Skip to main content

L’enquête Ligonier démontre que la plupart des évangéliques sont des hérétiques qui s’en tiennent à de damnables fausses croyances

By 22 septembre 2022APOSTASIE

 

par  | 22 sept. 2022

Il y a une différence entre s’en tenir vaguement à des croyances où l’Écriture n’est pas claire et s’en tenir à des croyances manifestement fausses où la Bible est abondamment claire. Quand on nie l’enseignement biblique clair de l’Écriture, cela devient un problème de rébellion contre Dieu et sa parole, ce qui place quelqu’un en grave danger du jugement de Dieu.

Pourtant, une enquête récente des ministères Ligonier montre que la grande majorité des évangéliques professants adhèrent en fait à des doctrines hérétiques qui nient l’enseignement clair des Écritures.

Alors que Big Tech continue de censurer les publications conservatrices comme la nôtre, nous devons de plus en plus compter sur les partisans pour poursuivre notre travail. Une grande partie de notre travail, en particulier lorsqu’il s’articule autour d’une vision biblique du monde sur les questions sociales et culturelles, n’est même plus autorisé à être partagé sur les réseaux sociaux. Cela réduit notre trafic et nous oblige à déplacer une plus grande partie de notre travail exclusivement vers Substack. Les membres qui s’abonnent à nous sur Substack auront un accès exclusif à l’ensemble de notre travail, sans publicités et autres pop-ups gênants, ainsi qu’un accès réservé aux membres à nos archives de podcasts et à notre contenu modéré controversé. S’il vous plaît envisager de nous soutenir aujourd’hui en vous abonnant à:

Selon l’ enquête State of Theology , 48% des évangéliques croient que Dieu change, qu’il « apprend et s’adapte à diverses situations ». Seulement 43 % croyaient qu’Il ne changeait pas. Cela va à l’encontre de l’enseignement clair des Écritures, y compris Malachie 3: 6 , «Car moi, le Seigneur, je ne change pas», Hébreux 13: 8 , «Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement», et Jacques 1:17 . , qui décrit Dieu comme celui « dont il n’y a pas de variation ou d’ombre due au changement ».

Pire encore, l’enquête a révélé que 71 % des évangéliques rejettent la doctrine du péché originel et croient que nous sommes tous nés bons, alors que seulement 21 % s’en tiennent à la doctrine essentielle. Ligonier s’exprime ainsi :

Lorsque Dieu a créé le monde, tout ce qu’il a fait était bon ( Gen. 1:10 , 21 , 25 , 31 ). Pourtant, à travers la rébellion d’Adam et Eve dans le jardin d’Eden, l’humanité a été corrompue. La Bible enseigne le concept de péché originel, ce qui signifie que depuis la chute, chaque être humain hérite d’une nature pécheresse dès sa conception ( Ps. 51:5 ;  Rom. 5:12 ). En d’autres termes, nous ne sommes pas des pécheurs parce que nous péchons ; plutôt, nous péchons parce que nous sommes des pécheurs.

Cette fausse croyance n’est pas limitée à ceux des dénominations apostates. J’ai également été témoin d’une grande partie de cette hérésie dans les cercles traditionnels et même les cercles baptistes du Sud et les séminaires baptistes du Sud diplôment même de futurs pasteurs qui rejettent le péché originel. Tony Evans, un prédicateur évangélique populaire, est également un partisan de cette hérésie pélagienne .

Une autre fausse croyance que la majorité des chrétiens professants croient est que l’appartenance à l’église n’a pas d’importance. Bien qu’il y ait beaucoup de débats sur ce qui définit exactement une église locale, les Écritures sont claires sur le fait que faire partie d’un corps local de croyants est la façon dont on exprime son appartenance au corps universel de l’Église. Pourtant, seulement 36 % des évangéliques croient que l’appartenance à l’église est importante, alors que 56 % ne le pensent pas.

43% des évangéliques professants rejettent la divinité du Christ, selon l’enquête, 38% croient que la foi chrétienne est simplement une vérité personnelle plutôt qu’objective, 37% pensent que «l’identité de genre» est une question de choix, et 28% croient que la condamnation du comportement homosexuel par la Bible ne s’applique pas aujourd’hui.

Encore une fois, nous ne parlons pas des principales dénominations protestantes apostates, nous parlons des évangéliques qui sont censés croire que la Bible est vraie, infaillible et faisant autorité dans tous les domaines.

Join the discussion One Comment

  • Arnaud dit :

    Je tombe des nues !
    Quand on voit, entre autres, que 43% des évangéliques professants rejettent la divinité du Christ, je comprends mieux les paroles de Yeshoua quand Il dit : mais quand le fils de l’homme viendra, trouvera-t-il encore la foi sur la terre ?

Leave a Reply

Translate »