was successfully added to your cart.

Les propos révisionnistes et antisémites de SOS Racisme passent très mal

By 14 janvier 2015 Lève-toi !

J’étais en train de lire des messages sur Twitter lorsque j’ai été arrêté par un tweet abjecte, ignoble, à la limite du supportable pour un juif. Le message était écrit par SOS Racisme. Je croyais être vacciné contre leur contorsions. Mais non.

Aujourd’hui, SOS Racisme a embrassé Dieudonné sur la bouche.

Voici ce qu’ils écrivent :

Screen Shot 2015-01-13 at 22.53.50 PM

Ignoble est le premier mot qui m’est venu à l’esprit.

J’ai perdu la moitié de ma famille dans les camps, et pour eux je retiens mes mots.

L’infâme qui a repris ces mots. Cet Eric Fassin que je ne veux pas connaitre pour ne pas avoir la nausée. Deux personnes, plus ? Quel est celui qui tient le fil de SOS Racisme aux pensées répugnantes ?

Comment pouvez-vous insulter la mémoire de 6 millions des miens, embarqués vers les camps de la mort dans des trains comme du bétail. Des bébés juifs empilés en monceaux dégagés à la pelleteuse. Des fours crématoires. Des chambres à gaz. Des corps décharnés, décomposés, une industrie de la mort.

Comment osez-vous.

Ramener l’indicible monstruosité à l’islamophobie, c’est nier l’indicible monstruosité que les miens ont traversé.

SOS Racisme, vous couchez dans le lit du révisionniste Robert Faurisson. Vous êtes son bâtard.

Dans ma réponse sur Twitter, j’ai réussi à trouver la force pour expliquer à cette organisation de la honte que l’antisémitisme a fait 6 millions de morts, et que l’islamophobie a fait ZERO morts.

En comparant l’un à l’autre, SOS Racisme dit au monde que l’islamophobie, c’est à dire une suite d’insultes, est aussi sérieux que nos 6 millions de morts. Insulter leur prophète de malheur est équivalent à nos 6 millions de morts.

Comment osez-vous.

J’ai trouvé la force de dire à cette organisation diabolique qui cache sa haine des juifs derrière la lutte contre le racisme que l’antisémitisme s’en prend à des être humains pour la simple raison qu’ils sont juifs.

L’islamophobie est une peur de l’islam. Mais l’islam décapite et massacre au quotidien. Des dizaines de personnes en France vivent sous protection policière. N’est-ce pas la preuve que l’islamophobie est une réalité ? Qui n’a pas peur du glaive de l’islam est suicidaire et nihiliste.

J’ai trouvé la force de rappeler à SOS Racisme que l’antisémitisme vient de faire quatre morts à Vincennes.

SOS Racisme a craché sur ces morts parce que SOS Racisme ne fait aucune pause pour sa propagande. Combien sont morts de l’islamophobie que SOS Racisme dénonce comme le plus grand danger ?

SOS Racisme, Eric Fassin, vos propos antisémites – vous êtes Dieudonné, Alain Soral et Robert Faurisson.

Chez nous, nous ne trainons pas les gens devant les tribunaux pour ces propos fétides car nos lois protègent vos propos, votre droit de parler librement. Mais nous dénonçons publiquement les maudits comme vous pour que le public en soit témoin.

Ici, leurs auteurs affrontent la honte publique, une marque indélébile qui ne les quitte plus.

La journaliste Helen Thomas qui a été prise en vidéo insultant les juifs a été contrainte de démissionner sur le champ. Plus aucun média ne voulait d’elle. Elle a été socialement bannie après 57 ans de carrière. Elle est morte avec sa déchéance.

Vous SOS Racisme disposez de l’immunité totale en France. Vous pouvez tout dire. Jamais rendre de compte.

Celui qui vous a fait, un juif aussi, n’aura pas le cran de réagir. Il se cache.

Mais chez nous dans l’état de Californie, les musulmans n’agressent pas les juifs. Et nous n’avons pas de policier devant nos synagogues.

C’est sans doute parce que n’avons pas la vermine SOS Racisme.

Les gens de cœur, juifs et non juifs, me sont témoins de votre infamie.

Voilà l’antisémitisme :

1024px-Ebensee_concentration_camp_prisoners_1945

image005

Mass_Grave_3_at_Bergen-Belsen_concentration_camp

PA-9517457

Et les « crimes » de l’islamophobie ? Des têtes de porc sur les mosquées ? Des graffitis insultants ? Quoi ?

J’attends des excuses publiques.

Albert Bertold

Leave a Reply

Translate »