was successfully added to your cart.

Est-ce la raison pour laquelle dans ma jeunesse des années 50 et 60 et donc non loin des années 40, il y avait un tel silence concernant la Shoa en Belgique ?

By 26 mai 2014Lève-toi !

45 ans d’attentats antisémites en Belgique

_74633892_022133778-2

Belgique : deux millions quatre cent mille antisémites, selon le sondage ADL Global 100 (sur une population de 8,7 millions).

Un climat médiatique d’incitation violente à la haine des juifs

Belgique, un climat médiatique d’incitation violente à la haine des juifs, jamais dénoncé par aucune organisation de défense des Droits de l’homme ou de dénonciation du racisme, soigneusement stigmatisé par la télé qui sert un narratif anti-israélien d’où toute déontologie journalistique est absente, nourri par les agences de presse du Hamas et du Fatah, et auquel le public musulman est particulièrement sensible, et poussé à une envie de vengeance qui s’exprime par amalgame contre les Juifs qu’ils ont sous la main, dans l’indifférence consciencieuse des journalistes qui refusent d’assumer toute responsabilité.

  • 8 septembre 1969, attentat islamiste à la grenade contre les bureaux de la compagnie El Al à Bruxelles.
  • 10 septembre 1972, un employé de l’ambassade d’Israël à Bruxelles est touché de 3 balles tirées par un inconnu, place de Brouckère à Bruxelles.
  • 27 juillet 1980, attentat islamiste palestinien : un commando jette deux grenades contre un groupe d’une soixantaine d’écoliers, rue Larimonière à Anvers. Les ados partaient en vacances avec l’association juive Agoudath Israël. Le petit David Kuhan, 15 ans, y laisse la vie. Les islamistes palestiniens d’Abou Nidal et du Fatah revendiquent l’attentat.
  • Juillet 1980, un Palestinien est intercepté à Bruxelles après une tentative ratée d’attentat sur les passagers d’un vol El Al à Zaventem et un projet d’attentat contre un bureau israélien de tourisme à Bruxelles.
  • 20 octobre 1981, attentat islamiste : une camionnette piégée explose près de la synagogue de la rue Hovenierstraat, à Anvers. Trois femmes perdent la vie, il y a 100 blessés. Le 20 octobre 1981. La police française enquête aujourd’hui encore sur un possible lien entre l’attentat et un suspect de nationalité libanaise appréhendé au Canada qui aurait commis un attentat similaire à Paris.
  • 18 septembre 1982, un islamiste armé d’un pistolet-mitrailleur ouvre le feu à l’entrée de la synagogue de Bruxelles, rue de la Régence. Il y a quatre blessés, dont deux sérieusement atteints. L’attentat s’est produit quelques semaines après l’attaque du restaurant Goldenberg rue des Rosiers.
  • 3 octobre 1989, Joseph Wybran, le chef du service d’immunologie de l’hôpital Erasme, à Bruxelles, est abattu d’une balle. Il était le président du Comité de coordination des organisations juives de Belgique et président du Comité Auschwitz. Le 18 février 2008, suite à un coup de filet au Maroc contre un réseau terroriste dirigé par le Belgo-Marocain Abdelkader Belliraj, la justice tient le tueur probable.
  • 31 mars 2002, la synagogue d’Anderlecht, rue du Chapeau est visées par 5 cocktails Molotov, deux bouteilles brisent les vitres et mettent le feu à des livres et à du mobilier.
  • Début avril 2002, deux cocktails Molotov sont lancés contre une synagogue à Anvers, Lange Leemstraat.
  • Fin avril 2002, la synagogue de Charleroi est mitraillée.

.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Leave a Reply

Translate »