was successfully added to your cart.

Les archéologues israéliens révèlent des découvertes archéologiques massives concernant les hébreux après l’Exode…

By 2 avril 2015Etz Be Tzion

 
L’Autorité des Antiquités d’Israël (IAA) a tenu une conférence de presse à Jérusalem avant Pessah ( Pâque ), la fête célébrant la libération de l’esclavage et la sortie d’Egypte. De nouvelles découvertes archéologiques démontrent qu’un centre administratif égyptien existait dans la région il ya 3400 ans. Amir Ganor, un archéologue de l’IAA, a déclaré :  » Les Israélites quittèrent l’Egypte, mais il semble que même des années après leur arrivée en Eretz Israel, ils avaient encore une forte influence de la culture égyptienne, leurs descendants également « ….Analyse et photos….


La découverte a été faite par l’Unité de l’IAA chargée de la prévention des vols d’antiquités et des pillages. Ceux-ci ont découverts une grotte avec des signes de pillage dans la région de Tel Halif.
Les voleurs avaient commencé à piller des poteries vieilles de 3000 ans mais l’IAA a pu prévenir d’autres dommages à la grotte et ont réussi a excaver des artefacts précieux.

La plupart des artefacts trouvés dans la grotte datent de la fin de l’âge du bronze (vers 1500 avant notre ère) et de l’âge du fer (1000 avant notre ère).
Plus de 300 morceaux de poteries de différents types ont été trouvés dans la grotte, beaucoup d’entre eux étant restés intactes !
Mis à part la découverte des poteries, des dizaines de pièces de bijoux en bronze, en coquillages et en faïence, des sceaux…..

Amir Ganor a ajouté :  » Parmi les nombreux objets qui ont été découverts, dont la plupart sont caractéristiques de la culture judaïte dans le sud du pays, nous avons trouvé des dizaines de phoques de pierre, dont certains sont en forme sous la forme d’un scarabée ailé (de scarabées) et l’ours sculpté des symboles et des images typiques de la culture égyptienne qui a prévalu dans le pays à l’âge du Bronze final. Certaines de ces piéces ont été façonnées sur des pierres semi-précieuses qui proviennent de la péninsule du Sinaï « .

Le Docteur Daphna Ben-Tor, conservatrice du departement d’archéologie égyptienne au Musée d’Israël a déclaré :  » La plupart des bijoux scarabées trouvés dans la grotte datent du quatorzième siècles avant notre ère. Pendant cette période, Canaan était gouverné par l’Egypte. Les noms des rois sont apparus sur certains des bijoux. Entre autres, nous pouvons identifier le nom du pharaon Thoutmosis qui régna entre 1504 et 1450 avant notre ère. Un bijou scarabée porte le nom d’Amenhotep qui régna entre 1386 et 1349 avant notre ère. Encore un autre scarabée représente Ptah, le dieu principal de la ville de Memphis « .

Ganor a déclaré :  » Il est vrai que les israélites quittèrent l’Egypte mais les preuves présentes dans l’excavation montre que la culture égyptienne était encore présente aprés l’éxode et meme lors de la génération suivante. Les éléments de preuve découverts de nombreuses années après l ‘ « Exode »,  reflète l’influence de la culture égyptienne sur les résidents judaïtes du pays « .
Certains de ces objets ont été créés en Egypte et apporté en Israël par des Juifs ou des commerçants.

Pourtant, d’autres objets ont été fabriqués en Israël imitant les techniques et motifs égyptiens tout en utilisant des matériaux locaux.
]Au cours de la fin de l’âge du bronze, l’Egypte était un empire extrêmement puissant et a imposé son autorité sur l’ensemble de notre région. L’autorité égyptienne n’ était pas seulement une force politique et militaire mais était également une force culturelle qui a contribué à façonner la société.

Source Koide9enisrael

Leave a Reply

Translate »