was successfully added to your cart.

GRANDE VICTOIRE POUR LES JUIFS QUI SOUHAITENT PRIER SUR LE « HAR HABÁYIT » (MONT DU TEMPLE) (Lu sur Sentinelle SAPS)

By 7 mars 2015 Etz Be Tzion

Une décision historique ! Un tribunal de première instance de Jérusalem permet pour la première fois la prière juive sur le « Har HaBáyit », connu sous le nom de  « Mont-du-Temple ».

Jusqu’à cette décision, la police empêchait les Juifs de prier sur le site le plus sacré de la religion juive, s’inclinant devant les désirs du Waqf islamique qui contrôle le complexe du Mont-du-Temple.  Juifs, et souvent aussi Chrétiens, qui visitent le Mont-du-Temple sont obligés de subir le harcèlement continu des musulmans.

La décision est une victoire décisive en faveur du Mont-du-Temple, le militant Rabbi Yehuda Glick, victime récente de la terreur islamique. En 2011, Glick avait été interdit pour deux ans par la police israélienne de monter sur le Mont après une diffusion de la Chaine10 qui l’a montré priant au lieu saint.

La décision de cette semaine, délivrée par  Malka Aviv,  juge de la cour qui a déclaré que l’interdiction de la police a été mise en œuvre « sans examen approprié, qu’elle était arbitraire, et seulement par souci pour les conséquences de l’émission. »

Elle écrit dans son mémoire que « la police doit s’assurer que les Juifs sont autorisés à prier sur le Mont du Temple.

Aviv a également accordé une indemnité à Rabbi Yehuda Glick de NIS (shekels israéliens) 500.000 pour les pertes de revenus, du fait il guide des visiteurs sur le Mont, ainsi que 150.000 NIS de dommages et intérêts. Ses frais de justice doivent être réglés par la police.

Glick a été grièvement blessé en Octobre 2014 par un terroriste islamique qui a tenté de l’assassiner pour ses tentatives continues de porter la question Mont-du-Temple à l’avant-garde de l’échiquier politique israélien.

Apparemment, il a remporté une grande victoire attendue depuis longtemps, non seulement pour lui, mais pour l’ensemble du monde juif (et les Chrétiens concernés) qui souhaite prier sur ce site saint.

Depuis que le Mont-du-Temple a été récupéré par Israël en 1967 [note Europe-Israël : Malgré la victoire militaire israélienne de 1967, Moshe Dayan fit retirer le drapeau israélien qui flottait sur le  et confia de manière inconséquente l’administration du lieu sacré juif aux musulmans, allant jusqu’à interdire par la même à tout Juif de venir y prier !] la gestion du site a été remise au Waqf et le statu quo a été immuable, seuls les non-musulmans ne sont pas autorisés à y prier !

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a promis de maintenir le statu quo suite aux protestations violentes des musulmans en Novembre 2014, peu de temps après que R. Y. Glick ait été bléssé.

Selon le nouveau règlement, la police doit légalement « s’assurer d’une manière radicale que les Juifs sont capables de prier sur le Mont-du-Temple, et de ne pas agir pour empêcher que les Juifs prient sur le Mont du Temple ! »

Aviad Visoly l’avocat, qui a représenté R. Y. Glick, a déclaré que le verdict « rend la prière sur le Mont du Temple casher ».

En substance, le tribunal a pris les décisions de la Cour suprême sur le droit des Juifs à prier sur le Mont-du-Temple, et les a mises en œuvre.

Source : Par Raphael Poch,  adapté pour malaassot.com

Leave a Reply

Translate »