Le croyant faible et le jeune croyant présomptueux – Haïm Goël – Shabbat 26/10/2019 – Le Refuge

By 29 octobre 2019 novembre 6th, 2019 Haïm Goël

Join the discussion One Comment

  • Joëlle dit :

    Bonsoir,
    Merci pour ce thème Haïm Goël.
    Je suis tout à fait d’accord avec vous lorsque vous dîtes que Dieu choisit un temps pour chaque chose et pour chacun de nous.
    Il y a un peu plus d’un an, je me suis tournée vers l’église évangélique baptiste de ma ville dans un but : me faire baptiser. J’étais certaine que je pouvais vivre ce moment dans cette église et je m’imaginais que je pouvais imposer mon calendrier à Dieu.
    Pourquoi imposer un calendrier à Dieu ? Parce que mon mari est musulman et qu’il est réfractaire à tout ce qui pourrait toucher de près ou de loin à Jésus ou au christianisme. Comme à son habitude, il avait prévu de revenir en France quelques semaines après moi. Nous étions au mois d’août.

    Je souhaitais donc me faire baptiser en son absence sachant que cela ne serait pas possible une fois qu’il serait revenu.
    Après en avoir parlé aux anciens de l’église (sans pasteur), j’ai vite compris que le baptême auquel j’aspirais tant ne serait pas possible dans les délais que j’avais secrètement imposé à Dieu. Hors on n’impose pas notre propre calendrier à Dieu, c’est lui qui choisit tout de Sa propre volonté.
    Mon mari est revenu et une année s’est écoulée. Je suis devenue un peu plus patiente, je ne pouvais pas faire autrement.

    Cette année, mon mari s’est absenté comme à son habitude pendant la période estivale et j’ai fréquenté une autre église (beaucoup plus loin de chez moi) avec toujours ce désir de vivre le baptême. Dans le même temps, j’ai reçu un message du Seigneur en songe : je me voyais parler avec des personnes de l’église de ma ville qui étaient en train d’évangéliser. Je me suis « entendu » leur dire que leur enseignement était faux et que je faisais partie de l’église …. (celle qui est éloignée de mon domicile).
    J’ai pris ce songe comme un encouragement à continuer de fréquenter cette nouvelle église chaque dimanche et le pasteur qui n’était pas au courant de mon songe a accepté de me baptiser. La date fixée pour le baptême a été une surprise pour moi car elle correspondait à la veille du retour de mon mari.

    Dieu choisit lui-même le jour et l’heure.
    Vouloir imposer à Dieu nos choix est du domaine de l’orgueil car on se place au-dessus de la volonté de Dieu. Le baptême a bien eu lieu mais selon le calendrier de notre Seigneur.

    Je pense que l’orgueil est le péché dont on a le plus de mal à se défaire. Même baptisée, j’ai pris conscience que ma nature pécheresse est bien présente. Le baptême n’est pas une fin mais un début où on doit tout apprendre.
    Avec votre message, j’ai compris que je ne suis pas encore née de nouveau car cette nature pécheresse est encore vivante. Je ne prend pas ce constat comme une condamnation mais un encouragement à avancer, afin de comprendre enfin ce à quoi Dieu me destine, afin de connaître les oeuvres préparées d’avance pour que je les accomplisse.

    Merci encore pour votre message.
    Joêlle

Leave a Reply

Translate »