Skip to main content

Les quatre étapes de la nouvelle naissance de David Pawson /Extrait N°5 : Recevoir le Saint-Esprit

By 10 avril 2021Doctrine

Join the discussion 5 Comments

  • Brigitte Pelletier dit :

    Tellement beau comme enseignement, sur l’onction du St-Esprit.

  • Milena dit :

    Ce message me parle beaucoup, je réalise que je réfléchis beaucoup trop, je complique trop les choses, comme lorsque j’ai reçu le baptêmes dans l’Esprit je me suis beaucoup questionnée si c’est bien ça, au lieu d’être simple comme cet homme « Abidabi » ou cet autre qui a crié  » hallelouyah ! « . Par ces exemples, je comprends mieux la sagesse de D.ieu en toute chose et ce message m’encourage.

    • Haïm Goël dit :

      Oui, la relation avec D.ieu est à base d’un contact simple, si simple, VRAI! Et c’est pourquoi, comme je le disais à quelqu’un il y a une heure à peine, il est écrit qu’il nous faut emprunter un chemin étroit et resserré pour le salut (c.à.d. non encombré de QUOI QUE CE SOIT qui provienne de notre Moi, qu’il soit de traditions, d’intellect, d’émotions, de craintes ou doutes, etc., toutes choses sans valeur salvifique devant D.ieu) et de plus l’entrée se fait par le chas d’une aiguille (passe très resserrée dans une muraille au Moyen-Orient pour autoriser le passage d’un dromadaire SEUL, SANS BAGAGES qui le COINCERAIENT). Combien nos natures « encombrées » nous pénalisent, sont parfois coincées sur ce chemin et devant le chas de l’aiguille que l’on passe dépouillé de tout et donc avec FOI. C’est un des principaux pièges du diable pour nous rendre la vie compliquée là où D.ieu l’a faite évidente, simple, directe. A méditer en se réjouissant que D.ieu ait révélé les secrets du Royaume aux enfants mais les ait cachés aux « sages et aux intelligents », gens souvent encombrés de choses vaines au final et encore plus pour commencer à aller vers D.ieu, car « vanité des vanités, tout est vanité » et le SAVOIR sans D.ieu est une vanité ! D.ieu donne un tout autre savoir, une tout autre sagesse à ceux qui viennent à LUI, dépouillés, confiants.

  • Danielle25 dit :

    Je trouve que tu as tout à fait raison, cher Haïm, concernant nos natures encombrées. Je me suis compliqué la vie pendant des années par des raisonnements et des questionnements. Mais tout cela ne m’apportait pas la paix. Tu nous as souvent dit que notre relation avec D.ieu devait être simple, mais la mienne ne l’était pas, de ma faute. Alors un jour je me suis rendue compte que j’étais compliquée et j’ai décidé d’accepter la simplicité dont tu nous parlais et de me confier simplement en D.ieu. J’apprends à refuser ce qui m’encombre l’esprit, et à me fixer sur la parole de D.ieu. Ce qu’elle dit est vérité, alors je peux avancer avec elle en sécurité. Parfois les craintes veulent revenir mais alors je viens vers le Seigneur pour me confier en Lui. Toute ma vie j’ai eu besoin de me confier à mon entourage pour être rassurée, mais actuellement, le Seigneur me montre que cela ne donne pas la paix – bien au contraire parfois – et que je dois m’adresser à Lui quelle que soit la situation. J’apprends à Lui faire confiance comme un enfant.

    • Haïm Goël dit :

      Bravo, ce que tu énonces là réjouit mon âme et mon coeur pastoral. Nous nous connaissons de si longtemps, n’est ce pas…Je suis fier et heureux de la « belle ouvrage » qui se fait en toi.

Leave a Reply

Translate »