Le Golgotha défiguré

By 2 mars 2015Etz Be Tzion
2 mars 2015
De Jérusalem,
Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ
avant la neige…
Depuis la chute de neige du 20 février 2015, le Golgotha est défiguré ! Le Golgotha, après 2000 ans de bonne figure, ne ressemble plus à un crâne… C’est une chose étonnante et qui n’est certainement pas anodine.
C’est vers le milieu du 19e siècle, avec la présence de chrétiens anglophones en Israël, que le Golgotha a été « découvert ». Le général Charles Gordon, dit le « Pacha », avait eu cette révélation en 1880 en voyant des remparts, ce rocher ressemblant étrangement à un crâne – Golgotha est « le lieu du crâne » en araméen.
… après la neige !
 
Hine Hou ba – voici Il vient !
Cette défiguration ne signifie-t-elle pas que nous sommes à l’aube du « Grand Jour de l’Eternel », en ce soir du 6e millénaire ?… Plus besoin de se référer à des pierres … Il vient le Roi des rois, le Juge : « Le grand jour de l’Eternel est proche, Il est proche, il arrive en toute hâte ; Le jour de l’Eternel fait entendre sa voix… » – Sophonie 1:14
Pourim – la victoire contre Haman
Il est non moins étonnant que nous soyons dans le mois d’Adar – le jour de la neige était lerosh ‘hodesh, le 1er jour du mois. Et dans la meguila (rouleau) d’Esther, il est dit que le peuple juif doit fêter la fête de Pourim comme des jours de joie et de liesse, le 14e et le 15e jour de Adar, pour célébrer la victoire contre Haman. Et cette fête « ne devait jamais être abolie au milieu des Juifs ».
La tradition juive dit que la Délivrance finale viendra comme Pourim. Oui, Il vient le Roi des rois, à la manière de Mardochée, devenu « le premier » dans le royaume de Perse, tout comme Joseph, devenu tel Pharaon.
Au-dessus du Golgotha, un cimetière musulman « fortifié » et cette inscription – la chahada, la confession musulmane
Bibi à New-York : 
Etonnant également que le discours du chef de l’Etat hébreu, se déroule demain, mardi 3 mars, veille du jeûne d’Esther. Nous voyons aujourd’hui les oppositions que rencontre Binyamin Netanyahou, premièrement en la personne de Barack Hussein Obama. Avec ce discours qui portera sans aucun doute sur la menace d’un génocide nucléaire de l’Iran des mollahs et du terrorisme islamique dans le monde, Bibi joue son mandat.
Voilà donc un sujet de prière qui nous mobilise depuis un certain temps en Israël, et qui doit mobiliser l’Eglise.

Leave a Reply

Translate »