Skip to main content

LA PRINCIPALE CAUSE DES DÉCÈS…

By 9 février 2022Le mot du jour
Partager avec les autres

Par Milton Quintanilla – Le 7 janvier 2022

L’avortement est la principale cause des décès dans le monde pour la deuxième année consécutive.

Selon les statistiques de la base de données sur la santé Worldometer, l’avortement a été la première cause des décès dans le monde pour la deuxième année consécutive.

Les résultats ont été fournis par l’outil d’archivage Internet, la Wayback Machine. L’outil a fourni le dernier instantané disponible des données de Worldometer sur le nombre d’avortements pratiqués avant le réveillon du Nouvel An.  Worldometer, qui détermine le nombre d’avortements survenus à l’aide des données de l’Organisation mondiale de la santé, a révélé qu’environ 42,6 millions de bébés ont été avortés dans le monde en 2021, rapporte The Christian Post.

L’analyse a également révélé que 13 millions de personnes sont mortes de maladies transmissibles, ce qui en fait la deuxième cause des décès l’année dernière.  Parmi les autres principales causes de décès dans le monde, citons le cancer (8,2 millions de personnes), les causes liées au tabagisme (près de 5 millions), les causes liées à l’alcool (environ 2,5), le VIH/sida (1,7 million de personnes), les accidents de voiture (1,3 million de personnes) et les suicides (1,1 million).

De plus, environ 850.000 personnes sont mortes de maladies liées à l’eau, près d’un demi-million de personnes sont mortes de la grippe saisonnière, près de 400.000 décès dus au paludisme et plus de 300.000 mères sont mortes pendant l’accouchement l’année dernière.

Dans un ensemble de statistiques distinct, Worldometer a constaté que 3.524.139 personnes sont décédées des complications du COVID-19 en 2021.

L’année dernière a vu la mort d’environ 58,7 millions de personnes au total.  Ce nombre, cependant, n’inclut pas les décès dus à l’avortement.  Si le nombre d’avortements était inclus, le nombre total de décès en 2021 aurait dépassé les 100 millions.

Comme Christian Headlines l’a rapporté l’année dernière, l’avortement était la principale cause des décès en 2020, avec plus de 42,6 millions de grossesses interrompues.

L’avortement a été la principale cause des décès aux États-Unis ces dernières années.  Selon un rapport du CDC, environ 625.346 avortements ont été pratiqués à travers le pays en 2019.  Cette statistique, cependant, ne comprenait que les données de 47 des 50 États.  La Californie, l’état le plus peuplé du pays, n’a pas été incluse dans les données.

Alors que l’avortement était la principale cause des décès l’année dernière, 2021 a également été une année record pour les restrictions à l’avortement.  Un rapport de l’organisation pro-avortement Guttmacher Institute a qualifié 2021 de « la pire année pour le droit à l’avortement depuis près d’un demi-siècle ».  Environ 106 nouvelles restrictions à l’avortement ont été promulguées l’année dernière.

Au moment de cette publication, Worldometer a constaté que 771.100 avortements ont été pratiqués dans le monde depuis le début de 2022.

Source: Christianhead Lines

Traduit par Pleinsfeux

Join the discussion One Comment

  • Chantal Ch dit :

    C’est énorme et c’est horrible ! Si les femmes ne veulent pas d’enfants, pourquoi ne pas prendre un moyen de contraception plutôt que de recourir au meurtre !

Leave a Reply

Translate »