was successfully added to your cart.

Foutez-moi la Déclaration des Droits de l’Homme à la poubelle, et sortez la Bible des placards ! Dreuz

PUBLIÉ PAR JEAN-PATRICK GRUMBERG LE 1 MAI 2018

Si je vous parle d’une voiture qui a parcouru 100 000 km sans la moindre panne, sans le moindre hoquet, et a transporté confortablement ses passagers sur toutes les routes.

Si je vous parle d’une voiture entièrement nouvelle bourrée de progrès ; où le conducteur est assis à l’arrière parce que la place du conducteur étant la place du mort, il est plus prudent que personne ne s’assoie devant ; dont le moteur étant polluant a été remplacé par un moteur électrique, mais comme il n’y a pas de stations de recharge partout, vous ne pouvez pas prétendre vous rendre où vous voulez ; qui ne possède que trois places assises car les places avant sont condamnées pour protéger la vie des passagers ; dont la radio, le GPS, et les réglages de température ont été supprimés parce qu’ils distraient le conducteur qui ne garde pas les yeux sur la route ; et dont les pneus sont pleins parce qu’après tout, des pneus gonflés à l’air, ça crève.

  • Si je vous donne le choix, pour votre prochain voyage, entre le progrès qui est nécessairement mieux qu’avant parce que c’est la définition acceptée du progrès, et celle qui a parcouru 100 000 km sans un seul problème, laquelle prenez-vous ?

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Voyez-vous, le narratif de la gauche progressiste qui prétend que le monde est meilleur avec ses idées et sa vision est tellement ancré dans les esprits, qu’il me faut utiliser des comparaisons puériles pour rappeler un fait basique : la réalité n’est pas égale aux hypothèses et aux promesses. Le progrès n’est basé que sur des suppositions qui se vérifieront peut-être dans le temps… Ou peut-être pas, et elles seront abandonnées.

  • 20 siècles de chrétienté eux-mêmes adossés sur 30 siècles de judaïsme ont produit la science, la pensée moderne, la formidable créativité occidentale qu’aucune autre civilisation n’a approchée même de loin, la démocratie, la liberté et l’épanouissement de l’homme.
  • 100 ans de laïcité ont produit quoi ? Pas grand chose : les sociétés n’ont plus de repères spirituels et les progressistes reviennent à soutenir une religion, sauf qu’ils ont choisi la pire, l’islam.

La période terroriste encore appelée Révolution française a accouché d’une multitude de couacs, et la dernière fois que j’ai vérifié, c’est-à-dire hier soir, les Français n’étaient pas satisfaits du dernier président qu’ils ont élu, ni du précédent, ni du précédent, ni du système politique dans lequel ils vivent, à qui ils reprochent sa corruption, son manque de transparence, son mépris du peuple qui se manifeste par l’absence de processus démocratique entre deux élections, comme le système suisse de référendum populaire.

Les tensions qui ont débouché sur la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat sont passées par :

  • Une monarchie constitutionnelle,
  • Une Première république où quatre systèmes différents ont été tentés et ont échoué (le Régime d’assemblée, celui de la séparation stricte des pouvoirs, le Régime consulaire, puis l’autoritarisme),
  • Le Premier Empire,
  • La Première restauration,
  • Les Cent-Jours de Monarchie impériale,
  • La Seconde restauration,
  • La Monarchie de Juillet,
  • La Deuxième république,
  • Le Second Empire,
  • La Troisième république,
  • La France libre,
  • Le Comité français de la Libération nationale,
  • Le Gouvernement provisoire,
  • La Quatrième république,
  • La Cinquième république,
  • L’adhésion à la Constitution européenne (contre l’avis du peuple) et la soumission à l’UE.

Pas de quoi pavoiser…

  • La Déclaration française des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 apparaît, à la lueur du nombre de Constitutions qu’elle a engendré, comme un document imparfait, truffé de principes erronés, de fautes de jugement, de sottises et d’approximations contraires aux objectifs qu’elle s’est fixés, et au droit naturel authentique.
  • J’ai recensé pas moins de 20 changements, révisions, et actes additionnels entre 1791 et la Constitution de 1958. 20 changements en moins de 200 ans, et il ne se passe pas un an sans que sa réforme ne soit pas évoquée par les politiciens.
  • La Bible ? Le Second testament a 2000 ans et pas une ride.
  • L’Ancien Testament qui a commencé toute l’histoire a 2600 ans, et l’Etat d’Israël, qui a été rétabli il y a 70 ans sur sa terre historique, et n’est pas un Etat laïque, est une sacrément formidable démocratie qui fonctionne vraiment bien avec ce vieux texte sur lequel crachent les laïcards et les croûtons rassis Israéliens post-sionistes à la Elie Barnavi, et fait partie intégrante de la loi du pays – oui vous avez bien lu.

Conclusion

Je repose ma question aux progressistes, aux gauchistes, bref aux nuls : dans quelle voiture êtes vous-sur de parcourir les prochains km en toute quiétude ? Celle qui a 2000 ans sans aucune réparation, ou celle qui a moins de 200 ans, a été réparée 20 fois, et n’est toujours pas au point ?

Bonjour chez vous.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Leave a Reply

Translate »