Israël/Coronavirus: une start-up développe une technologie qui pourrait permettre le dépistage massif

i24NEWS

 2 min

FILE - Magen David Adom medical team members handling a COVID-19 test sample at a drive-through coronavirus testing site in Tel Aviv, Israel. March 22, 2020.
Flash90FILE – Magen David Adom medical team members handling a COVID-19 test sample at a drive-through coronavirus testing site in Tel Aviv, Israel. March 22, 2020.

Les résultats pourraient être obtenus en 30 secondes

La start-up israélienne Nanoscent, qui a développé une puce permettant aux appareils électroniques de « détecter » les odeurs, cherche à mettre en application cette technologie dans la lutte contre le coronavirus.

En cas de succès, la technologie pourrait être utilisée pour dépister la population dans les magasins, les hôpitaux ou encore dans les aéroports, avec un résultat en 30 secondes, a déclaré le co-fondateur de la société et PDG, Oren Gavriely, rapporte le Times of Israel.

Oren Gavriely a affirmé que le virus modifie les odeurs émises par notre corps.

« Le coronavirus se développe dans les voies respiratoires supérieures: le nez et les poumons (…) parce qu’il se développe dans le nez, cela change l’odeur de l’air rejeté par les voies nasales. »

Le test s’effectue de la manière suivante: un sac jetable est attaché à un tuyau qui entre dans la narine du patient. Ce sac est relié à une boîte contenant une puce qui analyse le souffle « en 30 secondes », selon Oren Gavriely, et envoie les résultats vers un logiciel capable de lire les données.

La start-up, basée en Galilée, a lancé un essai en coopération avec le centre médical Sheba de Tel Hashomer à Ramat Gan pour identifier les personnes infectées par le Covid-19, via un simple test respiratoire nasal, et a commencé à collecter des échantillons auprès de patients à l’hôpital Ichilov de Tel Aviv et au centre médical de Poriya, près de Tibériade.

 

 

Leave a Reply

Translate »