Gardé jusqu’à la fin du travail – tiré des méditations quotidiennes « les trésors de la foi » de Charles Spurgeon.

By 10 avril 2014avril 12th, 2014Le mot du jour
8 avril.
Le jour même du départ de mon époux pour un voyage missionnaire difficile, le Seigneur, lors de notre temps commun de prière et méditation, nous a demandé de lire le petit texte qui suit. Combien nous avons été encouragés ! En effet, jamais en plus de 32 ans, depuis l’époque à laquelle nous avons découvert cet ouvrage qui nous avait été offert par notre pasteur, alors que nous étions nés de nouveau depuis à peine un an, nous n’avons été déçus de le lire.
Tout au contraire, chaque fois que le Seigneur nous a recommandé de l’ouvrir à la pensée du jour, nous avons vu le Seigneur nous parler « en direct », à nous personnellement, exactement selon nos besoins, selon Son désir de nous éclairer sur l’attitude à adopter, la prière à faire monter vers le trône, exactement selon Sa volonté de nous encourager, de nous redresser si nécessaire.
O combien nous sommes reconnaissants que D.ieu nous parle ainsi, au travers de Sa parole vivante, et également au travers d’un ouvrage aussi précieux que Les trésors de la foi, que nous recommandons à chaque croyant de découvrir si cela n’est fait. Nous nous sommes souvent demandé comment il était possible qu’un simple homme, un serviteur, ait pu recevoir l’inspiration d’en haut pour un ouvrage qui parle de manière si profonde, si personnelle et adaptée à chaque croyant dans le besoin, individuellement. Cet ouvrage écrit il y a bien plus d’un siècle, et qui parle encore aujourd’hui de la part de D.ieu… à chaque âme assoiffée d’entendre Sa voix ! Quelle merveille.
Il existe bien d’autres ouvrages de pensées quotidiennes intéressants. Mais celui-ci est particulier et unique en son genre : c’est la voix du Seigneur qui s’y exprime. Charles Spurgeon est un homme qui a beaucoup souffert de persécutions diverses, de même que physiquement. Un homme humble et brisé qui a su écouter le Seigneur et lui obéir. Le fruit : transmettre aux hommes la Parole du D.ieu vivant, une Parole qui donne la vie, et qui vivifie notre foi à chaque fois que nous la lisons, car D.ieu nous parle en direct !
Nous ne pouvons que vous conseiller, si vous ne le possédez pas encore dans votre bibliothèque, à côté de votre bible, de l’acheter rapidement et d’être à l’écoute du Seigneur lorsqu’Il vous dira d’y plonger les regards. Vous pouvez aussi le télécharger gratuitement sur internet, où on peut le trouver aisément.
Bonne lecture, bonne découverte, et soyez bénis. D.ieu vous aime, Il nous aime et Il veille sur chacun de Ses enfants !
Elishéva Goël (sous l’autorité des anciens).
Reproduction autorisée avec mention de la source.
_____________________________________________________________________________________________
La nuit suivante, le Seigneur lui apparut, et lui dit : « Paul, aie bon courage ; car comme tu as rendu témoignage de moi à Jérusalem, il faut aussi que tu me rendes témoignage à Rome ». (Actes 23:11)

Êtes-vous un des témoins du Seigneur et vous trouvez-vous en danger maintenant ? Souvenez-vous, dans ce cas, que vous êtes immortel, jusqu’à ce que votre oeuvre soit achevée. Si le Seigneur vous charge encore d’un témoignage pour lui, vous vivrez pour le rendre. Qui peut briser l’instrument que Dieu veut encore employer ?

Et s’Il n’a plus d’ouvrage à nous confier, pourquoi vous troubler à la pensée qu’Il vous retire à lui, vous mettant ainsi hors de l’atteinte de vos adversaires ? Votre affaire unique doit être le témoignage que vous rendez à Jésus, et vous ne pouvez être arrêté tant qu’il n’est pas achevé. Vous pouvez être calomniés, et vos actions dénaturées, être abandonnés de vos amis et trahis par ceux qui avaient votre confiance ; le plan de D.ieu à votre égard n’en sera point entravé. Le Seigneur vous apparaîtra dans votre nuit de tristesse, vous disant : « Il faut encore que tu me rendes témoignage » Ayez bon courage et réjouissez-vous dans le Seigneur.

Cette promesse, si elle n’est pas pour vous maintenant, pourra l’être bientôt. Serrez-la précieusement. Souvenez-vous aussi de prier pour les missionnaires et ceux qui sont persécutés afin que le Seigneur les garde jusqu’à l’achèvement de leur travail terrestre.

Leave a Reply

Translate »