was successfully added to your cart.

J.O de Sochi : système de sécurité 100% made in Israël. (JForum.fr)

By 11 février 2014 Etz Be Tzion

Fermez les yeux et imaginez un seul instant que 1984 d’Orwell ait été co-écrit par le créateur de James Bond, Ian Fleming. Ca y est : vous êtes à Sochi.

L’équipe japonaise entre, au moment de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’hiver de Sochi 2014 (Richard Heathcote/Getty Images)

JERUSALEM —Des rumeurs affirmant que les responsables russes espionneraient les athlètes sous la douche ont jeté les opérations de sécurisation de Sotchi 2014 dans une frénésie inattendue.

Mais si cette installation est un peu trop orwellienne au goût des protecteurs de la vie privée des athlètes, elle apporte aussi une bonne dose d’épices à la Ian Fleming : cette technologie est une vraie source d’inspiration pour roman d’espionnage.

Une entreprise israélienne, appelée NICE systems (si, si, vraiment) a déployé un réseau de tableaux de bord qui fournit ce dont les Jeux Olympiques de Sochi ont le plus besoin : « un système de plateformes intégrées » en temps réel, qui « saisit et réalise la synchronisation des données :images vidéos, communications radio, appels téléphoniques, alarmes d’accès sur les points de contrôle – et mixte le tout vers un système unique opérant l’ensemble de ces réseaux d’informations interactifs » selon Bill Besse, spécialiste de la sécurité et Vice-Président d’Andrews International, dans une interview, réalisée par la revue CSO Online de management du risque.

NICE systems n’est pas particulièrement réputée comme impliquée dans des affaires d’espionnage de salle-de-bain, mais à Sochi, en 2012, l’un des éléments que l’entreprise a installés était la Vidéo-Surveillance Net 2.5 IP, qui comprend 1.400 chaînes séparées. Qu’observent, au juste, c’est chaînes ? Dans leur communiqué de presse, les contractants de la société affirment que : « Ce système unique de surveillance… fournira un observatoire complet, 24H/24 des principales routes, principaux bâtiments et lieux touristiques populaires de la ville ».

Pas un mot concernant les douches, mais tout cela est un peu plus sophistiqué que votre propre caméra de sécurité à la maison. L’entreprise spécifie que « les autorités de Sochi veillant à l’application des lois seront en mesure de détecter automatiquement un bagage suspect et des intrusions dans un périmètre donné, malgré le surpeuplement ». Cela permettra à Sochi d’envoyer une alerte ou « une protection avancée vers l’infrastructure suspecte et des bâtiments publics », pour « observer, détecter et gérer la congestion du trafic et les stationnements illicites, ainsi que prévenir les situations où s’infiltrent des rôdeurs, voire une affluence trop massive dans les zones commerciales et d’habitation ».

En d’autres termes, tout comportement non-conventionnel pourra se faire aisément remarquer.

C4I

NICE, une entité très connue, lorsqu’on évoque la sécurisation des situations à hauts-risques, les évènements à grande visibilité, installe ce qui s’appelle un centre de contrôle C4I (Commandement, Contrôle, Communications, Computeur –ordinateurs- et Renseignements –Intelligence-) qui déploie une très large gamme de technologies, comprenant des caméras, des capteurs sensoriels, des clôtures intelligentes, toute donnée en continu convergeant vers un point unique d’évaluation. Son projet le plus récent était le Superbowl .

Superbowl : protégé par NICE-Israël

David Tzur, ancien officier des opérations spéciales qui a occupé le poste de consultant pour lesJeux Olympiques d’Atlanta (1996) et de Pékin (2008), à présent, membre du Parlement israélien, déclare : « Les entreprises israéliennes sont à la pointe, en ce qui concerne leur savoir-faire et leur capacité à combiner des expériences de formation et d’entraînement et l’information en temps réel ».

“La technologie israélienne”, ajoute t-il “est tout particulièrement bonne dans le domaine de ladétection et de l’alerte précoces ».

David Tzur, aujourd’hui député (Hatnua) à la Knesset. Impliqué récemment, dans le développement de villages druzes, autour de Carmiel

Et, oui, bien évidemment, si vous vous le demandiez encore : NICE a bien été fondée par sept amisisraéliens, anciens compagnons d’armes.

Point d’orgue : la vente de technologie de sécurité est strictement régulée et encadrée en Israël – « a fortiori en direction de la Russie », fait bien remarquer Tzur, notant que la Russie et Israëln’entendent pas de la même oreille le sens de la plupart des conflits actuels dans le monde.

“Le défi le plus important, quand on veut sécuriser un évènement tel que celui-ci, implique un énorme déploiement géographique sur un laps de temps significatif – et où vous devez maintenir votre personnel de sécurité sous tension maximale, tout en lui rappelant qu’il s’agit d’un évènement civil et que le but essentiel est de permettre aux gens d’en profiter et de s’amuser pleinement. Vous ne voulez absolument pas qu’ils croient être tombés au beau milieu de grandes manœuvres militaires »… ni chez Big Brother.

Les organisateurs de Sochi paraissent avoir réussi à créer un grand cercle chaleureux, ou au moins, l’illusion d’une « sécurité toute en douceur« , tout au long des épreuves sportives.

Mais, gardez le sourire, quand vous êtes sous la douche.

globalpost.com

Adaptation : Marc Brzustowski

Leave a Reply

Translate »