was successfully added to your cart.

Le vrai problème: la désintégration morale de l’Occident, Léon Rosenbaum / Danilettes

Publié le 

Voilà des mois que l’organisation terroriste du Hamas annonce Urbi et Orbi son intention d’organiser une vaste provocation en incitant, souvent par la force, des dizaines de milliers de personnes à tenter des incursions en territoire israélien, à y déposer des mines explosives et à tuer le plus grand nombre possible de Juifs.

L’Etat souverain d’Israël a pour sa part annoncé depuis longtemps par tous les moyens qu’il n’accepterait aucune violation de sa souveraineté.
Le Hamas a pris depuis dix ans le contrôle absolu de la région de Gaza où il diffuse une idéologie de la haine antisémite, du jardin d’enfant à l’université, à la radio, à la télévision, à la Mosquée, au mouvement de jeunesse et dans la rue, les esprits d’une population entière sont empoisonnés systématiquement pour leur faire croire que la destruction d’Israël et le massacre de ses habitants est à portée de leur main.
Lire l’article en entier sur : http://sourceisrael.com/2018/04/le-vrai-probleme-la-desintegration-morale-de-loccident/

En outre, la gabegie économique de la gestion du Hamas est telle que les énormes subsides envoyés par le pays arabes et les Européens sont dévoyés en achats d’armes, en construction de coûteux tunnels d’assaut, et le système complet d’adduction d’eau bâti par Israël anéanti pour en faire des roquettes envoyés sur les civils Israéliens, de sorte que cette population manque d’eau potable et d’électricité!

Lorsque des centaines de jeunes fanatisés se ruent sur la barrière matérialisant la frontière avec Israël, et que certains sont frappés par balles après sommation, les seuls à blâmer sont les criminels du Hamas.

Pour quelles raisons le Hamas prend-il le risque d’envoyer inutilement des jeunes à la mort? Parce qu’il a parié sur la complicité automatique de nombreux Occidentaux avec ses manœuvres.

La Ministre des Affaires Etrangères de l’Union Européenne, Frederica Mogherini, par exemple a fait preuve, une fois de plus, d’une doucereuse duplicité, en déclarant à cette occasion que « la liberté d’expression et la liberté de rassemblement sont des droits fondamentaux qui doivent être respectés. L’U.E. regrette la perte de vies humaines. Nos pensées sont avec les familles des victimes. L’usage de balles réelles en particulier, devrait faire l’objet d’une enquête indépendante et transparente. Alors qu’Israël a la droit de protéger ses frontières, l’usage de la force doit toujours être proportionné ».

Il faut une sacrée dose de mauvaise foi, de la part d’une dirigeante de l’U.E. qui a tous les moyens d’être véritablement informée de la manipulation du Hamas pour oser qualifier les assauts contre la frontière de « liberté d’expression et de rassemblement », pour tenter de porter atteinte aux droits souverains d’ Israël de protéger ses citoyens, par la force militaire lorsque c’est nécessaire et comme à l’accoutumée juger lorsque les Juifs font légitimement usage de cette force, que ce serait toujours « disproportionné ».

Depuis le trop fameux « Dialogue Euro-Arabe » suite au chantage au pétrole de 1973, les Institutions européennes ont pris l’habitude perverse de la génuflexion devant les menaces arabes à tel point que cela est devenu une seconde nature. Mais depuis longtemps, le lâchage d’Israël et sa calomnie ne suffisent plus. Les grands corps de l’Europe acceptent la colonisation du territoire européen par l’Islam et renoncent insidieusement à défendre les grands principes démocratiques ou n’hésitent pas à les dévoyer quand il faut les opposer aux Arabes ou à l’Islam. C’est bien là une désintégration morale de l’Occident dommageable pour tous.

Léon ROZENBAUM

Le vrai problème: la désintégration morale de l’Occident, Léon Rosenbaum
Le vrai problème: la désintégration morale de l’Occident, Léon Rosenbaum
Le vrai problème: la désintégration morale de l’Occident, Léon Rosenbaum

Leave a Reply

Translate »