Skip to main content

Jérusalem: nouvelles tensions sur le Mont du Temple avant la visite de fidèles juifs / H. Goel: prions afin qu’Israël reprenne les choses en mains de façon plus drastique…

By 26 septembre 2022Israël & Moyen Orient

i24NEWS

3 min

Des émeutiers palestiniens lancent des pierres contre les forces de sécurité israéliennes lors d'affrontements sur le mont du Temple dans la vieille ville de Jérusalem, le 22 avril 2022
Jamal Awad/Flash90Des émeutiers palestiniens lancent des pierres contre les forces de sécurité israéliennes lors d’affrontements sur le mont du Temple dans la vieille ville de Jérusalem, le 22 avril 2022

AD

Malgré ces heurts, les visites sur le site vont se poursuivre conformément au statu quo

Des affrontements ont eu lieu lundi matin entre des policiers israéliens et des émeutiers palestiniens sur le site du Mont du Temple, à Jérusalem, au moment où de nombreux fidèles juifs devaient se rendre en pèlerinage sur le site à l’occasion de la fête de Rosh Hashana, le Nouvel An juif.

Pendant la nuit, des jeunes se sont enfermés dans la mosquée Behar et ont commencé à tirer des feux d’artifice sur les policiers lorsque les fidèles juifs sont arrivés.

Dans le secteur de la porte des Lions, des musulmans ont même affronté la police et leur ont lancé des pierres. Deux suspects ont été arrêtés. Malgré ces heurts, les visites sur le Mont du Temple poursuivent comme d’habitude, parallèlement aux prières des musulmans sur le lieu saint.

En toile de fond de ces affrontements, des porte-parole du Hamas ont encouragé les émeutiers à affronter la police sur le Mont du Temple. Les heurts de ce matin étaient cependant mineurs par rapport aux émeutes qui ont eu lieu sur le Mont du Temple en avril dernier.

La police a déclaré que ces derniers jours « de nombreuses informations fausses et mensongères concernant le mont du Temple ont été diffusées sur les réseaux sociaux, dans le but d’agiter la région et d’inciter à la violence ».

Selon la police, ces publications sont diffusées par des entités « hostiles et intéressées par la violence ».

Les autorités assurent vouloir garantir le maintien du statu quo sur le Mont du Temple qui consiste à autoriser aussi bien les prières musulmanes que les visites des fidèles juifs et des touristes sur le site.

« Nous ne permettrons à personne de perturber ces habitudes conformément à la pratique existante. Quiconque perturbe l’ordre dans les lieux saints et agit avec violence de quelque nature que ce soit, sera traité de manière décisive », a indiqué la police dans un communiqué.

La police a augmenté son niveau d’alerte à l’occasion de Rosh Hashana, notamment à Jérusalem dans la Vieille ville. Des centaines de policiers et d’agents des forces de sécurité y ont été déployés alors que les autorités se préparent à la venue de milliers de visiteurs à Jérusalem et au mur des Lamentations.

Join the discussion One Comment

Leave a Reply

Translate »