LES ACCORDS D’ABRAHAM : UN ÉVÉNEMENT MAJEUR POUR ISRAËL ET LE MOYEN-ORIENT

By 16 septembre 2020Israël & Moyen Orient

CRIF – 

Israël, les Emirats arabes unis et le Royaume de Bahreïn ont signé, le 15 septembre 2020, à la Maison Blanche, des accords historiques de normalisation de leurs relations. Une déclaration de paix, de coopération, et de relations diplomatiques et amicales constructives. Le Crif salue la signature des accords historiques de paix.

Il y a un peu plus d’un mois, le 13 août dernier, Israël et les Emirats arabes unis annonçaient la normalisation officielle de leurs relations.

Vendredi dernier, c’est le Royaume de Bahreïn qui annonçait normaliser ses relations avec Israël. « Il s’agit d’une avancée historique vers la poursuite de la paix au Moyen-Orient. L’ouverture d’un dialogue et de liens directs entre ces deux sociétés dynamiques et les économies avancées continuera la transformation positive du Moyen-Orient et augmentera la stabilité, la sécurité et la prospérité dans la région », ont-ils déclaré conjointement.

Enfin, hier, mardi 15 septembre 2020, a eu lieu la cérémonie de signature des « accords d’Abraham » en présence du président américain, Donald Trump, du Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, du ministre des Affaires étrangères de Bahreïn, Abdullatif Al Zayani, et du ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis (EAU), Abdullah bin Zayed.

La cérémonie de signature s’est déroulée sur la pelouse sud de la Maison Blanche devant environ 1 000 personnes.

Les accords d’Abraham marquent un tournant historique pour la région et pour Israël. Les Emirats arabes unis et Bahreïn sont les troisième et quatrième pays à avoir conclu la paix avec Israël. Mais il est probable que cet évenement incite d’autres pays du Golfe ou arabes à vouloir des accords similaires avec Israël. La vision d’un nouveau Moyen-Orient émerge propressivement.

Le Crif salue la signature des accords historiques de paix entre Israël, les Emirats arabes unis, et Bahreïn. Ils marquent un tournant majeur dans les relations d’Israël avec les pays du Golfe et signe le prélude à une normalisation avec le monde Arabe.

Aucune partie des accords n’a été rendu public avant la signature. Voici quelques éléments à retenir :

  • Israël et les Emirats arabes unis s’engagent à la tolérance et à la coexistence pour les juifs, les chrétiens et les musulmans.
  • Les diverses parties s’engagent à « poursuivre leurs efforts pour parvenir à une solution juste, globale, réaliste et durable du conflit israélo-palestinien et à faire progresser la paix, la stabilité et la prospérité globales au Moyen-Orient ».
  • Bahreïn et Israël prévoient de conclure des accords sur les investissements, le tourisme, les vols directs, les télécommunications, la technologie, l’énergie, la santé, la culture, l’environnement … en plus de l’ouverture réciproque des ambassades.

 

Leave a Reply

Translate »