was successfully added to your cart.

ISRAËL VA DOUBLER LES QUANTITÉS ANNUELLES D’EAU FOURNIES À LA BANDE DE GAZA

By 5 mars 2015 Etz Be Tzion

« Une décision prise pour répondre aux besoins croissants dans la bande de Gaza » (ministère de la Défense)

Israël va doubler les quantités annuelles d’eau fournies à la bande de Gaza, a annoncé mercredi un organisme du ministère israélien de la Défense.

Pour ce qui est de l’eau, les quantités qu’Israël va livrer vont passer de 5 à 10 millions de mètres cubes par an. Les fournitures vont commencer à augmenter dans les prochains jours, a annoncé l’unité du ministère de la Défense responsable de la coordination des activités gouvernementales israéliennes dans les territoires palestiniens (COGAT).

« Cette décision a été prise pour répondre aux besoins croissants dans la bande de Gaza », a précisé un porte-parole de cet organisme. Selon lui, la sévère pénurie dont souffre cette région est due à l’exploitation excessive des eaux souterraines le long de la côte de la bande de Gaza. L’eau en provenance d’Israël sera acheminée grâce à une nouvelle canalisation.

Les responsables palestiniens chargés de l’eau n’ont pas fait de commentaire dans l’immédiat sur cette annonce.
Le chef du COGAT, le général Yoav (Poli) Mordehai a pour sa part exprimé l’espoir que le Hamas « ne vole pas l’eau destinée aux civils comme il vole les matériaux destinés à la reconstruction des maisons ».

Israël accuse le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, ainsi que d’autres mouvements terroristes palestiniens d’utiliser les matériaux de construction pour produire des roquettes et creuser des souterrains permettant l’infiltration de commandos en territoire israélien. Israël a évoqué ces dangers pour justifier les limitations imposées à l’importation de matériaux de construction.

Trois Israéliens ont été arrêtés il ya trois semaines pour contrebande de métaux avec le Hamas de Gaza, a-t-on appris mardi de source judiciaire israélienne.

Les autorités judiciaires ont autorisé la publication de la mise en examen de trois citoyens israéliens, dont un habitant d’une localité frontalière de Gaza, soupçonnés de contrebande de matériaux pouvant servir à la reconstruction de tunnels terroristes du Hamas détruits ou endommagés lors de l’opération Bordure protectrice de l’été 2014.

Selon l’acte d’accusation, la contrebande porte entre autre sur de l’acier sous forme de barres et de panneaux qui sont rentrés illégalement dans l’enclave contrôlée par le Hamas.

Les policiers israéliens ont interpellé les trois suspects, deux entrepreneurs en fer et métaux du centre du pays et un habitant de la localité de Mivtahim, au sud de la bande de Gaza, dans le Conseil régional Eshkol.

Les trois hommes ont été mis en examen pour « atteinte à la sécurité de l’Etat », « collaboration avec l’ennemi en temps de guerre », « contravention aux lois sur le financement du terrorisme », « corruption avec circonstances aggravantes », « blanchiment d’argent », « fraudes à la TVA », « fraudes fiscales », etc…

Outre les 3 Israéliens, 6 Palestiniens liés à cette affaire sont également en détention provisoire.

Les Nations unies et d’autres agences internationales ont mis en garde contre les conséquences d’un éventuel échec de la réhabilitation de la bande de Gaza qui pourrait déclencher un nouveau conflit dans un proche avenir et ont appelé Israël à lever un blocus imposé depuis huit ans.

L’envoyé spécial de l’ONU Robert Serry a critiqué lundi la communauté internationale qui n’a pas débloqué les fonds promis pour la reconstruction de la bande de Gaza.

Source: i24 News

Leave a Reply

Translate »