Skip to main content

Il est a présent établi que les gitans et les gens du voyage en général, tziganes, sintis, etc sont des éléments de tribus perdues, voire des peuples d’origine juive. Pour moi c’est une certitude depuis mon adolescence quand, malgré d’immenses fossés d’éducations bien différentes, j’étais pourtant irrésistiblement aimanté, amoureux des gitans que j’allais voir en stop et en secret lors de leurs stations ici et là en Belgique. Etonnante sensation de proximité aussi étrange que mystérieuse. Bien plus tard j’ai eu le bonheur de vivre mon ministère itinérant parmi eux et « j’étais chez moi » parmi eux. Je garde un souvenir plus qu’ému de cette époque. Venez avec moi dans ce reportage déjà ancien mais touchant et qui est une belle introduction au monde gitan dont il semble qu’un jour prochain ils reviendra aussi en Eretz Israël…

Join the discussion 3 Comments

  • Arnaud dit :

    C’est beau de voir tous ces enfants qui ont si peu mais qui semblent heureux.
    Je me demande comment vivent aujourd’hui les gitans là-bas ?
    Merci Haïm de nous avoir fait découvrir cette culture.

    • Haïm Goël dit :

      Je reste extrêmement attaché au souvenir de tous les gitans côtoyés durant ma période de ministère itinérant. Maintenant tu sais pourquoi. Comme tout bon gitan j’avais mon grand canif à ouvrir au moment des repas. Ils étaient pour moi des frères aimés. Ils me manquent…Prie, peut-être que D.ieu ouvrirait une nouvelle porte parmi eux.

  • Brigitte Pelletier dit :

    Merci Haim de nous faire découvrir toutes sortes de choses, ceci
    élargit nos horizons et nos connaissances.

Leave a Reply

Translate »