was successfully added to your cart.

Jérusalem : Un proche du Hamas voulait faire sauter des maisons juives (JForum.fr)

By 14 mars 2014 Etz Be Tzion

Dans la rubrique « charmants voisins » : Un homme lié au Hamas a intentionnellement coupé les conduites de gaz du quartier d’Armon Hantziv, dans le but de blesser et tuer des Juifs, pour venger les prières juives sur le Mont du Temple.

Explosion de gaz à Jerusalem le 20 Janvier 2014. Photo : MAGEN DAVID ADOM

Le Shin Bet et la police du district de Jérusalem ont annoncé, mercredi, l’arrestation d’un résident palestinien de l’Est de Jérusalem, soupçonné d’avoir coupé les conduites de cuisine au gaz dans les bâtiments résidentiels de Jérusalem, dans le cadre d’une campagne terroriste menée par un homme seul.

Le suspect, Aziz Musa Uwisat, âgé de 48 ans, qui dispose d’une carte d’identité israélienne, en tant que résident de Jabel Makaber, est aussi soupçonné d’une attaque à la hache, en 2012.

Un garçon au demeurant pacifique

Les forces de sécurité ont déclaré qu’Usiwat a avoué, au cours de son interrogatoire, qu’après avoir entendu parler d’une fuite de gaz, qui a provoqué l’effondrement mortel d’un immeuble, à Jérusalem, en janvier, il a pris la décision de saboter les conduites de gaz des immeubles résidentiels hébergeant des Juifs, dans le but de tuer autant de gens qu’il le pourrait.

“Son mobile était nationaliste, c’est certain”, a déclaré une source sécuritaire au Jérusalem Post.

Selon la police, l’homme a reconnu, devant ses enquêteurs, qu’il avait effectivement commis des crimes avec l’intention de porter préjudice aux Juifs, pour se venger de l’entrée de Juifs sur le Mont du Temple .

Le suspect voulait aussi réclamer vengeance pour le fait, selon lui, qu’Israël blessait ou tuait des gens innocents dans la Bande de Gaza.

Selon la Chaîne 2 israélienne, le suspect était déjà connu des services de police en tant qu’agent du Hamas.

Selon les aveux d’Usiwat, il est arrivé dans une rue d’Armon Hanatziv, quartier de la capitale, le 23 février, a saboté une conduite de gaz dans le but de déclencher un incendie, en se fondant sur la certitude qu’il y avait des résidents présents dans les maisons.

Au début mars, il a coupé les conduites de gaz d’un grand nombre d’immeubles du même quartier et laissé brûler une bougie près des bouches de gaz, en espérant déclencher une explosion.

En 2012, a dit le suspect, il a acheté une hache et s’est rendu à la porte de Damas, dans la vieille ville, dans le but d’assassiner un Juif israélien. Il a remarqué un homme haredi qui descendait la rue Hanivi’im, s’est jeté sur l’homme avec la hache, le frappant à plusieurs reprises et lui causant desblessures graves.

“L’enquête se poursuit”, selon le Shin Bet.

Une explosion massive de gaz a été déjouée de peu, la semaine dernière, après que des résidents aient mentionné de fortes concentrations de fuite de gaz et qu’ils aient, par la suite découvert que deux conduites de gaz alimentant leur immeuble, avaient été délibérément interrompues, d’après la police.

Selon un porte-parole de la police, plusieurs résidents, sentant nettement l’odeur du gaz, ont rapidement contacté des officiers, qui sont arrivés dans les minutes suivantes, aux côtés du Magen David Adom et des unités de pompiers, pour empêcher une explosion imminente et sans doute, mortelle.

“Les conduites ont intentionnellement été coupées, ce qui a provoqué un grand risque d’explosion, aussi la police a évacué trois immeubles de ce même secteur et stoppé l’alimentation en gaz », a déclaré la police peu de temps après l’incident.

“Par chance, nous avons réussi à empêcher l’explosion ».

Par YAAKOV LAPPIN

12/03/2014 10:30

Daniel K. Eisenbud et l’équipe du Jpost.com ont contribué à ce reportage.

jpost.com/National-News

 

Leave a Reply

Translate »