France: la stèle d’Ilan Halimi profanée à Bagneux / i24NEWS

By 1 novembre 2017mai 13th, 2020Monde

 

01/11/201715:38:05MIS À JOUR LE01/11/201715:46:38

Écrit pari24NEWSPlaque à la mémoire d’Ilan Halimi

Le jeune homme, de confession juive, avait été enlevé, séquestré et torturé à mort en 2006
La stèle érigée en hommage à Ilan Halimi a été dégradée mercredi à Bagneux (Hauts-de-Seine) dans le parc Richelieu.La maire (PCF) de Bagneux, Marie-Hélène Amiable, qui a appris la nouvelle dans la matinée, a exprimé sa « consternation » et sa « colère » dans une déclaration publiée sur Twitter.
Voir l’image sur Twitter
Voir l’image sur Twitter
Marie-Hélène Amiable @MHAmiable
#Bagneux profanation de la stèle en hommage à Ilan Halimi. Intolérable! Mon communiqué
13:50 – 1 nov. 2017
10 10 réponses 112 112 Retweets 68 68 j’aime
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Le jeune homme de 23 ans et de confession juive, avait été enlevé le 21 janvier 2006, puis séquestré et torturé dans une cave du quartier par le « gang des barbares dirigé par Youssouf Fofana, dans le but d’obtenir une rançon, ses ravisseurs présumant sa famille riche parce qu’il était juif.Au bout de trois semaines, il a finalement été exécuté par Fofana qui a reconnu les faits et été condamné en juillet 2009 à la prison à perpétuité, assortie d’une peine de sûreté de 22 ans. »Ce sont des passants qui nous ont prévenus tôt ce matin », a expliqué Mme Amiable.Sur la plaque, des « inscriptions antisémites », des « insultes » et des « obscénités » ont été découvertes par des riverains. »Les auteurs s’en prennent à la mémoire de ce jeune homme. Ils s’attaquent à ce qui fonde notre République : le vivre ensemble, la fraternité, la tolérance », a écrit Marie-Hélène Amiable dans un communiqué.La maire a immédiatement prévenu les services de police afin qu’ils ouvrent une enquête pour retrouver les coupables. »Je tiens à dire, en mon nom et celui du conseil municipal, à la famille d’Ilan et à ses proches que nous n’oublierons jamais le drame qu’elle a subi », a assuré Marie-Hélène Amiable.La plaque commémorative, inaugurée en 2011, avait déjà été vandalisée en mai 2015.(avec agence)

Leave a Reply

Translate »