Kenneth Copeland : message de Dieu pour l’année 2020

Dans ses vœux de nouvelle année, Kenneth Copeland a transmis le message qu’il a reçu de la part de Dieu, le 13 octobre 2019, pour l’année 2020.

« L’Esprit de Dieu est venu sur moi et a parlé à mon esprit : 2020 sera une année de grands changements. Des changements merveilleux et magnifiques dans le royaume de Dieu sur la terre. Les changements viendront grâce aux idées et aux concepts donnés directement par Jésus à son Église par son Esprit puissant. Des concepts glorieux sur la façon dont ses lois fonctionnent, les lois régissant l’accroissement et la prospérité financière. Les mêmes lois de l’Esprit qui ont libéré des miracles et des guérisons divines et la manifestation de sa toute-puissance sur la terre. Des nouvelles révélations de son amour, de sa personne-même car il est amour.

Nous aurons un aperçu de la véritable puissance et de la force de sa joie. Ce seront des jours de grands changements politiques : de grandes victoires pour son peuple, et de grandes défaites pour les ennemis spirituels de Dieu et de son peuple seront écrasés. 

Quant à ceux des deux côtés de la division politique (Républicains et Démocrates, note de la traduction) qui refusent d’écouter le Seigneur de l’Eglise : leurs rêves seront anéantis. Leurs aspirations seront éteintes et leurs équipes seront démantelése. Je les démettrai de leurs fonctions, certains par le vote, d’autres par la tragédie et d’autres encore qui abandonneront d’eux-mêmes et iront faire autre chose, en désespoir de cause. 

Les États-Unis d’Amérique sont mon pays, a dit le Seigneur Jésus. Il a été fondé par des gens qui m’aiment, animés par leur amour et leur désir, dans le seul but de m’adorer et adorer le Dieu tout-puissant, et je ne l’oublierai jamais. 

2020, sera l’année du changement, et de la manifestation du pouvoir tout puissant, dit la loi divine.»


Kenneth Copeland est un télévangéliste bien connu du sud des États-Unis (Texas). Formé par Oral Roberts dont il a été un des proches, il fait partie de la troisième génération des revivalistes nés du réveil d’Azuza street  (son ministère a commencé dans les années 70).

KCM (Kenneth Copeland Ministries) emploie 400 personnes qui sont dirigées depuis le siège social à Fort Worth, au Texas, supervisant six bureaux internationaux au Canada, en Afrique, en Asie, en Australie, en Europe et en Ukraine. Sa fortune est estimée à 760 millions de dollars, le plaçant en tête du top ten des évangélistes les mieux payés du monde.

Il est un des représentants les plus emblématiques de la théologie de la Prospérité, et son influence est grande : son émission  quotidienne du réseau cablé de KCM « Believer’s Voice of Victory » peut atteindre 2,3 milliards de téléspectateurs potentiels.

Le magazine 32 pages du même nom est envoyé à 362 000 personnes dans le monde. Grâce à ses médias sociaux, KCM est suivi par plus de 1,4 million de fans sur Facebook, et plus de 260 000 abonnés sur Twitter.

Le 28 mars à 18h00, Kenneth Copeland a pris autorité en direct contre le coronavirus, le chassant du pays par une prière d’exorcisme. Le lendemain, il y avait 458 morts. Il affirme avoir soufflé le vent de Dieu sur le virus (la vidéo ici). Les projections selon le modèle IHME prévoient 70 000 décès pour le première vague.

Les jours suivants ont donc fait apparaître la mise en scène de sa prière comme pathétique. Touché mais pas coulé, puisque ça ne l’empêche pas de continuer à exhorter son public, mais surtout de solliciter leur générosité, toujours égal à lui-même : 85 ans, pas une ride, pas un cheveu blanc, parodie de l’éternelle jeunesse, résidant dans des demeures luxueuses, il donne l’impression que ni le temps, ni le Trésor Public n’ont de prise sur lui.

.

.

« Les faux prophètes … dévorent les âmes, ils s’emparent des richesses et des choses précieuses, ils multiplient les veuves au milieu d’elle » (Ezéchiel 22/25) « Et ce sont des chiens voraces, insatiables; Ce sont des bergers qui ne savent rien comprendre; Tous suivent leur propre voie, Chacun selon son intérêt, jusqu’au dernier » (Ésaïe 56:11) « Ainsi parle l’Eternel sur les prophètes qui égarent mon peuple, Qui annoncent la paix si leurs dents ont quelque chose à mordre, et qui publient la guerre si on ne leur met rien dans la bouche » (Michée 3:5-7)

Leave a Reply

Translate »