Immigration: quand le Premier ministre suédois reconnaît que Donald Trump avait raison / LPH

By 9 mars 2018mai 13th, 2020Monde

Immigration: quand le Premier ministre suédois reconnaît que Donald Trump avait raison

Le Premier ministre sudéois Stefvan Löfven avait sévèrement critiqué le président américain l’an passé pour ses propos dirigés contre les immigrés musulmans en Suède, leur attribuant la cause de la violence urbaine grandissante dans le pays. Depuis quelques années, la délinquance, les incivilités et les actes de violences de tous niveaux connaissent une montée en flèche en Suède.

Mais mercredi, lors d’une conférence de presse à Washington aux côtés du président américain, ce même Stefan Löfven a annoncé qu’il allait prendre des mesures fortes contre l’immigration et contre les “bandes violentes qui sévissent dans son pays “afin de faire retrouver sa grandeur à la Suède” (“to make Sweden great again”). Cette expression n’a pas été prise au hasard puisque c’était le slogan de campagne de Donald Trump: “Let’s make America great again!

Le chef du gouvernement suédois n’a pas utilisé l’expression “musulmans”, mais il a tenu des propos très fermes contre ceux qui se livrent à de plus en plus de violences dans ce pays réputé jusqu’ici si calme et accueillant, et tout le monde sait de quelle population il s’agit: “Nous nous mesurons à de nouveau défis, nous donnons plus de moyens à la police, nous votons des lois plus répressives contre le crime et contre le terrorisme”.

On espère que la police sudéoise saura faire preuve de retenue…

Photo Illustration

 

Leave a Reply

Translate »