Skip to main content

Israël : une cache d’armes romaines mise au jour dans une grotte de la réserve naturelle d’Ein Gedi

i24NEWS

5 min
Des chercheurs de l'Autorité des antiquités d'Israël et de l'Université d'Ariel mettent au jour une rare cache d'armes romaines dans une grotte du désert de Judée
Emil Aladjem / Israel Antiquities AuthorityDes chercheurs de l’Autorité des antiquités d’Israël et de l’Université d’Ariel mettent au jour une rare cache d’armes romaines dans une grotte du désert de Judée

Quatre épées, dont trois encore gainées dans leur fourreaux de bois et un javelot romains datant d’environ 1 900 ans ont été découverts

Une cache d’armes romaines contenant quatre épées et un javelot (pilum) bien conservés datant d’environ 1 900 ans, a été mise au jour dans le désert de Judée. Les objets anciens étaient cachés dans une anfractuosité à l’intérieur d’une grotte située dans la réserve naturelle d’En Gedi. Des chercheurs de l’Autorité des antiquités d’Israël (AAI) et de l’université d’Ariel ont qualifié cette découverte de “preuve dramatique d’un moment précis de l’histoire”.

Emil Aladjem / Israel Antiquities Authority
Emil Aladjem / Israel Antiquities AuthorityDes chercheurs de l’Autorité des antiquités d’Israël et de l’Université d’Ariel mettent au jour une rare cache d’armes romaines dans une grotte du désert de Judé

“La dissimulation des épées et du pilum dans de profondes fissures de la grotte isolée au nord d’En Gedi laisse supposer que les armes ont été prises comme butin à des soldats romains ou sur le champ de bataille, et qu’elles ont été cachées à dessein par les rebelles de Judée pour être réutilisées”, explique le Dr Eitan Klein, l’un des directeurs du Judean Desert Survey Project. “Il est évident que les rebelles ne voulaient pas être surpris par les autorités romaines en possession de ces armes”.

Dafna Gazit  / Israel Antiquities Authority
Dafna Gazit / Israel Antiquities AuthorityLe pilum trouvée dans la grotte

Dans la même grotte, il y a cinquante ans, une inscription à l’encre écrite en hébreu ancien datant de la période du Premier Temple, a été trouvée sur une stalactite. Lors d’une visite de la grotte par le Dr Asaf Gayer de l’Université d’Ariel, le géologue Boaz Langford du Centre de recherche sur les grottes de l’Université hébraïque de Jérusalem et Shai Halevi, un photographe de l’AAI qui désiraient étudier l’inscription paléo-hébraïque sur la roche, Asaf Gayer a repéré le pilum dissimulé dans une profonde crevasse.

Emil Aladjem / Israel Antiquities Authority
Emil Aladjem / Israel Antiquities AuthorityDes chercheurs de l’Autorité des antiquités d’Israël et de l’Université d’Ariel mettent au jour une rare cache d’armes romaines dans une grotte du désert de Judée

L’AAI a ensuite entrepris des recherches et découvert quatre épées romaines, exceptionnellement bien conservées, dont trois encore gainées dans des fourreaux en bois. Les chercheurs n’ont pas encore découvert toute l’histoire de cette cache d’armes, mais ils pensent qu’elles ont été dissimulées par des rebelles de Judée pour éviter d’être repérées par les autorités romaines.

Emil Aladjem / Israel Antiquities Authority
Emil Aladjem / Israel Antiquities AuthorityDes chercheurs de l’Autorité des antiquités d’Israël et de l’Université d’Ariel mettent au jour une rare cache d’armes romaines dans une grotte du désert de Judée

La grotte a été entièrement fouillée et des objets datant du chalcolithique (il y a environ 6 000 ans) et de la période romaine ont été découverts. À l’entrée de la grotte, une pièce de bronze de la révolte juive de Bar-Kokhba (132-135 de notre ère) a été trouvée, ce qui pourrait indiquer que la grotte servait à dissimuler les armes.

Leave a Reply

Translate »