faibles et séduites facilement par des hommes qui rentrent dans l’Eglise comme des loups ravisseurs. Que D.ieu en prenne pitié et leur parle.

– Certains en voudront tellement à Haïm qu’ils voudront même sa mort, mais D.ieu le garde et met un cercle du sang de Jésus autour de lui et l’adversaire ne pourra pas l’atteindre ni par la calomnie, ni par quoi que ce soit. D.ieu veille et protège – et protège l’entourage aussi.

– Il y a un prix à payer pour accomplir la volonté de D.ieu, mais Jésus l’a payé le premier : c’est le don de soi.

– Il y a une démission profonde parmi le peuple de D.ieu, il se laisse corrompre en se soumettant à l’esprit de ce monde. Il délaisse la foi. C’est l’apostasie. Mais D.ieu veut ranimer la foi, il veut remuer les eaux troubles, purifier en amenant à la surface les impuretés et rendre la vie.

– Des serviteurs de D.ieu même se laissent vaincre par l’esprit de ce monde : la cupidité, l’impureté, faire bonne chère, … Que D.ieu purifie. Car le peuple s’affaiblit de plus en plus.

– L’ordre de D.ieu est immuable, incontournable. Le Seigneur n’en démordra pas, Il ne bougera pas d’un iota, car sa Parole est perfection, oui et amen et sa Parole nous révèle cet ordre de D.ieu pour le couple, que beaucoup aimeraient modifier, contourner comme cela les arrange. Notre époque est une époque d’individualisme et de rébellion, mais nous en voyons les fruits. Que D.ieu secoue les hommes, les pères, afin qu’ils purifient leur camp de toutes les pollutions introduites par Satan. Il est plus que temps maintenant. Il est temps pour le peuple de D.ieu de devenir comme les vierges sages qui ont rempli leur lampe d’huile.

– Le domaine plus intime du couple, l’affectivité, la sexualité, D.ieu veut les bénir, D.ieu veut épanouir les foyers dans ce domaine, mais cela n’est possible que dans la mesure où chacun réintègre sa place voulue par D.ieu.

Si l’homme devient vraiment cet homme protecteur que D.ieu veut, si la femme se soumet humblement, les frustrations seront ôtées et D.ieu bénira.

 

 

Onzième jour

 

– La foi est défaillante chez beaucoup. On devient fataliste face à beaucoup de problèmes. Pourtant, D.ieu nous donne la victoire, dans le couple, comme dans d’autres domaines, par le sang de Christ et dans sa résurrection.

– La chair se rebelle contre toute forme d’autorité. D.ieu attend de nous pourtant l’obéissance, car Il sait que ce sont les effets de la chair qui nous mènent à la destruction. C’est par l’obéissance qu’on parvient à la bénédiction.

D.ieu veut nous donner l’eau pure, rafraîchissante de son Esprit. Nous n’aurons plus besoin d’aller au puits en cachette,

– D.ieu attend de nous la franchise : « Que votre oui soit oui, que votre non soit non ». Matthieu 5:37.

C’est un point sensible que l’esprit de mensonge, et pourtant c’est important, comme le compromis aussi d’ailleurs. D.ieu nous veut intègres et bénit l’intégrité.

– Ephésiens 4:32 – 5:1-2 : « Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme D.ieu vous a pardonné en Christ. Devenez donc les imitateurs de D.ieu, comme des enfants bien-aimés ; et marchez dans la charité, à l’exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s’est livré lui-même à D.ieu pour nous, comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur ».

Devenez les imitateurs de D.ieu (D.ieu est amour).

– Ephésiens 4:22 à 24 : « … c’est en Lui que vous avez été instruits à vous dépouiller, eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses, à être renouvelés dans l’esprit de votre intelligence, et à revêtir l’homme nouveau, créé selon D.ieu, dans une justice et une sainteté que produit la vérité ».

La vérité amène la justice et la sainteté. Attention à notre propre justice devant D.ieu, qui n’est que salissure.

– Il faut que nous soyons bien enracinés dans la Parole de D.ieu. Le peuple de D.ieu est trop superficiel, comme une plante qui n’est pas suffisamment enfoncée dans la terre.

– On juge trop facilement l’autre d’après nos critères personnels, notre caractère, notre culture, au lieu d’avoir le regard de D.ieu.

– On veut aussi souvent changer l’autre nous-mêmes, au lieu de nous laisser tout d’abord changer par D.ieu personnellement.

– Les mariages mixtes, beaucoup de difficultés en découlent. On se marie souvent un peu trop vite, sans peser les difficultés. Il faudrait demander la sagesse au Seigneur avant de s’engager.

– D.ieu veut faire une seule chair avec deux êtres, c’est pourquoi le choix du conjoint est si important. C’est le coeur qui devrait être le critère de choix et non l’apparence. Et par nos différences, D.ieu nous transforme afin de former quelque chose de beau et qui le glorifie.

– Quand dans le couple un conjoint n’est pas converti, que le converti puisse avoir l’attitude qu’avait le publicain face au pharisien dans le temple, car il savait qu’il n’était rien d’autre que quelqu’un de grâcié. Que les femmes qui sont dans cette situation puissent avoir cette attitude d’humilité dont nous parle Pierre (1 Pierre 3:1 à 6).

Que le converti soit un modèle, non pas brillant par spiritualité, mais par son amour.

Que le converti ait une relation profonde mais paisible avec D.ieu, qu’il remette vraiment le fardeau au Seigneur, telle est la volonté de D.ieu (patience et foi).

– Quand un des conjoints a fait marche arrière, c’est une grande souffrance pour l’autre. Mais D.ieu veut qu’il n’y ait ni jugement, ni critique, ni découragement. Il veut former au contraire le sens du combat spirituel chez celui qui lui reste fidèle, il veut l’éprouver, le transformer et l’aider à comprendre qu’il faut aimer D.ieu pourLui-même et non pour ce qu’Il nous donne (« Tout concourt au bien de ceux qui aiment D.ieu »).

– La convoitise et la jalousie sont des poisons qui détruisent bien des couples. On se compare aux autres et pourtant D.ieu nous a faits tous différents et en plus on ne voit que l’apparence des choses. Il faudrait que de tels couples aient d’avantage de désir de connaître D.ieu, d’avantage de désir de Lui plaire et ils ne connaîtraient pas toutes les frustrations qu’ils connaissent (mettre D.ieu à la première place : Matthieu 6:33).

– Problème du rejet : c’est un énorme problème dans beaucoup de couples, car cela crée des blessures profondes, parfois non avouées, et qui se cicatrisent mal, entraînant d’autres problèmes et c’est une chaîne sans fin où le non-pardon prend beaucoup de place. Les enfants finissent par en souffrir, car celui qui a été rejeté finit par rejeter lui aussi les autres.

Le rejet vient souvent quand on a été soi-même rejeté, et il faut toute la grâce agissante de D.ieu pour guérir ces blessures et l’Esprit de D.ieu pour mettre le doigt sur ces problèmes. D.ieu a un coeur de père compatissant et Il veut bénir ces foyers. Quand Il guérit, Il efface les cicatrices même des plaies, Il efface le souvenir, par la puissance du sang de Jésus, par l’oeuvre de la croix.

« Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme. » Jérémie 17:5.

 

 

Leave a Reply

Translate »