Face au refus palestinien de tout dialogue depuis plus de 5 ans, Netanyahu souhaite récupérer la Cisjordanie (Judée-Samarie)

By 11 septembre 2019 Israël & Moyen Orient


Face au refus palestinien de tout dialogue depuis plus de 5 ans, Netanyahu souhaite récupérer la Cisjordanie (judée samarie)

Le président palestinien a reçu il y a un mois 270 millions de dollars. Il a décidé d’augmenter les primes au meurtre d’israeliens, d’augmenter les salaires des terroristes et de réduire celui des fonctionnaires palestiniens. Il vient également de s’offrir un jet privé. Face à tant de mauvaise volonté, Netanyahu déclare vouloir prendre le contrôle d’une partie de la zone.

La Paix israelo-palestinienne n’a d’avenir que si les deux parties respectent les accords d’Olso signé en 1993. Mais les refus répétés de l’autorité palestinienne de s’assoir à la table des négociations ainsi que les incitations régulières au jihad par le président Abbas, ont terni toute chance de résolution du conflit.

A une semaine des élections législatives, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a promis mardi 10 septembre d’annexer un pan stratégique de la judée samarie, une promesse que de nombreux israeliens souhaitent voir se réaliser.

« Aujourd’hui, j’annonce mon intention d’appliquer, avec un futur gouvernement, la souveraineté d’Israël sur la vallée du Jourdain et la partie nord de la mer Morte », a déclaré Benjamin Netanyahu lors d’une conférence de presse, précisant que cette mesure serait prise « immédiatement » après une victoire aux législatives du 17 septembre.

La vallée du Jourdain représente environ 30% de la Judée Samarie, zone perdue par la Jordanie en 1967, habitée aujourd’hui par de nombreuses familles israeliennes, qui représentent environ 90% du territoire de la vallée.

Ce plan n’affecterait pas « un seul Palestinien », a déclaré Benjamin Netanyahu disant vouloir profiter du plan de paix américain sur le Moyen-Orient pour assoir ses positions.

Cette décision n’a rien d’illégale, puisque l’Etat palestinien n’est pas un Etat et les lignes d’armistices de la guerre de 1967 ne sont pas des frontières. La zone devrait donc être divisé entre les arabes et les israeliens au moment où les arabes cesseront de jurer à l’extermination des israeliens.

Leave a Reply

Translate »