Les Juifs fuient le Vénézuela : vidéo de leur appel à l’aide / Jforum

By 15 août 2017 Etz Be Tzion

Nicolas Maduro

La deuxième chaine de télévision israélienne a diffusé un reportage soulignant le nombre croissant de Juifs vénézuéliens fuyant le pays au milieu de l’instabilité et de la violence croissantes sous le président Nicolas Maduro
Les olim arrivent sans le sous et avouent qu’ils ont anticipé depuis longtemps l’obtention du cachet bureaucratique de l’approbation du gouvernement Vénézuélien et de documents leur permettant de quitter leur pays natal et de s’installer définitivement en Israël

Interviewés dans leur nouvel appartement de Jérusalem, Estella et Haïm Sadna, un couple religieux avec quatre enfants de la capitale Caracas, ont expliqué les pénuries de nourriture et la violence qui les ont poussés à déménager en Israël.
« La plupart des supermarchés sont vides. Tout est vide.
Vous pouvez voir tous les rayons vides, » a déclaré Haïm Sadna dans une interview diffusée samedi.
Sa femme Estalla a signalé la difficulté au Venezuela d’acheter des produits de base comme le lait pour ses enfants, ajoutant que « depuis Pessah nous n’avons pas eu de pain. »
« Nous vivions dans une belle maison avec sept chambres. Mais nous avons tout laissé derrière nous. Nous avons quitté la maison, laissé les meubles, les voitures. Tout est resté, » a dit le couple. « Nous avons apporté les vêtements que nous utilisons. C’est ce que nous avons apporté, les vêtements et les chaussures. »
Les Sadna ont discuté de l’effondrement des services publics dans le pays, tels que les soins de santé, ainsi que le taux de criminalité incontrôlable, le Venezuela ayant un des taux de meurtre les plus élevés au monde. »
« La situation criminelle est si grave que nous sommes effrayés de sortir dans la rue. Je ne sors que si c’est essentiel, c’est tout, » dit Estalla. « A cinq heures de soir, nous courrions vers la maison. »
« La situation est de pire en pire. Nous ne pouvions plus sortir dans la rue, » a-t-elle poursuivi. « La plupart de temps, les enfants n’allaient pas à l’école. Ils disaient être en prison, que la maison était une prison. Les enfants n’ont pas de vie (au Venezuela). »
Le Venezuela avait autrefois une des plus grandes communautés juives de la région, soit environ 25 000 en 1999. Aujourd’hui, seuls 9000 juifs vivent encore au Venezuela.
Israël travaille en coulisses afin de faire venir autant que possible de Juifs en Israël, selon la deuxième chaine.


Source Juif.Org

Leave a Reply

Translate »