was successfully added to your cart.

Les Juifs d’Ukraine espèrent le meilleur et se préparent au pire

By 15 février 2015Lève-toi !
Les Juifs d’Ukraine espèrent le meilleur et se préparent au pire

Il n’y pas qu’en Israël où les juifs vivent sous les roquettes! A l’heure des pourparlers, un moment de répit est accordé aux 4600 Juifs qui vivent dans la zone du conflit! Un répit qui laisse le Grand Rabbin d’Ukraine, Rav Yaacov Dov Bleich assez sceptique:”J’espère le meilleur pendant que je me prépare au pire!” Et le pire est en cours depuis les dix mois d’un conflit, qui a fait 5300 morts et tout cela aux portes de l’Europe!

Une seule journée peut résumer l’aspiration à la paix que suscitent  les négociations de Minsk.

Le 12 décembre 2014, deux événements distincts précipitent la communauté juive de Donetsk au cœur d’une des périodes les plus meurtrières de l’Ukraine. D’une part, la communauté juive perd l’un de ses membres, Shelkaeva Irina Grigorievna, 54 ans quand une roquette percute sa maison; d’autre part, la synagogue de Donetsk tremble lorsqu’un obus frappe une station de bus située à peine à 300 mètres de l’office.”Au beau  milieu de la prière du matin, les murs de la synagogue ont tremblé” raconte Rabbi Pinchas Vishedski, “il y avait choc et hystérie et plus tard, les choses ont repris leur cours normal après l’évacuation des blessés”. Mme Goncharuk, qui fait partie des 2400 juifs ayant fuit la zone de guerre, partage au Jerusalem Post: ”les gens sont effrayés, ils pleurent… Imaginez, chaque heure, on est horrifié par les nouvelles qu’on entend de notre ville natale”. La communauté juive mondiale a déjà ouvert plus de 1000 centres d’aides aux juifs ukrainiens!

Il n’y a  pas qu’en Israël où les cessez-le-feu sont fragiles! La feuille de route à peine signée et l’armée ukrainienne signalait la pénétration de 50 chars russes sur son territoire et la présence de missiles Grad à ses frontières et tout cela aux portes de l’Europe…

Cette journée résume donc les tensions que suscitent les négociations de Minsk. Vadim Rabinovich, avocat juif et membre du Parlement Ukrainien a publié dans un post sur Facebook: “J’ai parlé avec les gars à Minsk. Il y a de l’espoir pour les gens. Aujourd’hui, la chose principale est d’arrêter la guerre”. Tandis que le Grand Rabbin d’Ukraine critique l’attitude des rebelles russes:”Essayez d’apaiser ces terroristes est une stratégie qui a montré ses échecs”.

L’Etat d’Israël a lui aussi montré sa préoccupation  à travers la ministre Sofa Landver (Israël Beteinou), qui a demandé, au dernier moment, au premier ministre de mettre en place un plan d’urgence  pour l’alya des juifs ukrainiens.

Leave a Reply

Translate »