Le Complot contre le Président Donald Trump

By 6 décembre 2020Le mot du jour

par La Lumière

Un documentaire vidéo de 1h31mn59s qui explique comment le membre du Congrès américain Devin Nunes a découvert l’opération orchestrée par l’État profond visant a faire tomber le Président Donald Trump.

Documentaire en version originale anglaise sous-titré en français accessible ici. Alternativement, il peut aussi être téléchargé ici (1,4 Go.)


Devin Nunes

Lors des élections de 2002, Devin Nunes se présente à la Chambre des représentants des États-Unis dans le 21e district de Californie. Il remporte la primaire républicaine avec quatre points d’avance sur l’ancien maire de Fresno Jim Patterson. En novembre, il est élu représentant des États-Unis avec 70,5 % des voix.

De 2004 à 2010, il est réélu tous les deux ans en rassemblant plus de deux tiers des suffrages. Son district devient le 22e district en 2011. Il est réélu 61,9 % des voix en 2012, 72 % en 2014 et 67,6 % en 2016.

Depuis le 114e congrès, il préside le United States House Permanent Select Committee on Intelligence, une commission permanente du Congrès des États-Unis chargée de surveiller les activités des agences de renseignement américaines.

En mars 2017, alors qu’il préside le Comité de renseignement de la Chambre qui enquête sur les liens pouvant exister entre la campagne électorale de Donald Trump et la Russie et, dans un contexte où Donald Trump accuse Barack Obama de l’avoir fait espionner ainsi que ses proches pendant cette campagne, il réunit une conférence de presse improvisée pour annoncer avoir vu des dizaines de rapports de renseignement montrant que les aides de M. Trump avaient été sujets à une « collecte de données incidente », effectuée dans un filet de surveillance sur des activités étrangères mis en place par les agences d’espionnage américaines.

En février 2018, il soutient les conclusions du mémo Nunes, un document qui accuse le FBI d’avoir abusé du système pour justifier des enquêtes sur Carter Page (en), un conseiller du président Donald Trump.

Leave a Reply

Translate »