Skip to main content

Hier, la Normandie et la légèreté vivifiante de l’air marin que l’on perçoit jusque dans les sourires du chaland, aujourd’hui la Hollande en 1924 où l’on retrouve quelques « trognes » d’humains tels que les peignit Van Gogh dans son tableau « Les mangeurs de patates ». Il y a déjà du Bergman dans ces regards mi-perdus, mi-interrogateurs. C’étaient la génération de nos grands-parents! Quel est ce trouble qui nous rejoint, « venu de rives en rives », en voyant ces images silencieuses ? Quelles questions nous posent ces regards là ?

By 25 juin 2021JADIS

Join the discussion 2 Comments

  • Alexandre dit :

    Dans les usines en 1924 l’automatisation des machines étaient déjà bien présente, cette petite robotique industrielle m’a surpris, je ne pensais pas
    que cela était déjà présent dans les usines à cette époque.
    Merveilleuses images,
    merci cher Haïm,
    Shalom

  • sarah dit :

    Nous pouvons voir qu’à cette époque beaucoup de choses étaient faites à la main. C’est joli de découvrir ces différents métiers d’autrefois .
    Merci Haïm pour toutes ces vidéos

Leave a Reply

Translate »