was successfully added to your cart.

Gaza, tentative massive d’infiltration de terroristes au prétexte d’une manifestation – bilan provisoire, 12 morts /dreuz

PUBLIÉ PAR JEAN-PATRICK GRUMBERG LE 30 MARS 2018

Ce vendredi, le Hamas a inauguré une nouvelle méthode destinée à infiltrer des terroristes en Israël pour égorger et massacrer des juifs : il a organisé une violente émeute à la frontière de Gaza, avec la présence de nombreux enfants en guise de bouclier humain, pour détourner l’attention pendant que les terroristes tentaient de franchir la frontière.

Évidemment, les médias occidentaux parleront de « manifestation pacifique ». Moins malhonnête que les médias français, le New York Times généralement anti-israélien a tout de même titré ce soir : « ce qui a été qualifié de manifestation pacifique avec Israël le long de la frontière de Gaza a tourné au bain de sang ».

Dans cette courte vidéo, on peut voir les « manifestants pacifiques » à l’action :

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La stratégie terroriste et la riposte

Environ 45 000 manifestants arabes se sont amassés le long de la frontière, et ont lancé des pierres, allumé des feux, lancé des cocktails Molotov pour tenter de faire reculer les soldats israéliens placés là pour protéger la frontière, et éviter que le flot humain puisse franchir la barrière de sécurité et se déverser dans les villes israéliennes pour égorger des civils.

Tsahal a fait appel à des snipers chargés de neutraliser les terroristes qui tentaient de franchir ou détruire la barrière de sécurité pour laisser passer la marée humaine. Une douzaine de terroristes ont été tués jusqu’à présent, ce qui a permis d’éviter de tragiques attentats.

Tsahal a fermé toute la zone, et vient de la classer en « zone militaire ». Il a employé jusqu’à présent des méthodes de dispersion d’émeutes, y compris en tirant sur les principaux instigateurs, en évitant de blesser les enfants utilisés en boucliers humains.

Vers midi, l’armée israélienne indiquait dans un communiqué qui n’a pas été mentionné dans les médias (qui préfèrent citer ce qu’ils appellent des sources sûres, à savoir exclusivement les communiqués des terroristes) a indiqué :

« Mise à jour depuis la bande de Gaza : des milliers de Palestiniens se livrent à des émeutes à six endroits différents de la bande de Gaza, faisant rouler des pneus en flamme, lançant des pierres depuis la clôture de sécurité sur les militaires israéliens, qui réagissent par des moyens de dispersion des émeutes et tirent vers les principaux instigateurs. »

Dans une vidéo publiée par l’armée israélienne il y a 20 minutes, on voit des terroristes armés tenter de s’infiltrer en Israël pendant que les « manifestants » font distraction :

Les terroristes ont été éliminés par des tirs depuis un tank.

Plus tôt dans l’après-midi, Tsahal a réagi à une autre tentative d’attentat perpétrée par une cellule terroriste dans le nord de la bande de Gaza. Au cours de l’attaque, deux terroristes se sont approchés de la clôture de sécurité et ont tiré en direction des troupes.

En réaction, les militaires ont immédiatement tiré dans le strict respect des règles d’engagement international, ciblant les terroristes ainsi que trois sites terroristes proches appartenant à l’organisation terroriste du Hamas par des tirs de chars d’assaut et des avions de combat. Aucun blessé n’a été signalé et aucun dommage n’a été causé côté israélien.

Source RSB News

Une fillette palestinienne de 7 ans qui avait été envoyée en première ligne de la frontière de Gaza par Hamas, a heureusement été remarquée par l’armée israélienne. En réalisant que c’était une enfant, les troupes de Tsahal ont veillé à ce qu’elle rentre chez ses parents en toute sécurité.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Leave a Reply

Translate »