Skip to main content

Et encore….

By 2 avril 2021AVERTISSEMENT

L’Église prend des dons pour payer les liants thoraciques et les hormones pour les jeunes transgenres

           

Alors que la grande technologie poursuit sa répression contre les blogs conservateurs, nos jours sur ces plates-formes sont comptés. Veuillez vous abonner à notre liste de diffusion et nous suivre sur gab afin que nous puissions continuer à rester en contact avec vous.

Cela aiderait vraiment à la clarté si ces trous de l’enfer cessaient de s’appeler églises. Une église est un corps local de croyants qui se réunissent régulièrement pour adorer le Dieu unique, vrai et trinitaire en réponse à qui Il est et comme Il nous a commandé de le faire. Pourtant, les organisations militantes progressistes qui détestent Dieu insistent pour usurper le titre d ‘«église» pour leurs propres actes pervers.

Une «église» en Arkansas, une organisation activiste gay appelée Solomon’s Porch – qui devrait avoir un panneau sur sa porte indiquant «Attention! Il fait chaud ici »parce que c’est un petit aperçu de l’enfer – est dirigé par une personne transgenre nommée Elijah Walker. Walker dit que son église distribue régulièrement des accessoires «d’affirmation des trans» comme des classeurs de poitrine et des vêtements, et paie également les traitements hormonaux pour les jeunes transgenres.

Et Walker demande des dons pour aider à payer ces déchets.

Ce qui devrait être illégal et considéré comme un abus d’enfants par tout être humain rationnel est maintenant célébré par plus de gens qu’autrement.

Join the discussion 3 Comments

  • Chantal LG dit :

    Il est vraiment temps que le Seigneur revienne, les ténèbres sont de plus en plus épaisses, le mal ne se cache plus mais s’affiche comme la norme !

    • Haïm Goël dit :

      Au fond, rien de nouveau ! Le vrai challenge est celui qui nous concerne face au seul problème des humains, leur perdition, leurs parcours désorientés, loin de D.ieu. Prions, agissons.

  • Danielle25 dit :

    La plupart (pour ne pas dire toutes) ces personnes LGBT ont des troubles de la personnalité, souvent depuis leur enfance, et très souvent faute d’avoir eu un »vrai » père. Elles n’ont pas d’identité propre et peuvent souffrir cruellement de cette situation. On ne peut que leur recommander la lecture du livre de Haïm Goël « Bénédiction du Père, bénédiction des pères ».
    Cf. page 14 : « En dehors de la parole de D.ieu et d’une identité clairement établie par le Père céleste à travers un père terrestre en position biblique, l’homme déléguera par exemple presque toujours sa liberté de conscience, de pensée, auprès d’une autorité religieuse dont il ne connaît que les apparences et la séduction… »
    Et on en arrive aux dérives telles que décrites dans l’article ci-dessus, avec des « églises » qui n’en sont pas, bibliquement parlant, mais qui comblent un vide, un manque pour certaines personnes, mais n’apportent aucune solution réelle, car il n’en existe qu’une seule… Notre « Père céleste, maître d’identité » (page 11 du livre).
    Arthur Katz écrivait : « Le livre de Haïm sur la paternité est avec certitude un livre hors du commun. J’ai été profondément impressionné par son originalité, sa profondeur et son intelligence. De façon évidente le Seigneur a donné à notre frère accès à quelque chose de profond venu de Son cœur pour notre génération sans père. Que cela puisse apporter guérison aussi bien qu’instruction à tous ceux qui ont été privés de cette provision organique pour la plénitude, ce qui est le vacuum tragique de notre temps.  » Amen !

Leave a Reply

Translate »