Skip to main content

EN 1998 l’Esprit-Saint me donna de rédiger le livre EHAD, qui entre autres sujets, a été et reste un outil précieux pour couples et familles ainsi qu’un éclairage précieux à partir de tout ce que signifia pour l’homme comme pour la femme, la chute en Eden. Beaucoup ignorent ces choses et ne comprennent pas en plénitude pourquoi, ni de quoi ils souffrent entre hommes et femmes dans le cadre du couple. L’enjeu et donc le combat spirituel lors de la rédaction du livre nécessitèrent la mise en place d’une équipe d’intercession au quotidien. Il est très intéressant de relire le rapport de prière de cette équipe de trois soeurs admirables combattantes durant 14 jours pleins, d’affilée. Edifiant et encore plus d’actualité en nos jours d’apostasie avancée…

By 28 octobre 2021TEMOIGNAGE

RAPPORT D’UNE EQUIPE D’INTERCESSION

 

Dans les jours où les bases du livre furent jetées, une équipe de prière de trois chrétiennes, menées par Elishéva Goël, intercédèrent et reçurent de la part du Seigneur bien des choses qui furent notées.

Il nous a paru intéressant de les livrer telles quelles ici comme un complément fort pertinent.

Premier jour

– Que rien ne se trouve dans « le camp » qui ne soit à la gloire de D.ieu.

– Réclamer des anges aux quatre coins de la propriété.

– D.ieu veut faire des foyers chrétiens des plantations à la gloire de l’Eternel, bien taillées, poussant droit et portant de bons fruits, dans ce monde de perversion et de ténèbres.

– Esprit de la grâce agissant dans le peuple de D.ieu. D.ieu veut restaurer. Volonté du Père de greffer en profondeur sur Ses racines qui sont juives, car là Son peuple retrouvera le sens de l’ordre divin dans le couple (Psaume 47:6 à 10 : « D.ieu monte au milieu des cris de triomphe, l’Eternel s’avance au son de la trompette. Chantez à D.ieu, chantez ! Chantez à notre Roi, chantez ! Car D.ieu est roi de toute la terre. Chantez un cantique ! D.ieu règne sur les nations, D.ieu a pour siège Son saint trône. Les princes des peuples se réunissent au peuple du D.ieu d’Abraham ; car à D.ieu sont les boucliers de la terre. Il est souverainement élevé »). (Image du couple juif).

– Que chaque chapitre du livre en préparation soit comme un coup porté dans les domaines divers touchant aux relations, perverties par Satan.

– Qu’il y ait un rayon de lumière amené là où il y a encore de l’obscurité dans le texte.

 

 

Deuxième jour

 

– D.ieu veut manifester Sa compassion envers Son peuple à travers ce livre (car Son peuple est dans la confusion : « Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance ». Osée 4:6).

En même temps, il s’agit d’un message prophétique, mais beaucoup ne l’accepteront pas. Que D.ieu ouvre des coeurs.

– D.ieu veut instruire encore Haïm, lui accorder un esprit de révélation (qu’il soit vigilant, car le Seigneur veut utiliser des rencontres prochaines pour lui révéler certaines choses importantes).

– Esaïe 61:1 à 4 : « L’Esprit du Seigneur, l’Eternel, est sur moi, Car l’Eternel m’a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux ; Il m’a envoyé pour guérir

 

 

ceux qui ont le coeur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers la délivrance ; Pour publier une année de grâce de l’Eternel, et un jour de vengeance de notre D.ieu ; Pour consoler tous les affligés ; Pour accorder aux affligés de Sion, pour leur donner un diadème au lieu de la cendre, une huile de joie au lieu du deuil, un vêtement de louange au lieu d’un esprit abattu, afin qu’on les appelle des térébinthes de la justice, une plantation de l’Eternel, pour servir à Sa gloire ».

Nous proclamons que cette Parole soit accomplie par l’Esprit de D.ieu à travers ce livre.

– Sur les ruines anciennes, il sera rebâti des coeurs brisés depuis longtemps. Des montagnes entre les êtres, dans les couples, seront aplanies à travers ce livre. Mais D.ieu veut restaurer, rebâtir. D.ieu veut instruire, mais aussi donner des solutions concrètes, directes. Il est Lui-même la solution.

– 1 Pierre 3:1 à 7 : « Femmes, soyez de même soumises à vos maris, afin que, si quelques-uns n’obéissent point à la Parole, ils soient gagnés sans parole par la conduite de leurs femmes, en voyant votre manière de vivre chaste et réservée. Ayez, non cette parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés, les ornements d’or, ou les habits qu’on revêt, mais la parure intérieure et cachée dans le coeur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible, qui est d’un grand prix devant D.ieu. Ainsi se paraient autrefois les saintes femmes qui espéraient en D.ieu, soumises à leurs maris, comme Sara, qui obéissait à Abraham et l’appelait son seigneur. C’est d’elle que vous êtes devenues les filles, en faisant ce qui est bien, sans vous laisser troubler par aucune crainte. Maris, montrez à votre tour de la sagesse dans vos rapports avec vos femmes, comme avec un sexe plus faible ; honorez-les, comme devant aussi hériter avec vous de la grâce de la vie. Qu’il en soit ainsi, afin que rien ne vienne faire obstacle à vos prières ».

Sexe plus faible – afin que rien ne vienne faire obstacle à vos prières. Important. Voir 1 Timothée 2:8 : « Je veux donc que les hommes prient en tout lieu, en élevant des mains pures, sans colère ni mauvaises pensées ».

– 1 Timothée 2:9 à 15 : « Je veux aussi que les femmes, vêtues d’une manière décente, avec pudeur et modestie, ne se parent ni de tresses, ni d’or, ni de perles, ni d’habits somptueux, mais qu’elles se parent de bonnes oeuvres, comme il convient à des femmes qui font profession de servir D.ieu. Que la femme écoute l’instruction en silence, avec une entière soumission. Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme ; mais elle doit demeurer dans le silence. Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite ; et ce n’est pas Adam qui a été séduit, c’est la femme qui, séduite, s’est rendue coupable de transgression. Elle sera néanmoins sauvée en devenant mère, si elle persévère avec modestie dans la foi, dans la charité, et dans la sainteté ».

Chasteté, pureté, humilité de la femme.

Les femmes de notre monde sont tout à l’opposé et Satan a réussi à détourner l’image biblique de la femme au profit de l’image donnée par les femmes du monde. Il faut exhorter les femmes à revenir au modèle biblique.

– D.ieu veut rendre une dignité à chacun.

 

 

 

– D.ieu veut donner à ce livre une portée beaucoup plus large que nous ne pensons.

– L’ennemi ne veut pas entendre que l’on parle de ces choses, ni d’Israël, mais D.ieu veut rendre à Son peuple la vision des anciens sentiers, afin qu’il y marche. Il est le bon berger qui veut prendre soin de Son troupeau sur ce chemin.

– La femme peut être souvent séduite par l’ennemi (comme Eve) si elle n’a pas de « garde-fou ». Elle devient alors un outil de destruction quand elle n’est pas dans la main de D.ieu.

Exemple : séduction des médecines douces, parallèles. Beaucoup de femmes tombent dans ce piège.

– D.ieu veut préparer son peuple en vue des temps difficiles à venir et veut utiliser ce livre dans ce sens. D.ieu veut faire de nous des instruments en faveur du peuple d’Israël quand le temps sera venu.

 

 

Troisième jour

 

– Liens religieux qui cachent l’hypocrisie dans les relations (« Là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté ». 2 Corinthiens 3:17). Que ce livre puisse éclairer le peuple de D.ieu pour l’amener à la repentance.

– D.ieu veut faire miséricorde et donner une espérance, en commençant par les serviteurs qui seront des témoins.

« Le juste vivra par la foi » Hébreux 10:38. Quand nous croyons que la situation est perdue à tout jamais, D.ieu peut intervenir avec sa solution.

– Esprit de destruction qui agit dans les familles. Nous allons contre lui. Car D.ieu veut restaurer.

– Esprit du monde qui influence les femmes chrétiennes : elles s’occupent de futilités au lieu de se tenir à la brèche, au lieu de réclamer la sagesse.

– Jeunes femmes influencées par le féminisme. Besoin de sécurité. Déçues par le manque à ce niveau chez leurs pères ou leurs époux.

Message d’exhortation pour les femmes afin qu’elles renoncent à prendre la place de responsabilité qui n’est pas la leur et qui incomberait à leur mari ou à leur futur mari. Il faut pour cela mettre sa foi en action pendant un certain temps, même si la situation semble devenir floue ou même confuse, voire catastrophique en apparence. Pendant ce temps, prier est le travail de la femme, afin que son mari réalise ce qui ne va pas chez lui.

– D.ieu veut instruire aussi les jeunes gens qui ne sont pas encore mariés, afin qu’ils se mettent en « bonne position » et fassent de bons choix au niveau du conjoint.

– Un mauvais fondement au niveau de l’identité de l’homme et de la femme entraîne la stérilité à beaucoup de niveaux.

– La Suisse : la religiosité a remplacé la foi, comme Mammon qui a pris la place de D.ieu. Les relations sont figées par le légalisme, même dans les familles chrétiennes. D.ieu veut ôter les carcans et faire de Son peuple des témoins véritables. On est très proche de la vraie position biblique et pourtant très éloigné. D.ieu veut libérer.

– Beaucoup d’hommes chrétiens sont des lecteurs de la Bible, des moralisateurs à partir de la Parole. Ils la connaissent et elle leur donne une certaine position, une « assise », mais la mettre en pratique est encore autre chose. L’amour n’est pas quelque chose de théorique.

 

C’est une mise à nu de nous-mêmes qui permet seule de mettre en pratique avec fruit la Parole de D.ieu. HUMILITE qui permet de se laisser sonder par D.ieu. Le désir de plaire à D.ieu devrait être la priorité absolue.

 

Quatrième jour

 

– Les veuves ou divorcées. D.ieu veut les toucher aussi, malgré leur situation « irrémédiable ».

D.ieu veut vraiment être pour elles cet époux invisible qu’elles aimeront suivre. D.ieu veut rendre visible cette relation de la femme seule avec Lui, comme un témoignage puissant. Pourquoi ces femmes ne seraient-elles pas des modèles de douceur, de soumission, telles qu’on les voit décrites dans la Parole ?

– De même pour les hommes : que leur service pour l’Eglise soit béni, à travers un zèle renouvelé, un don de soi total.

– D.ieu veut faire de Son peuple des disciples, mais aussi une armée en marche qui va contre les oeuvres de l’ennemi. D.ieu veut enseigner Son peuple, afin qu’il puisse avoir des victoires. Alors le réveil sera possible.

– IMPORTANT : il y a un Canaan spirituel à conquérir pour chacun de nous. La remise en ordre biblique de nos positions est une condition essentielle pour se lancer dans le combat. Sachons que c’est D.ieu qui combat pour nous.

– Qu’à travers ce livre le désir de plaire à D.ieu soit rendu brûlant, grandissant. Que D.ieu amène Son peuple à la repentance face à ses mauvaises voies, ses habitudes d’indépendance, sa présomption.

« Deux valent mieux qu’un. La corde à trois fils ne se rompt point facilement ». Ecclésiaste 4:9 et 12.

– D.ieu veut mettre à part un peuple qui ne manifestera plus les oeuvres de la chair mais celles de l’Esprit. Prière pour que ce livre soit empreint puissamment de l’Esprit de D.ieu.

– Le monde a besoin plus encore de cet enseignement et D.ieu veut aussi parler à travers ce livre à ceux qui ne le connaissent pas encore.

– Les mauvaises positions au niveau de l’identité d’homme ou de femme sont aujourd’hui si ancrées qu’on ne peut plus bien souvent distinguer un homme d’une femme, par exemple physiquement. D.ieu veut restaurer l’identité de chacun, et cela va à contre-courant de tout aujourd’hui pour les jeunes notamment. Mais s’ils aiment vraiment D.ieu ils se laisseront changer.

– Besoin d’affirmation de soi chez les garçons, besoin de sécurité chez les filles. Exemple de conséquence : la pratique des arts martiaux (une abomination devant D.ieu).

– SAINTETE pour le peuple de D.ieu.

– Combat contre Satan, mais il a été vaincu.

 

 

Cinquième jour

 

– D.ieu veut travailler dans Son Eglise (construction sans faille).

 

– Pour le dernier combat, D.ieu veut purifier Son peuple, et l’armer pour qu’il gagne la bataille. Il revient bientôt, mais veut se frayer un chemin pour se préparer un peuple, un reste, qui ait la paix avec Lui, qui soit pleinement réconcilié et intègre dans sa marche.

« Si D.ieu est pour nous, qui sera contre nous ? » Romains 8:31.

Même si l’ennemi cherche à nous arrêter, nous savons que le Seigneur est pour nous et que Son oeuvre s’accomplira.

– D.ieu veut nous récolter comme un bon grain mûri au soleil. Il n’a que faire de la balle qui vole au vent, signe de tout ce qui est impropre à son royaume, ce qui est opposé à Sa nature et à Sa sainteté, ce qui est sans frein, sans « maître ».

– Il veut que notre vie, une fois éclairée sur l’ordre divin, sur la perfection divine, soit comme un beau fruit. D.ieu veut dépouiller Son peuple pour qu’il revienne à un chemin simple, uni, et non tortueux et plein de contours (Psaume 131 : « Loin de là, j’ai l’âme calme et tranquille »). Tout ce qui vient du monde, la sagesse du monde, la psychologie du monde,… La sagesse du monde ne produit que le tourment. Celle de D.ieu procure la paix.

– Le peuple de D.ieu marche selon son âme et le Seigneur veut lui apprendre à marcher selon l’Esprit. D.ieu veut que Son peuple n’utilise pas des moyens humains pour avancer mais que ce soit Lui qui le conduise.

– La caractéristique de l’Eglise des temps de la fin est l’esprit de division, alors que D.ieu est infiniment uni, unifiant, relationnel. D.ieu est amour et dans l’Eglise on ne perçoit que si peu Son amour. C’est parce que le peuple n’écoute plus, il ne voit plus, et il se conforme au monde et ne se laisse pas transformer par le renouvellement de l’intelligence.

« Si Mon peuple sur qui est invoqué mon Nom s’humilie, prie et cherche Ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, – Je l’exaucerai des cieux, Je lui pardonnerai son péché, et Je guérirai son pays ». 2 Chroniques 7:14.

« un peu de levain fait lever toute la pâte ». 1 Corinthiens 5:6.

Les femmes juives, avant la Pâque, ôtent tout levain de la maison. Pour pénétrer dans le repos parfait de D.ieu, sachons qu’il est important d’enlever tout levain. Cela peut être peu de chose à nos yeux (un manque de pardon, une rancune, peu de chose, …) et pourtant cela peut corrompre toute notre vie.

– Des forteresses très anciennes, sales, érigées depuis longtemps dans les vies, au point qu’on n’y prend même plus garde, le Seigneur veut les abattre.

– D.ieu veut amener un réveil. Mais le peuple de D.ieu s’attend à des manifestations puissantes de l’Esprit (guérisons, miracles) au lieu de s’attacher à ce qu’est réellement l’esprit du réveil (des coeurs qui reviennent à D.ieu dans la repentance, retrouver son premier amour, un amour brûlant pour D.ieu).

– D.ieu veut ramener les coeurs des pères vers les enfants, et celui des enfants vers leurs pères. D.ieu veut guérir les choses à la base (Malachie 4:5-6).

– L’Esprit parle doucement, comme une brise légère, et le peuple n’entend pas. Il s’agite à toutes sortes de choses, à toutes sortes d’oeuvres, et il n’entend pas.

 

 

Sixième jour

 

Souveraineté de Yeshoua

 

– D.ieu veut révéler à Son peuple que le fait de « changer son fusil d’épaule » dans le domaine du couple n’est pas impossible. Rien n’est impossible à D.ieu. Même si les relations paraissent impossibles à détricoter, à démêler, comme un écheveau de laine, grâce à D.ieu c’est possible.

– Vision d’un cheval qui doit sauter des obstacles. D.ieu permet tous les obstacles et nous demande de les franchir. Il y a la solution dans la Parole. Dans une course, il y a une manière de faire pour diriger le cheval. De même dans la Parole, il y a le mode d’emploi.

– « Large est le chemin qui mène à la perdition. Etroit est le chemin qui mène à la vie. » (dans le domaine du couple).

– D.ieu veut faire des couples des sources de vie, de joie, des modèles de stabilité et de force pour l’entourage à commencer par les enfants.

– D.ieu ne veut pas que nous soyons comme des singes qui copient bêtement une manière de faire. C’est quelque chose d’unique et de particulier à chacun qu’Il veut accomplir dans les coeurs.

– Il n’y a pas de cas particuliers, impossibles à régler pour D.ieu. Dans le domaine du couple, la crainte est telle chez beaucoup qu’il est difficile de croire que le Seigneur puisse vraiment intervenir. Mais D.ieu est rempli d’amour et ne veut pas que nous soyons comme des chevaux qui se cabrent. Il attend de nous la confiance pour agir dans ce domaine si subtil, si délicat.

– C’est l’esprit de l’Antichrist qui se répand parmi les couples, même chrétiens, élevant les femmes à un rang de « déesses », abaissant les hommes à un rang de subalternes, poussant les enfants à la rébellion, à la drogue, à l’impureté, dès leur jeune âge, minant les foyers à la base. D.ieu veut restaurer pleinement les foyers en les fondant sur le rocher qui est Christ. Mais, pour cela, il faut qu’Il abatte des forteresses, des murs de béton armé, érigés entre les membres d’une même famille. Il faut intercéder, c’est vital. Que D.ieu fasse se lever de vrais intercesseurs qui auront compris où se situe vraiment le problème et qui prieront pour le peuple de D.ieu, afin qu’il retrouve le sentier de la vie.

– Demande de pardon à D.ieu pour l’avortement, qui fait tant de dégâts dans beaucoup de foyers, même chrétiens, qui sont passés par là.

– Dans beaucoup de foyers on ne sait plus qui donne le ton : le père n’est plus celui qui guide, qui dirige. La mère s’en mêle et les enfants ne savent plus qui croire ni qui suivre. Mauvais modèles, déstabilisants pour les enfants. Notre société est bâtie sur cette espèce de foire où chacun a quelque chose à dire et à diriger et où personne ne prend finalement ses vraies responsabilités. Danger ! Plusieurs niveaux : identité perdue ou faussée, perte du sens des responsabilités, fuite vers la chair, vers les choses de l’âme. Ce n’est plus l’Esprit qui domine, c’est la chair. Le principe du Père étant détruit, la société est minée, rongée de l’intérieur comme un fruit habité par un ver.

– Que le peuple revienne à la Parole. C’est essentiel. Si le peuple de D.ieu avait véritablement une vie de prière personnelle, il serait éclairé par la Parole et beaucoup

de choses changeraient (mais il se tourne vers toutes sortes de distractions, comme la télévision qui les égare). Esaïe 55 (« Vous tous qui avez soif, venez aux eaux »).

Exode 15:22 à 27 : « Moïse fit partir Israël de la Mer Rouge. Ils prirent la direction du désert de Schur ; et, après trois journées de marche dans le désert, ils ne trouvèrent point d’eau. Ils arrivèrent à Mara ; mais ils ne purent par boire l’eau de Mara, parce qu’elle était amère. C’est pourquoi ce lieu fut appelé Mara. Le peuple murmura contre Moïse, en disant : « Que boirons-nous ? » Moïse cria à l’Eternel ; et l’Eternel lui indiqua un bois, qu’il jeta dans l’eau. Et l’eau devint douce. Ce fut là que l’Eternel donna au peuple des lois et des ordonnances, et ce fut là qu’Il le mit à l’épreuve. Il dit : si tu écoutes attentivement la voix de l’Eternel, ton D.ieu, si tu fais ce qui est droit à Ses yeux, si tu prêtes l’oreille à Ses commandements, et si tu observes toutes Ses lois, Je ne te frapperai d’aucune des maladies dont J’ai frappé les Egyptiens ; car Je suis l’Eternel qui te guérit. Ils arrivèrent à Elim, où il y avait douze sources d’eau et soixante-dix palmiers. Ils campèrent là, près de l’eau ».

Mara : amertume, aridité, sécheresse.

Elim : douze sources d’eau (il faut suivre le Seigneur qui donne en abondance à ses enfants).

Besoin de persévérance parmi le peuple. Besoin de marcher dans l’obéissance.

– D.ieu veut faire de Son peuple un peuple vainqueur comme Abraham face à Kedorlaomer, Abraham qui donna ensuite la dîme de tout à Melchisédek.

– Vision d’un homme singe qui revient (délier les hommes chrétiens de la théorie de l’évolution qui est un mensonge). D.ieu nous a créés hommes et femmes et non descendants du singe et Il nous a créés à Son image. Il veut restaurer cette image par le sang de l’Agneau, afin que l’homme ne soit plus prisonnier d’une forme d’animalité, de la chair, mais qu’il devienne libre de marcher enfin par l’Esprit, ayant une identité restaurée, libre de devenir aussi un vainqueur, capable de dominer sur la chair et sur les circonstances.

– L’homme de perdition vient bientôt mais le Seigneur aussi, qui jugera la terre, et Satan est comme un lion rugissant, cherchant qui il pourra dévorer. Il a ficelé les âmes dans le mensonge, mais D.ieu règne et veut éclairer et délivrer ces âmes, des couples captifs. Jésus est sur le trône et nul ne l’en fera descendre. Il est vraiment notre victoire. Il revient bientôt.

– Prière pour les couples pastoraux.

– Prière pour l’édition du livre en France et à l’étranger : que l’ennemi ne conduise pas dans de fausses voies (vu l’impact important du livre au niveau prophétique – nous réclamons toute la direction du Saint-Esprit).

 

 

Septième jour

Esprit de miséricorde.

 

– Il y a des machines qui ont été mises en route et qui sont comme des palliatifs – on prend la place de l’autre – beaucoup de femmes ont pris les rennes du foyer. D.ieu

 

veut renverser la vapeur. Mais la FOI doit entrer en action. D.ieu veut remplir ce livre de miséricorde afin d’amener Son peuple à reconsidérer ses voies.

– Il y a beaucoup d’hypocrisie dans l’Eglise, beaucoup de tiédeur. On pratique de bonnes oeuvres, on se gave d’enseignements, mais on ne vit pas dans la vérité, ni l’humilité, dans les relations et, face aux combats qui viennent dans ce monde où l’iniquité va grandissant, D.ieu veut renverser les choses.

– On suit le train de ce monde. Le matérialisme est devenu plus important pour le peuple de D.ieu que le fait de chercher Sa face pour connaître Sa volonté. Beaucoup de jeunes couples chrétiens prennent un mauvais départ, se laissent prendre au piège de Mammon (« Cherchez premièrement le royaume et la justice de D.ieu et toutes ces choses vous seront données par-dessus » Matthieu 6:33).

– Beaucoup d’enfants de chrétiens se perdent dans le monde, dans la perversion, parce que les parents vivent dans la tiédeur vis-à-vis du Seigneur.

– D.ieu attend de nous que nous parlions avec vérité, même si ça déplaît au plus grand nombre. Que ce livre puisse être empreint de vérité.

C’est une urgence ! Les temps sont très courts et on a l’impression d’aller à contre-courant. Il y a un esprit de provocation et de violence répandu partout dans l’Eglise (comme si on voulait vivre à cent à l’heure, sans regarder aux autres, pour se satisfaire soi-même).

– Comme Lot avait choisi les terrains faciles dans la vallée, ainsi le peuple de D.ieu choisit la facilité et les satisfactions acquises rapidement et sans effort. D.ieu appelle Son peuple dans ces temps à remonter sur la montagne, là où ne poussent que les fleurs les plus rares et les plus belles.

– L’esprit de religiosité est comme un emplâtre posé sur des blessures profondes, sur des échecs, il fait barrage à l’action de l’Esprit qui veut bénir et guérir dans toutes les relations.

« L’affection de la chair est inimitié contre D.ieu ». Romains 8:7.

– D.ieu veut donner aux maris le sens de ce qu’est réellement un homme responsable, qui veille, qui protège et qui donne le ton dans le foyer avec sagesse et amour. D.ieu veut accorder à l’épouse d’agir en fonction de ce que pense son époux, en fonction de son conseil. D.ieu veut délivrer les femmes de leur indépendance et de leurs idées personnelles qu’elles mettent souvent en premier, avant d’avoir cherché à savoir la pensée de leurs maris.

– Parallèle entre l’Eglise/épouse de Christ et l’épouse face à l’époux (lavée par l’eau de la Parole). (Voir Ephésiens 5:25-26).

– Psaume 128:1 à 3 : « Heureux tout homme qui craint l’Eternel, qui marche dans Ses voies ! Tu jouis alors du travail de tes mains, tu es heureux, tu prospères. Ta femme est comme une vigne féconde dans l’intérieur de ta maison ; tes fils sont comme des plants d’olivier, autour de ta table ».

Heureux tout homme qui craint l’Eternel. Beaucoup d’hommes marchent selon leurs propres voies, selon ce qui les arrange, selon leurs idées personnelles, au lieu de chercher la face de D.ieu. Bien des bénédictions découlent de l’obéissance à D.ieu dans ce domaine:

– Une épouse comme une vigne féconde.

– Un foyer béni, des enfants portant du fruit.

– L’Eglise bénie.

 

 

Huitième jour

 

– Le livre sera mené à son terme (cf : lorsque le peuple d’Israël, revenu de captivité, a pu reconstruire la muraille, malgré l’opposition de l’ennemi).

– Jésus est la lumière et veut faire vraiment toute la lumière dans le couple. Beaucoup de couples ne vivent pas vraiment dans la clarté l’un en face de l’autre. Il y a des choses cachées, non avouées, il y a des jardins secrets, on vit pour des intérêts personnels bien souvent, et D.ieu ne peut rien changer, à cause de toutes ces choses vécues dans le secret et qui empêchent les couples de former une seule chair.

Beaucoup d’hommes vivent leur vie indépendamment de leurs femmes et beaucoup de femmes vivent dans une forme d’adultère, par conséquent. Ce livre veut faire la lumière sur ces problèmes, amener à la repentance et donner la solution.

– Esprit de mensonge, comme Ananias et Saphira, forme de compromis, de cachoteries.

– Il y a comme des tours bâties dans lesquelles sont enfermés les êtres. Dans un même couple, il y a de telles barrières qu’il est impossible à D.ieu de leur donner de porter vraiment le fruit qu’ils devraient porter.

Certains vivent des choses apparemment exaltantes extérieurement, par exemple des serviteurs de D.ieu engagés dans le ministère. Mais l’intérieur est vide. Le Seigneur voudrait qu’on laisse peut-être de côté certaines choses pour se consacrer à des choses plus petites en apparence, pour se consacrer l’un à l’autre. De même, on est enseigné et gavé de toutes sortes de choses très spirituelles dans l’Eglise aujourd’hui, mais les enseignements de base ne sont plus ou à peine prêchés, et le peuple meurt par manque de connaissance.

– D.ieu voudrait que l’amour qui passe par-dessus tout règne dans les couples.

– En se dévoilant devant l’autre, il n’y a pas de honte, bien au contraire. Le mariage est saint aux yeux de D.ieu, Il veut particulièrement le bénir.

– Que D.ieu touche aussi les jeunes qui veulent se marier, afin qu’ils fassent le bon choix, selon l’Esprit et qu’ils puissent bâtir leur couple non sur les sentiments mais sur le roc qui est Jésus-Christ.

– Il y a beaucoup de souffrance dans le coeur des femmes, parce que leurs maris ne prennent pas soin d’elles, mais aussi parce que beaucoup ne réalisent même pas qu’ils ont en face d’eux des êtres qui ont besoin d’être aimés pour eux-mêmes. D.ieu veut mettre un baume sur les coeurs et guérir de nombreux coeurs brisés.

– Certains couples travaillent tous deux et vivent chacun pour soi. Que D.ieu pardonne et restaure son ordre dans ce domaine. Que D.ieu restaure Son unité.

– D.ieu veut mettre à nu l’égoïsme à travers ce livre. Il faut accepter l’humilité.

– Jésus s’est donné sur la croix pour nous. Quel exemple parfait ! Quel amour parfait !

– Que D.ieu mette aussi dans nos coeurs la patience, comme Il en a envers nous, pour notre conjoint.

– Comme une plante qu’on presse pour en extraire le jus qui donnera le parfum, que tout puisse vraiment être extrait de la Parole de D.ieu, pour produire ce parfum, odeur de sainteté, qui rayonnera des couples.

– A quoi sert d’être super-spirituel si nous n’avons pas expérimenté la profonde guérison en Christ dans nos vies ? Nous serions comme des carcasses vides.

– Problème de l’inceste – très répandu – qui mène au rejet, à la culpabilité et à l’esprit d’impudicité.

 

Neuvième jour

Combat très rude.

Même pour que puisse être exprimée la pensée de l’Esprit.

 

– D.ieu veut dévoiler les plans de Satan qui cherche à nous envoyer sur de fausses pistes.

– Le Seigneur nous donne la victoire. Nous maudissons les oeuvres de l’ennemi. D.ieu est notre libérateur et notre gardien (contre toute vengeance).

« Béni soit D.ieu qui nous fait toujours triompher en Christ ». 2 Corinthiens 2:14.

– D.ieu ne nous reprend pas pour nous abattre mais par amour.

– Satan est le père du mensonge et cherche à emberlificoter les couples afin qu’ils ne s’en sortent plus. Mais D.ieu a instauré un ordre ; dans chacune des vies de Ses enfants, Il veut le restaurer.

– Oppression, fatigue, accablement, mais D.IEU EST VAINQUEUR.

– Un chemin étroit, une mort à soi-même, un renoncement à soi, c’est le chemin de la vie pour le couple.

– D.ieu veut aussi parler aux personnes âgées. D.ieu veut aussi les guérir de toute amertume, toute tristesse, afin de les utiliser pour enseigner les plus jeunes.

– Beaucoup de couples se forment en fonction du matérialisme, même les chrétiens. Conséquence : pas de dialogue possible.

Pourtant Jésus est venu sur cette terre dans la plus simple apparence et nous a recommandé de nous chercher un trésor dans le ciel.

– Beaucoup de violence et même de tyrannie chez bien des hommes. Ils obtiennent l’opposé de ce qu’ils voudraient. Par le dialogue et la douceur,…

– D.ieu ne veut plus d’hommes ni de femmes enfants, parmi Son peuple. D.ieu veut que l’égocentrisme et l’égoïsme soient bannis de Sa maison. Il veut faire de Son peuple un peuple d’adultes.

– Beaucoup de problèmes de couples sont portés auprès d’une tierce personne, même auprès d’inconvertis, au lieu de venir simplement devant D.ieu qui peut tout.

– Beaucoup de fierté chez les hommes qui ont peur d’être déconsidérés en tant qu’hommes s’ils s’avouent faibles dans leurs relations avec leurs épouses, mais D.ieu veut les rassurer et augmenter au contraire leur autorité et leur force.

 

 

Dixième jour

 

Révélation – sainteté – vérité.

 

– Que cette partie du livre soit assaisonnée de sel. Le Seigneur est saint et veut que ce livre soit empreint de Sa sainteté.

– Des temps difficiles arrivent et D.ieu veut que les couples soient fondés sur le roc.

Beaucoup vivent en se plaignant l’un de l’autre, sont remplis de colère, mais D.ieu veut être le réparateur des brèches, aucun problème n’est impossible à régler pour Lui.

D.ieu veut faire de nous des adultes – non pas des adultes qui règlent les problèmes eux-mêmes, mais qui ont la maturité de chercher la solution en D.ieu.

– Comme l’étoile de David est un signe pour le monde concernant Israël, ce livre sera un signe prophétique puissant pour ouvrir l’esprit des chrétiens sur les temps qui viennent et pour qu’ils comprennent qu’ils doivent vraiment s’approcher du Seigneur qui veut pardonner, délivrer et guérir.

– C’est en passant par la croix que l’on peut vraiment être délivré de la vaine manière de vivre de nos pères, car le sacrifice de Jésus est toujours puissant, actif, aujourd’hui, pour nous transformer en ces vases d’honneur, purifiés, utiles pour D.ieu.

– D.ieu veut donner à Son peuple la crainte de Sa personne.

– D.ieu veut faire des hommes des canaux puissants pour Sa pensée, protégeant leur entourage et l’aidant à grandir, portant du fruit en bénissant ceux qui les entourent.

– Que le témoignage de Haïm soit rendu dans le livre selon l’Esprit de D.ieu, avec puissance et vérité.

– D.ieu ne peut pas mettre Sa sainteté sur ce qui est sale. Nous devons nous laisser purifier pleinement.

– Comme D.ieu a parlé à Son peuple à travers l’Apocalypse, Il veut encore parler à travers des livres comme celui-ci.

– Vérité attachée comme une ceinture à nos reins : si nous fermons les portes de nos coeurs, comment les autres pourront-ils voir cette lumière ?

– L’Eternel regarde au coeur et non à l’apparence et, dans beaucoup de familles, on est chrétien de nom, mais on vit au sein du foyer comme les gens du monde, sans unité profonde, sans amour, et beaucoup d’enfants sont déçus, ont des coeurs brisés, des souffrances qu’ils n’osent même pas avouer. D.ieu veut parler, interpeller puissamment les parents avant qu’il ne soit trop tard. Beaucoup de jeunes déjà sont gagnés par l’esprit du monde, sont vaincus et menés vers la destruction.

– Josaphat avait demandé un prophète mais ne voulait pas accepter d’entendre ce que Michée lui disait. Il ne put pourtant empêcher les difficultés prophétisées.

Même si les gens se révoltent contre ce que D.ieu veut dire à travers ce livre, ils ne pourront pas empêcher la Parole de D.ieu d’être annoncée ni de s’accomplir.

Il y a beaucoup de rébellion parmi le peuple. Prière pour que D.ieu pardonne à ceux-là et qu’Il parle et libère ceux qui auront l’humilité de se laisser interpeller par Lui.

– Comme Jésus a parlé à la Samaritaine en lui montrant qu’Il savait qu’elle avait eu cinq maris, de même Il veut aussi révéler à son peuple ce qu’il sait très bien mais qu’il se cache à lui-même, qu’il camoufle. D.ieu veut nous donner l’eau pure, rafraîchissante de son Esprit. Nous n’aurons plus besoin d’aller au puits en cachette,

en pleine chaleur de midi. C’est cette eau rafraîchissante et pure et celle d’un torrent que D.ieu veut donner à Son peuple à travers ce livre, après avoir mis à nu, révélé ce qui est vraiment au fond du coeur de chacun comme par une radiographie.

– Dans l’Eglise, des hommes et des femmes ont le coeur lié par Satan et ne progressent pas, n’arrivent pas à communiquer avec leur Seigneur, ne s’épanouissent pas.

Les prières sont vides de sens, creuses, on ne comprend pas la Parole. Des femmes sont faibles et séduites facilement par des hommes qui rentrent dans l’Eglise comme des loups ravisseurs. Que D.ieu en prenne pitié et leur parle.

– Certains en voudront tellement à Haïm qu’ils voudront même sa mort, mais D.ieu le garde et met un cercle du sang de Jésus autour de lui et l’adversaire ne pourra pas l’atteindre ni par la calomnie, ni par quoi que ce soit. D.ieu veille et protège – et protège l’entourage aussi.

– Il y a un prix à payer pour accomplir la volonté de D.ieu, mais Jésus l’a payé le premier : c’est le don de soi.

– Il y a une démission profonde parmi le peuple de D.ieu, il se laisse corrompre en se soumettant à l’esprit de ce monde. Il délaisse la foi. C’est l’apostasie. Mais D.ieu veut ranimer la foi, il veut remuer les eaux troubles, purifier en amenant à la surface les impuretés et rendre la vie.

– Des serviteurs de D.ieu même se laissent vaincre par l’esprit de ce monde : la cupidité, l’impureté, faire bonne chère, … Que D.ieu purifie. Car le peuple s’affaiblit de plus en plus.

– L’ordre de D.ieu est immuable, incontournable. Le Seigneur n’en démordra pas, Il ne bougera pas d’un iota, car sa Parole est perfection, oui et amen et sa Parole nous révèle cet ordre de D.ieu pour le couple, que beaucoup aimeraient modifier, contourner comme cela les arrange. Notre époque est une époque d’individualisme et de rébellion, mais nous en voyons les fruits. Que D.ieu secoue les hommes, les pères, afin qu’ils purifient leur camp de toutes les pollutions introduites par Satan. Il est plus que temps maintenant. Il est temps pour le peuple de D.ieu de devenir comme les vierges sages qui ont rempli leur lampe d’huile.

– Le domaine plus intime du couple, l’affectivité, la sexualité, D.ieu veut les bénir, D.ieu veut épanouir les foyers dans ce domaine, mais cela n’est possible que dans la mesure où chacun réintègre sa place voulue par D.ieu.

Si l’homme devient vraiment cet homme protecteur que D.ieu veut, si la femme se soumet humblement, les frustrations seront ôtées et D.ieu bénira.

 

 

Onzième jour

 

– La foi est défaillante chez beaucoup. On devient fataliste face à beaucoup de problèmes. Pourtant, D.ieu nous donne la victoire, dans le couple, comme dans d’autres domaines, par le sang de Christ et dans sa résurrection.

– La chair se rebelle contre toute forme d’autorité. D.ieu attend de nous pourtant l’obéissance, car Il sait que ce sont les effets de la chair qui nous mènent à la destruction. C’est par l’obéissance qu’on parvient à la bénédiction.

D.ieu veut nous donner l’eau pure, rafraîchissante de son Esprit. Nous n’aurons plus besoin d’aller au puits en cachette,

– D.ieu attend de nous la franchise : « Que votre oui soit oui, que votre non soit non ». Matthieu 5:37.

C’est un point sensible que l’esprit de mensonge, et pourtant c’est important, comme le compromis aussi d’ailleurs. D.ieu nous veut intègres et bénit l’intégrité.

– Ephésiens 4:32 – 5:1-2 : « Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme D.ieu vous a pardonné en Christ. Devenez donc les imitateurs de D.ieu, comme des enfants bien-aimés ; et marchez dans la charité, à l’exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s’est livré lui-même à D.ieu pour nous, comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur ».

Devenez les imitateurs de D.ieu (D.ieu est amour).

– Ephésiens 4:22 à 24 : « … c’est en Lui que vous avez été instruits à vous dépouiller, eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses, à être renouvelés dans l’esprit de votre intelligence, et à revêtir l’homme nouveau, créé selon D.ieu, dans une justice et une sainteté que produit la vérité ».

La vérité amène la justice et la sainteté. Attention à notre propre justice devant D.ieu, qui n’est que salissure.

– Il faut que nous soyons bien enracinés dans la Parole de D.ieu. Le peuple de D.ieu est trop superficiel, comme une plante qui n’est pas suffisamment enfoncée dans la terre.

– On juge trop facilement l’autre d’après nos critères personnels, notre caractère, notre culture, au lieu d’avoir le regard de D.ieu.

– On veut aussi souvent changer l’autre nous-mêmes, au lieu de nous laisser tout d’abord changer par D.ieu personnellement.

– Les mariages mixtes, beaucoup de difficultés en découlent. On se marie souvent un peu trop vite, sans peser les difficultés. Il faudrait demander la sagesse au Seigneur avant de s’engager.

– D.ieu veut faire une seule chair avec deux êtres, c’est pourquoi le choix du conjoint est si important. C’est le coeur qui devrait être le critère de choix et non l’apparence. Et par nos différences, D.ieu nous transforme afin de former quelque chose de beau et qui le glorifie.

– Quand dans le couple un conjoint n’est pas converti, que le converti puisse avoir l’attitude qu’avait le publicain face au pharisien dans le temple, car il savait qu’il n’était rien d’autre que quelqu’un de grâcié. Que les femmes qui sont dans cette situation puissent avoir cette attitude d’humilité dont nous parle Pierre (1 Pierre 3:1 à 6).

Que le converti soit un modèle, non pas brillant par spiritualité, mais par son amour.

Que le converti ait une relation profonde mais paisible avec D.ieu, qu’il remette vraiment le fardeau au Seigneur, telle est la volonté de D.ieu (patience et foi).

– Quand un des conjoints a fait marche arrière, c’est une grande souffrance pour l’autre. Mais D.ieu veut qu’il n’y ait ni jugement, ni critique, ni découragement. Il veut former au contraire le sens du combat spirituel chez celui qui lui reste fidèle, il veut l’éprouver, le transformer et l’aider à comprendre qu’il faut aimer D.ieu pourLui-même et non pour ce qu’Il nous donne (« Tout concourt au bien de ceux qui aiment D.ieu »).

– La convoitise et la jalousie sont des poisons qui détruisent bien des couples. On se compare aux autres et pourtant D.ieu nous a faits tous différents et en plus on ne voit que l’apparence des choses. Il faudrait que de tels couples aient d’avantage de désir de connaître D.ieu, d’avantage de désir de Lui plaire et ils ne connaîtraient pas toutes les frustrations qu’ils connaissent (mettre D.ieu à la première place : Matthieu 6:33).

– Problème du rejet : c’est un énorme problème dans beaucoup de couples, car cela crée des blessures profondes, parfois non avouées, et qui se cicatrisent mal, entraînant d’autres problèmes et c’est une chaîne sans fin où le non-pardon prend beaucoup de place. Les enfants finissent par en souffrir, car celui qui a été rejeté finit par rejeter lui aussi les autres.

Le rejet vient souvent quand on a été soi-même rejeté, et il faut toute la grâce agissante de D.ieu pour guérir ces blessures et l’Esprit de D.ieu pour mettre le doigt sur ces problèmes. D.ieu a un coeur de père compatissant et Il veut bénir ces foyers. Quand Il guérit, Il efface les cicatrices même des plaies, Il efface le souvenir, par la puissance du sang de Jésus, par l’oeuvre de la croix.

« Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme. » Jérémie 17:5.

 

 

Douzième jour

Prière pour intercéder vraiment par l’Esprit.

 

– C’est D.ieu qui crée en nous le vouloir et le faire.

– Le temps est court « que désormais ceux qui ont des femmes soient comme n’en ayant pas ». 1 Corinthiens 7:29. Beaucoup de foyers sont mal construits. Ce n’est pas D.ieu qui est à la première place, mais on idolâtre son conjoint. C’est dangereux et ainsi on risque de s’éloigner de D.ieu. Il faut que notre vie ait comme priorité le Seigneur.

– D.ieu a parlé à de nombreux couples, mais ils n’ont pas voulu entendre. Ils n’ont pas voulu réformer ni leurs voies, ni leur mauvais caractère et se sont enfermés dans la rébellion par rapport à D.ieu. Que D.ieu qui, dans sa grâce, a suscité ce livre, puisse encore parler à ces frères et soeurs et les amener à la repentance.

– Beaucoup de jeunes aujourd’hui sont sauvés par Christ mais ne sont pas aidés dans l’Eglise, car ils ne trouvent pas de bons modèles, des pères, des mères qui sont des reflets de ce qui est enseigné dans la Parole. Si nous ne sommes pas à notre place, si nous n’avons pas bâti sur le bon fondement, quel crédit pouvons-nous avoir face à des jeunes pour qui toutes les valeurs ont été jusque-là inversées (on ne sait plus aujourd’hui qui est une fille ou un garçon)…

« Car toute la création soupire après la révélation des fils de D.ieu ». Romains 8:19.

– Beaucoup d’hommes sont encore comme des bébés dépendants de leur mère (ils lui téléphonent chaque jour, lui demandent des conseils et de l’aide, elles est parfaite à leurs yeux et leur femme à côté d’eux attend désespérément un peu d’amour, un regard, un peu d’affection). Le cordon ombilical n’est pas coupé et ils ne peuvent aimer leur femme comme leur propre corps.

– Que le Seigneur parle aussi aux femmes afin qu’elles manifestent du respect à leurs maris et que ce respect puisse être perçu par les fils. Que les fils puissent avoir tou-jours une bonne image de leur père à travers le regard posé par leur mère sur celui-ci.

Certaines mères vont jusqu’à confier à leurs enfants leurs problèmes de couples et déconsidèrent leurs époux d’une manière grave.

– Faire une seule chair, c’est vraiment quelque chose de sérieux et souvent on se lance dans la vie chrétienne, dans un service pour D.ieu, avant même d’avoir réglé ce problème. Si bien qu’on est deux individus mis ensemble, incapable d’être vraiment ensemble, et on se lance dans de bonnes oeuvres, des activités diverses qui ne font que renforcer l’écart, le fossé. C’est le problème des jeunes couples qui ne se connaissent même pas bien souvent et qui se précipitent dans toutes sortes d’activités, sans avoir cherché la face de D.ieu et être bien affermis.

– Les jeunes se choisissent aussi bien souvent d’une mauvaise façon (la jeune fille repère un jeune homme qui lui semble bien et c’est elle qui fait la démarche vers lui).

Si les couples d’aujourd’hui se bâtissent sur de telles bases, le futur ne sera que désastreux. Comment l’homme ainsi choisi pourra-t-il prendre la moindre initiative ? Exemple d’Isaac et de Rébecca.

– D.ieu veut bénir et restaurer chez les femmes cette position de dépendance vis-à-vis de leurs époux, qui fait qu’elles pourront se sentir protégées, couvertes par leur chef. Les femmes d’aujourd’hui sont indépendantes et elles portent de lourds fardeaux que le Seigneur ne veut pas qu’elles portent.

Cela mène jusqu’à l’esprit de Jézabel qui fait des ravages dans l’Eglise. On en arrive aujourd’hui dans l’Eglise apostasiée à voir des pasteurs homosexuels, fruits honteux de ce règne de l’esprit de Jézabel… Mais D.ieu veut restaurer. Qu’en tant que femmes celles-ci puissent devenir comme Ruth qui en toute humilité avait su discerner quel était celui qui serait son protecteur. Elle savait qu’elle avait besoin de protection et c’est cet homme Boaz qui était l’image de Christ qui l’a rachetée afin qu’elle donne le jour à un fils qui fut le grand-père de David, ancêtre de Jésus Lui-même. Il y a là l’image de la rédemption, image magnifique d’un couple uni par D.ieu dans la perfection et qui porte un fruit ayant des retombées pour toute l’humanité. Cela doit nous donner à réfléchir…

– D.ieu veut toucher aussi des peuples plus éloignés avec ce message. Il y a tant à changer dans ce domaine du couple, partout dans le monde. D.ieu voudrait aussi toucher les couples prisonniers de l’Islam (là où toutes les valeurs sont inversées, là où règne la division de manière démoniaque). Même les Indiens, les Esquimaux, D.ieu voudrait les toucher avec ce message.

– Cantique des Cantiques 7:11 : « Je suis à mon bien-aimé et ses désirs se portent vers moi ». C’est différent de la malédiction portée par D.ieu sur la femme : « Tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi ». Genèse 3:16.

Le fruit est opposé. Le premier est empreint de grâce et de beauté. Ne nous appartenant plus à nous-mêmes, étant le temple du Saint-Esprit, ne sommes-nous pas au bénéfice de l’amour de D.ieu ? Le deuxième cas est la souffrance, fruit de l’indépendance d’Eve, et la solitude, la mort par Caïn.

 

 

Treizième jour

 

– Victoire par le sang de l’agneau contre l’esprit qui fait opposition à ce travail.

– Pour beaucoup d’hommes, le domaine du couple est « accessoire » et beaucoup se sentiront mal à l’aise en lisant ce livre, car le fait d’être remis en question à ce niveau ne leur plaira pas. Et pourtant la véritable puissance spirituelle ne peut découler que de coeurs qui auront vraiment été brisés, toute résistance ayant été vaincue face à l’action de l’Esprit.

– Une femme qui voit son mari pratiquer la Parole de D.ieu pleinement dans le domaine du couple aura beaucoup de respect pour lui et de joie pour l’aider et lui être soumise. En effet, la femme a besoin d’admirer son époux et bien souvent les époux se conduisent comme des « gamins » dans leur foyer. Même des hommes très en vue, qui ont une réussite sociale importante.

– La Parole dit que l’homme est le chef de la femme et Christ est le chef de l’homme. Un homme qui n’est pas soumis à son chef – Christ ne sera pas un exemple pour son épouse et ne l’encouragera pas à lui être soumise elle-même. Si elle aime le Seigneur, elle tâchera néanmoins de lui être soumise, mais il manquera la dimension de la joie. En toile de fond, il y aura la déception, la frustration.

– D.ieu veut mettre une harmonie dans les couples, quelque chose de beau, une unité profonde.

Dans le désert, c’est un temps d’épreuve, mais D.ieu veut qu’on lui fasse confiance. De même dans le couple, D.ieu veut que chacun des conjoints puisse faire confiance à D.ieu et s’appuyer sur Lui, afin qu’ils ne se détournent pas de Lui, afin qu’ils sachent d’où leur vient leur bonheur.

– Chaque famille est une église et trop peu ont le sens de l’importance du culte de famille, de la prière pour les enfants.

Nous aurions même tous les dons spirituels, nous aurions une position d’anciens dans l’Eglise, si nous ne pratiquons pas l’amour dans la famille, le Seigneur ne pourra pas approuver notre spiritualité.

– Problème des gens qui ont un passé affectif chargé et qui viennent à Christ. Qu’à travers ce livre, ils ne se sentent pas accusés car il n’y a plus de condamnation pour ceux qui sont en Christ, mais qu’ils puissent recevoir une double portion de la grâce pour redémarrer tout à nouveau en revêtant la nature de Christ.

– Il y a un principe antichristique auquel on s’attaque à travers ce livre et qui est véhiculé à travers l’église catholique elle-même. On peut ressentir le combat qui est mené dans les lieux célestes, car D.ieu veut restaurer l’ordre qu’il a établi, en détruisant le principe du matriarcat, de la divinité de la femme.

 

 

Quatorzième jour

 

La France.

 

  • La France s’est faite terre d’accueil par excellence pour toutes les révolutions, même les révolutions intellectuelles.

Le « je m’en foutisme », « advienne que pourra », « après moi les mouches », l’individualisme à tout prix, la légèreté dans le comportement et les relations, « il est interdit d’interdire », tout cela est bien français.

Mai 68, partout dans le monde, a eu un impact et on en voit les fruits aujourd’hui.

  • Il y a une hiérarchie dans le domaine de l’adversaire et parmi le peuple de D.ieu, particulièrement en France, c’est l’anarchie. Comment pourrait-on être fort ? Il devient pourtant urgent de se rapprocher du Seigneur et de bâtir sur le bon fondement.
  • L’esprit de convoitise est largement répandu en France à cause de cet esprit issu de la Révolution (tuer la noblesse pour lui prendre ses privilèges). Pourtant le Seigneur nous dit qu’il vaudrait mieux arracher son oeil s’il est une occasion de chute. Tout homme sera salé de feu. (Marc 9 :47 à 49). Un jour toutes nos oeuvres seront révélées.
  • Il n’y a pas d’humilité parmi ce peuple, car il s’élève lui-même. Il veut se faire plus grand qu’il n’est (celui qui voudra être grand parmi vous, qu’il soit l’esclave des autres).

C’est la vanité et la jalousie qui priment bien souvent et cela désole le coeur de D.ieu, car cela n’amène que la division.

  • Il faut aux Français toujours des boucs émissaires : ils aiment se moquer des autres (les Belges, les Suisses, les Arabes, …) mais ne supportent pas qu’on leur rende la pareille, car ils sont persuadés d’être réellement supérieurs. Ils ne réalisent même pas qu’à certains égards ils sont au bas de l’échelle. Le chauvinisme est bien français. C’est un peuple qui a un héritage de richesses culturelles très vastes, mais il a oublié de se laisser reprendre et il est aveuglé sur lui-même.
  • Que D.ieu permette que ce livre tombe entre les mains de beaucoup de pasteurs en France.
  • Beaucoup de rumeurs, beaucoup de calomnies et de médisance sont répandues dans ce pays. On aime entendre et porter plus loin les bruits. C’est l’esprit de la Révolution qui est là derrière et le peuple de D.ieu qui prend tant de plaisir à ces choses ne réalise même pas ce qu’il fait. Il est dans la rébellion et des liens tels des toiles d’araignées se tissent ainsi parmi le peuple de D.ieu paralysant chacun et finalement l’oeuvre du Seigneur tout entière.
  • En France, les femmes ont toujours quelque chose à dire. Le mythe de Marianne doit être brisé car il divinise la femme et il faut bien reconnaître que les femmes françaises, même chrétiennes, sont très indépendantes et rebelles. Elles parlent sans cesse et on n’entend qu’elles dans l’Eglise. Au lieu d’être discrètes et soumises, elles sont remarquées partout. Au lieu d’avoir cette parure intérieure du coeur, elles brillent extérieurement.
  • ieu veut amener particulièrement la repentance parmi son peuple à ce niveau.
  • La France est un pays qui a ouvert largement la porte aux mages et voyants de toutes sortes, tels Nostradamus. C’est un pays qui a persécuté pendant des siècles les vrais chrétiens et a préféré se tourner vers les fables et les prophètes de Satan. Il est lui aussi, comme l’Italie, un terrain de prédilection pour l’esprit de l’Antichrist, à cause de la rébellion et l’anarchie qui y règnent.

Tout ce qui est véritablement chrétien ne peut y demeurer vraiment librement.

  • La Parole nous recommande de parler à notre prochain selon la Vérité. Mais en France, l’amour de la vérité est balayé par la vanité. Par vanité, on présentera toujours les choses à son avantage, et il faudra toujours qu’on ait le dernier mot même si on a tort. Si on est remis en question, on s’énerve et on se met en colère (esprit de rébellion encore une fois).
  • Marc 9 :51 : « Soyez en paix les uns avec les autres ». L’esprit de dispute, l’amour de la dispute, sont très répandus en France. On n’aime pas la paix.
  • Ecclésiaste 5 :1 : « Ne te presse pas d’ouvrir la bouche et que ton coeur ne se hâte pas d’exprimer une parole devant D.ieu, car D.ieu est au ciel et toi sur la terre. Que tes paroles soient donc peu nombreuses ». Il manque la crainte de l’Eternel.

Colossiens 4 :6 : « Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment il faut répondre à chacun ».

  • Même quand D.ieu presse par son Esprit, on n’hésite pas bien souvent à bouleverser son ordre divin et on détruit par la langue. Sous prétexte d’analyse et d’intelligence, on finit par critiquer tout et on ne s’en rend pas compte. C’est l’humilité qui devrait primer, qui fait regarder l’autre comme plus grand que soi. Finalement, c’est l’incrédulité qui règne et non la foi. D.ieu est le Père des lumières et veut circoncire l’intelligence du peuple français. La déesse raison tue la foi. On se méfie de tout, car la foi n’est pas celle d’un coeur d’enfant. D.ieu n’est pas contre l’intelligence, mais seulement quand elle est en accord avec sa Parole.
  • ieu voudrait bénir ce peuple et en faire une nation qui rayonnerait partout dans le monde pour le bien.
  • On a beaucoup tué, beaucoup pillé en France et en dehors de la France. Que D.ieu pardonne. Il faudrait que le peuple de D.ieu s’humilie pour toutes ces choses, de même que pour l’antisémitisme qui règne même dans l’Eglise aujourd’hui encore.
  • Pour beaucoup de femmes françaises, la parure extérieure est très importante : il y a un esprit de séduction très marqué chez ces femmes, même les chrétiennes. C’est tout à l’opposé de ce que D.ieu veut. Il n’est pas contre le fait que nous soyons bien habillées, mais ce n’est pas ce qui devrait se remarquer en premier chez une chrétienne. L’esprit de séduction est issu de cet esprit de vanité si français et il faut le dénoncer et le combattre, car il va jusqu’à l’impureté. L’impudicité, l’esprit d’adultère est de même extrêmement répandu dans le peuple de D.ieu français. « Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence ». Romains 12 :2.

On s’intéresse à des futilités, aux choses de la chair, bien avant celles de l’Esprit.

Les esprits d’adultère, d’impureté, d’impudicité, de prostitution sont largement répandus parmi le peuple de D.ieu. Ils font des ravages en habitant les pensées des chrétiens et en les poussant à passer aux actes.

  • La France est réputée partout dans le monde pour cet état d’esprit et il envahit le peuple de D.ieu, même beaucoup de serviteurs en sont marqués. Les chrétiens se sont-ils d’ailleurs repentis réellement de ces choses à leur conversion, ont-ils réellement pris conscience à quel point c’est un lien spirituel profond et duquel il faut être délivré ? Ces choses ne proviennent-elles pas d’un héritage ancestral, d’un « bagage » dont il faut se défaire, afin de plaire vraiment à D.ieu, en marchant dans la sanctification ?
  • ieu veut assainir les pensées, les conceptions de son peuple, Il veut purifier, sans quoi nul réveil n’est possible.
  • La Corse : esprit de rébellion, d’indépendance. Esprit révolutionnaire. Que ce peuple puisse se soumettre à D.ieu dans un esprit de repentance. (Idem la Sicile : deux peuples fiers et orgueilleux. Comme le pays basque. Andorre et Monaco : deux principautés où l’argent domine – l’orgueil de ce monde. Ce n’est pas l’argent qui peut sauver ni délivrer).
  • La France, une nation qui a une force extérieure, mais qui est faible à l’intérieur, parce qu’elle n’est pas fondée sur le bon fondement. Les chrétiens ont besoin d’enseignements de base solides.

D.ieu veut restructurer sur de bonnes bases et faire de son peuple des colonnes inébranlables. Construire sur le roc, la pierre angulaire.

  • Le matérialisme a beaucoup de place aussi dans notre société, et c’est le piège pour l’Eglise ici en France – résultat du rejet de D.ieu depuis la révolution française.

 

 

Elisheva et ses soeurs Déborah et Rose-Lise

Leave a Reply

Translate »