Judée-Samarie: vers un changement salutaire?

By 28 décembre 2019Israël & Moyen Orient

Photo Flash90

Le ministre de la Défense Naftali Benett tient actuellement toute une série de concertations avec des experts de son ministère dans le but de mettre en oeuvre une réforme capitale dans le domaine foncier en Judée-Samarie et notamment dans les prérogatives de l’Administration civile.

Il s’agit entre autres de placer les habitants israéliens de ces régions sous la responsabilité de l’Office national foncier (Tabo) qui dépend du ministère de la Justice. Cette formule permettrait de mettre à niveau les habitants juifs de Judée-Samarie et de la vallée du Jourdain au reste des citoyens du pays dans le domaine foncier.

A ce jour, c’est l’officier en charge des affaires foncières au sein de l’Administration civile qui est le personnage-clé, qui est certes dépendant sur le papier du ministère de la Justice mais dans les faits suit la politique voulue par les fonctionnaires de l’Administration civile et par le cooordinateur des activités de Tsahal dans le Territoires, donc du ministère de la Défense.

De manière concrète, lorsque des habitants juifs des zones C de ces régions veulent construire, ils doivent passer par un parcours du combattant juridique auprès des autorités militaires, ce qui peut parfois prendre des années, sans compter les oppositions déposées devan la justice par des organisations d’extrême gauche. Cette situation a freiné depuis des dizaines d’années le développement de l’entreprise de repeuplement juif dans ces territoires historiques et elle a produit des drames tel que les affaires Amona ou Netiv Haavot.

Si le plan mis en place par Naftali Benett est mis en oeuvre, il mènera à une véritable révolution dans les prérogatives de l’officier en charge des affaires foncières au sein de l’Administration civile et un net raccourcicement dans les processus bureaucratiques pour les habitants israéliens de ces régions.

Le ministre de la Défense a évoqué la réforme qu’il entend instaurer: « Cette réforme n’amènera pour l’instant qu’une « souveraineté prodécurale » d’Israël sur la Judée-Samarie et vallée du Jourdain, la souveraineté définitive étant du ressort du pouvoir politique. Mais il s’agit d’un pas dans la bonne direction. Il n’y a pas de raison que les habitants juifs de Judée-Samarie continuent ainsi à être discriminés. Les habitants de Beit El et Ariel ne sont pas moins sionistes que ceux de Kfar Saba ou Tel-Aviv. Ils paient des impôts, font l’armée et doivent bénéficier des mêmes droits et services que les autres citoyens du pays ».

A ce propos, le Premier ministre Binyamin Netanyahou, dans son discours de victoire prononcé vendredi, a annoncé qu’il allait travailler avec l’Administration américaine pour placer ces territoires sous souveraineté israélienne.

Photo Yonatan Sindel / Flash 90

Leave a Reply

Translate »