La Turquie promet de « libérer Al-Aqsa » après avoir transformé Sainte-Sophie en mosquée…Un pas de plus vers Gog et Magog…

i24NEWS

 2 min

Turkey's President Recep Tayyip Erdogan speaks to his ruling party's lawmakers, in Istanbul, Saturday, Feb. 29, 2020
Presidential Press Service via AP 2020 ©Turkey’s President Recep Tayyip Erdogan speaks to his ruling party’s lawmakers, in Istanbul, Saturday, Feb. 29, 2020

« Sainte-Sophie connaît une nouvelle résurrection »

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a promis vendredi de « libérer la mosquée Al-Aqsa » après avoir « ressuscité Sainte-Sophie » en tant que mosquée, lors d’un discours à la nation au sujet de la réouverture de Sainte-Sophie aux prières musulmanes.

« Aujourd’hui, Sainte-Sophie connaît une nouvelle résurrection, dont beaucoup ont été témoins depuis sa construction. La résurrection de Sainte-Sophie annonce la libération de la mosquée al-Aqsa », peut-on lire sur le site de la présidence.

« La résurrection de Sainte-Sophie est la trace de la volonté des musulmans du monde entier de sortir de l’interrègne. La résurrection de Sainte-Sophie est la renaissance du feu de l’espoir non seulement des musulmans, mais – avec eux – de tous les opprimés, lésés et exploités », est-il également écrit.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé vendredi l’ouverture de l’ex-basilique Sainte-Sophie à Istanbul aux prières musulmanes après qu’un tribunal a annulé son statut de musée, ouvrant ainsi la voie à sa transformation en mosquée.

Le gouvernement grec a qualifié de « provocation envers le monde civilisé » la décision de la justice turque.

Œuvre architecturale majeure construite au VIe siècle par les Byzantins qui y couronnaient leurs empereurs, Sainte-Sophie est un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco et l’une des principales attractions touristiques d’Istanbul.

Leave a Reply

Translate »