was successfully added to your cart.

Israël: la Knesset débattra de la reconnaissance du génocide arménien

22/05/2018

Ankara condamne « fermement » la reconnaissance du génocide arménien par les députés néerlandais
YASIN AKGUL / AFP

La Knesset débattra mercredi de la reconnaissance du génocide arménien par Israël, ont rapporté mardi les médias israéliens.

C’est la première fois depuis des années que le ministère des Affaires étrangères ne s’oppose pas à un débat sur le massacre par l’Empire ottoman de 1,5 million d’Arméniens durant la Première Guerre mondiale.

Israël s’est depuis toujours abstenu de reconnaître formellement le génocide arménien en raison de ses relations diplomatiques avec la Turquie et l’Azerbaïdjan.

Mais la fragile relation entre Israël et la Turquie a été fortement perturbée la semaine dernière après qu’Ankara a qualifié de « massacre » la mort de plus de 60 Palestiniens, dont la majorité des membres du Hamas, durant les affrontements à la frontière de Gaza, rappelant par la suite son ambassadeur d’Israël et expulsant l’envoyé israélien en Turquie le lendemain.

De son côté, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a fustigé le président turc Erdogan,« un des plus grands partisans du Hamas ».

AFP, Avishag Shar YeshuvNetanyahu and Erdogan
AFP, Avishag Shar Yeshuv

Ankara entretient des rapports délicats avec Israël. Si elle a conclu en 2016 un accord de normalisation des relations avec Israël, après plusieurs années de froid, la Turquie continue de critiquer régulièrement la politique israélienne.

Mardi, le président turc Erdogan a par ailleurs déclaré que les relations économiques entre Ankara et l’Etat hébreu seront révisées après les élections prévues en juin 2018.

Les Arméniens estiment qu’un million et demi des leurs ont été tués de manière systématique à la fin de l’Empire ottoman entre 1915 et 1917. Nombre d’historiens et plus de vingt pays, dont la France, l’Italie et la Russie, ont reconnu qu’il y avait eu un génocide.

Mais Ankara refuse catégoriquement l’utilisation du terme de « génocide », évoquant des massacres réciproques sur fond de guerre civile et de famine ayant fait des centaines de milliers de morts dans les deux camps.

Leave a Reply

Translate »