was successfully added to your cart.

Le chef des Renseignements de Tsahal met en garde contre « l’explosion » palestinienne à l’approche de la fête de l’indépendance  / Malaassot – le blog de mordehai – ! ברוך הבא

Le chef des Renseignements militaires israéliens, le général de division Herzl Halevi, a mis en garde dimanche contre une possible « explosion » de la part des Palestiniens avant le 70ème anniversaire de l’indépendance d’Israël.
Par DEBORAH DANAN
Adaptation Mordeh’aï pour malaassot.comreproduction autorisée avec mention de la source et du lien​​​​

« Le mois de mai, avec les jours de l’indépendance et de la nakba [catastrophe], indique qu’une explosion est possible, [une poussée du côté palestinien liée à la  frustration et au désespoir croissant »], a déclaré Halevi cité par le Jerusalem Post .

Des milliers de Palestiniens devraient franchir les frontières lors d’une «journée de colère» prévue vendredi pour coïncider avec la veille de la Pâque et la Journée de la terre palestinienne, qui marque les événements de 1976 qui reflètent la lutte des Palestiniens pour posséder la terre. Les Palestiniens de Gaza ont été invité à installer des «villes de tentes» près de la frontière et à y rester jusqu’à ce qu’ils appellent la Journée de la Nakba – le jour de la «catastrophe» qui marque la création de l’État d’Israël.

Les responsables du cabinet de sécurité ont été informé dimanche de la meilleure façon de gérer les manifestations et les violences qui pourraient éclater dans les semaines à venir avant le Jour de l’Indépendance. Les protestations devraient s’intensifier avec le transfert prévu de l’ambassade américaine à Jérusalem.

« Cette période exigera une lutte résolue contre le terrorisme et que nous fassions une distinction claire entre les civils et les terroristes », a déclaré M. Halevi.

« Le Hamas est au plus bas car il y a des crises civiles et d’infrastructures », a-t-il déclaré, ajoutant que des conditions terribles ont conduit le groupe terroriste à exploiter « les civils en les envoyant à la barrière de sécurité qui divise Gaza et Israël ».

Depuis que les Etats-Unis et l’Europe ont levé les sanctions contre l’Iran en janvier dernier dans le cadre de l’accord nucléaire, Téhéran a augmenté les fonds au Hamas et à d’autres groupes terroristes dans la bande de Gaza de 10 à 70 millions de dollars.

« L’Iran a lancé une flèche chiite qui a divisé la région », a déclaré Halevi. « Le Hamas doit comprendre que se jeter da ns les bras de l’Iran ne fera qu’aggraver sa condition ».

Join the discussion 2 Comments

Leave a Reply

Translate »