was successfully added to your cart.

L’Alliance Judéo-Chrétienne pour Israël réagit à la visite du pape François en Terre sainte

By 29 mai 2014Etz Be Tzion

L’oecuménisme, cette pieuvre tentaculaire, se déploie sur Israël !

Grave ! Très grave !!
Evidemment les « chrétiens » applaudissent. Jean-Marc et Francine.

Jerusalem4

Alliance Judéo-Chrétienne pour Israël — La principale raison du voyage du pape François en Israël était sa rencontre avec le patriarche orthodoxe de Constantinople Bartholomée à la basilique du Saint-Sépulcre à Jérusalem, pour une rencontre œcuménique historique en faveur de l’unité des Chrétiens. A cette même occasion, le pape François s’est adressé, à trois reprises, aux Juifs Israéliens : une première fois lors de son discours aux grands rabbins d’Israël ; une deuxième fois lors de sa méditation au Mémorial de Yad Vashem ; et une troisième fois au Mur Occidental du Temple de Jérusalem, le Kotel.

Dans ce contexte, Akiva Thor, Juif Israélien, Chef du Bureau pour les Affaires juives et œcuméniques mondiales au Ministère israélien des Affaires étrangères, écrit : « La visite du Pape François en Terre Sainte est la 3ème en l’espace de 15 ans. Outre la prière au Mur des Lamentations, les réunions œcuméniques, les dialogues interreligieux, la visite à Yad Vashem, la visite au Président Shimon Pérès et l’audience privée avec le Premier ministre Netanyahu, l’évènement phare de cette visite demeurera le dépôt de gerbe du Pape François sur la tombe de Théodore Herzl. En effet, le recueillement du souverain Pontife sur la tombe du père fondateur du sionisme moderne, constitue un geste remarquablement fort ».

L’Alliance Judéo-Chrétienne pour Israël se félicite de ces événements. Certes, la visite du pape François en Jordanie, en Israël et dans les Territoires inclut certains gestes dont l’AJCI se serait volontiers passée. Ces gestes sont probablement de nature purement pastorale et ils n’abolissent en rien le fait que le pape François s’est adressé, à trois reprises, aux Juifs Israéliens : une première fois lors de son discours aux grands rabbins d’Israël ; une deuxième fois lors de sa méditation au Mémorial de Yad Vashem ; et une troisième fois au Mur Occidental du Temple de Jérusalem, le Kotel. Et ces gestes n’abolissent en rien le fait que l’évènement phare de cette visite demeurera le dépôt de gerbe du Pape François sur la tombe de Théodore Herzl.

http://alljci.blogspot.ch/2014/05/lalliance-judeo-chretienne-pour-Israël.html

Leave a Reply

Translate »