was successfully added to your cart.

La Lettre du Lien, 12 mars 2015

By 13 mars 2015Etz Be Tzion

Le véritable enjeu des élections

  1. N. Cohen Tanugi
    Le Lien Israël-Diaspora

Israéliens, avez-vous choisi votre parti et son programme ? Alors, soyez-en   certain,  quel qu’il soit vous vous êtes  sû rement trompé ou vous serez trompé ! C’est inéluctable ! Pour la simple et évidente raison que seule une large coalition de partis gouvernera Israël et que son programme sera celui de la coalition et non celui d’un seul parti. Or les deux coalitions possibles ne  se formeront  qu’entre deux blocs qui seront unis sur leurs points communs.

Si cette coalition se situe à gauche, sa politique extérieure sera largement influencée par les Américains pro-Obama, elle sera laïciste, elle divisera Jérusalem, elle soutiendra un Etat palestinien dont toute présence juive sera exclue, les Arabes palestiniens seront plus nombreux et plus forts, la politique des prix sera baissière et dirigiste.

Si cette coalition se situe à droite, sa politique extérieure sera influencée par les Américains anti-Obama, elle refusera la division de Jérusalem, elle exigera une présence juive en Judée-Samarie, elle cherchera un compromis entre laïcité et judaïsme, la politique des prix sera baissière mais libérale.

Alors, électeurs, commencez par choisir l’un des camps et votez pour le parti de votre choix, n’importe lequel d’ailleurs, cela ne changera rien.

Le véritable enjeu sera l’une de ces deux politiques possibles pour Israël car nous sommes à la croisée des chemins.

Mais aucun de ces deux choix ne vous donnera la paix dont vous rêvez bien illusoirement. En aucun cas, soyez en certains, hélas !

Dans les jours très proches, il faudra que le parti de Kahlon choisisse son camp. S’il ne choisit pas avant, alors c’est que c’est un opportuniste arriviste, mais de toute façon, quel que soit son choix, il subira la politique du bloc gouvernemental élu.

On dit que le président Rivlin rêverait d’un gouvernement d’union. Ce serait probablement le meilleur choix… à condition que Netanyahou dirige seul la politique extérieure et que Herzog dirige seul la politique intérieure, ce qui, évidemment, tiendrait du miracle.

Mais il est vrai que toute l’histoire d’Israël depuis 1948 tient du miracle…

Leave a Reply

Translate »