Les stratégies antichristiques planétaires se mettent en place

By 18 octobre 2013 novembre 3rd, 2013 Lève-toi !

On a entendu et lu bien des commentaires élogieux en milieux évangéliques et messianiques autour du pape François. A Jérusalem, le pasteur Intrater a déclaré qu’il fallait prier pour cet homme et l’institution romaine par voie de conséquence car les signaux positifs de Rome vis-à-vis du monde juif seraient à considérer (une totale, très intelligente, rusée et audacieuse mascarade qui cache mal ses vrais objectifs). Le pasteur Intrater, séduit par des discours et comportements sensés refléter « une vraie charité chrétienne », est soit d’une immense naïveté soit, comme tant d’évangéliques, acquis au fait qu’au fond Rome et tout ce qui est issu de la Réforme peuvent finalement naviguer dans le même vaisseau « chrétien ». Il est à noter que plusieurs des plus importants responsables spirituels messianiques et évangéliques de Jérusalem ont fait ces dernières années « le voyage à Rome ». Sans rentrer ici dans les détails, il est au contraire pour moi une certitude que tout

le discours d’amour romain initié par Vatican 2 (le pape Jean XXIII) et largement et progressivement, savamment amplifié depuis, en passant par Jean-Paul II, Ratzinger et François, est un leurre complet probablement télécommandé et tissé intelligemment en coulisses par les jésuites tous puissants. Le but est d’amener les Juifs, ceux qui se laisseront séduire (il y en a en des milieux qui surprennent), à une espèce d’unité avec Rome, si pas foncièrement du point de vue doctrinal, au moins dans une espèce de « nécessité humaniste » d’urgence, ce qui est fort dans l’air du temps et est voulu, sciemment organisé. Si on ajoute l’effort oecuménisant de Rome tous azimuts, on aura compris à quoi cela mène. Cela mène tout simplement à une tentative d’établir une religion mondiale unifiée dans une fausse paix toute humaine et vaine, menteuse. Le fond de commerce est bien sûr le compromis. (Quelle ironie, lorsque l’on songe que le mouvement oecuménique est au départ une initiative protestante. Elle fut largement récupérée et utilisée par Rome depuis…). La question à un million de shékels est de savoir autour de quoi, de

qui, cette unité factice peut se faire. Aussi invraisemblable que puisse paraître ce que j’en pense, l’article suivant nous donne une piste. Disons-le tout de suite, il s’agit de Marie, Reine du Ciel. Vous me direz : « Impossible d’imaginer une unité entre chrétiens, Juifs et musulmans autour de ce thème ». Détrompez-vous, les musulmans accordent une place privilégiée à Marie et ne sont pas du tout indifférents à N-D de Fatima dont IL VA ETRE QUESTION PLUS BAS ET EN OCTOBRE DE CETTE ANNEE. Quant aux Juifs, le culte qu’ils vouent aux matriarches et spécialement à Rachel, au tombeau de Rachel à l’orée de Bethléem, lui donne un statut de mère spirituelle tout à fait proche du culte marial dans la dévotion et dans la croyance à des pouvoirs surnaturels.

Il y a plus fort et cela se passe sous nos yeux et apparemment peu semblent en avoir eu conscience.

« Tout à fait par hasard », j’ai ouvert la télévision sur une chaîne d’infos à l’époque où le pape Benoît XVI redevenu Joseph Ratzinger a démissionné pour laisser la place à François, le nouveau pape. Ces deux hommes se sont retrouvés pour prier à la chapelle du monastère MATER ECCLESIAE dédié à la Reine du Ciel et « célébrer » ce passage du bâton de relais dans une chapelle sur l’autel de laquelle se trouvait une très haute statue de Marie tandis que le crucifix avec Jésus sur la croix était entièrement voilé de noir. J’ai ressenti un profond malaise et il est clair pour moi que ce moment de prière (parmi d’autres), s’il était télévisé, n’était pas banal et était envoyé comme UN SIGNAL pour qui voulait le lire. Quel symbole ! Ainsi la passation de pouvoir entre ces deux papes s’est faite de toute évidence sous la « bénédiction » de la Reine du Ciel et non celle du D.ieu Père ou de Jésus-Christ. Pour moi, le fait d’avoir ouvert « par hasard » la télévision à ce moment-là n’a pas été un hasard et m’a mis sur la piste de quelque chose de grave car ainsi le Saint-Esprit a éveillé mon esprit ce jour-là.

Eh bien, ce quelque chose de grave, le voici ci-après. Toujours « par hasard », un cher frère de Paris m’a envoyé ces jours derniers un stupéfiant article et dans le même temps « par hasard » j’ai lu dans le Figaro du 22 août un article édifiant.

Je commencerai par l’article du Figaro.

Titre : Benoît XVI explique que D.ieu l’a appelé à la renonciation (N.B : les papes vont habituellement jusqu’au bout de leur mandat, jusqu’au décès. En réalité, Benoît XVI a été prié de céder la place au pape François qui est un JESUITE. Jamais à ma connaissance il n’y eut de pape jésuite mais, selon ce que l’on sait, toutes les élections de papes officiels s’accompagnèrent toujours depuis la fondation de l’ordre jésuite de l’élection en coulisses d’un pape secret, le pape noir. On comprend tout de suite ce que cela signifie…

C’est donc la première fois, et c’est un signal particulier, que le pape officiel, « blanc », et le pape noir sont en coïncidence).

Reprenons la lecture de l’article : « L’ancien pape Benoît XVI a expliqué avoir renoncé à sa charge après y avoir été appelé par Dieu au cours d’une « expérience mystique », a rapporté mercredi l’agence catholique Zenit. Benoît XVI, qui porte désormais le titre officiel de pape émérite, a annoncé le 11 février sa démission. « Dieu m’a dit de le faire », a déclaré, selon Zenit, Benoît XVI à un visiteur venu le rencontrer dans le monastère Mater Ecclesiae, situé dans les jardins du Vatican, où l’ancien pape vit désormais. L’agence ajoute

que Benoît XVI a précisé à son visiteur que Dieu ne s’était pas adressé à lui au cours d’une vision, mais pendant une « expérience mystique ». Il a dit se rendre de plus en plus compte que sa renonciation était « la volonté de Dieu », à la vue de l’action du pape François. Le visiteur, qui a souhaité conserver l’anonymat, a estimé que Benoît XVI était en assez bonne santé pour voyager, contrairement à ce qu’ont affirmé des articles de presse, qui ont fait état d’une forte dégradation de son état. »

Question : de quel type d’expérience mystique s’agit-il ? Quelle en est la source spirituelle si on tient compte du fait que Benoît réside désormais dans le monastère MATER ECCLESIAE farouchement dédié à Marie, Reine du Ciel ? La réponse est évidente. Qu’il y ait eu expérience mystique aux sources douteuses ou qu’une pseudo expérience serve de paravent à un départ précipité, il est évident que tout cela tourne exclusivement autour de l’idolâtrie mariale et de la nécessité obscure de placer au poste de pape ce personnage jésuite qui « séduit même les élus », voyez l’engouement en pas mal de milieux évangéliques. Et s’il faut que ce pape jésuite occupe maintenant le poste de chef de l’Eglise catholique, c’est que cela est relié à un plan plus vaste pour l’avènement du système antichristique. Personnellement j’ai toujours estimé que l’image de la Bête dont parle l’Apocalypse sera l’image de Marie, Reine du Ciel. J’ai écrit à ce sujet un livre intitulé : LA BETE ET SON IMAGE.

L’article suivant en provenance de catholicnewsagency.com, donc d’une source catholique, ne dépareille pas cette idée, au contraire. Voyez : « Le pape veut consacrer le monde au Cœur Immaculé de Marie : Catholic News Agency (CNA).

Cité du Vatican, 14 août 2013 / 12 h 03 (CNA).- Le pape François va consacrer le monde au Cœur Immaculé de Marie ce 13 octobre, comme une partie de la célébration du Jour marial qui inclura la statue de Notre Dame du Rosaire de Fatima.

‘Le Saint Père désire fortement que le Jour marial ait présente, comme un signe spécial, une des plus significatives icônes mariales pour les chrétiens à travers le monde et, pour cette raison, nous avons pensé à la bien-aimée statue originale de Notre Dame de Fatima’ a écrit l’archevêque Rino Fisichella.

L’archevêque Fisichella, qui sert comme président du conseil pontifical pour la Promotion de la Nouvelle Evangélisation, a fait cette remarque dans une lettre à l’évêque Antonio Marto de Leiria-Fatima.

Selon le site internet du lieu saint portugais, la statue de Notre Dame de Fatima partira pour Rome le matin du 12 octobre et reviendra l’après-midi du 13. La statue réside normalement dans la petite Chapelle des Apparitions du lieu saint.

L’archevêque a dit que ‘toutes les entités ecclésiastiques de la spiritualité mariale’ sont invitées à prendre part à la célébration. Des centaines de mouvements et d’institutions qui

mettent l’accent sur la dévotion de Marie sont attendues pour y participer, dit le Lieu saint de Notre Dame de Fatima.

Les deux jours d’observation incluront un pèlerinage le 12 octobre à la tombe de Saint-Pierre et des moments de prière et de méditation. Le 13 octobre, le pape François célèbrera une messe sur la place St-Pierre.

Notre Dame de Fatima est apparue à trois enfants bergers dans le village de Fatima au Portugal en 1917. Elle a averti de violents jugements durant le 20ème siècle si le monde ne faisait pas réparation pour ses péchés. Elle a exhorté à la prière et à la dévotion du Cœur Immaculé de Marie.

A la requête du pape François, le cardinal José Polycarp, le patriarche de Lisbonne, a consacré le pontificat du pape à Notre Dame de Fatima le 13 mai, le jour de Sa fête. »

Oui, vous avez bien lu : En octobre le pape va consacrer la planète entière à la Reine du Ciel.

Oui, vous avez bien lu, François, pape jésuite, donc très particulier, a vu son pontificat consacré à Notre Dame de Fatima. En fait François vient d’être intronisé Grand–Prêtre universel de la Reine du Ciel. Pas moins.

Oui, vous avez bonne mémoire, les apparitions de la vierge à Fatima au début du vingtième siècle sont pour Rome un signe particulier car, si j’ai bonne mémoire, des secrets furent révélés aux jeunes bergers par l’apparition et transmis pour être mis sous clé au Vatican.

Oui, Fatima est aussi un nom d’origine musulmane.

Oui, le chef de tous les catholiques va délibérément faire voyager une statue en vue d’une célébration aux objectifs mondiaux de consécration en enfreignant aux yeux de toute la planète un des commandements fondamentaux qui interdit cela pourtant de façon claire, limpide (Exode 20 : 4 à 6).

Oui, vous avez bien lu avec la déclaration de l’archevêque Fisichella, tout ceci est à envisager dans le nouvel élan d’évangélisation de l’Eglise de Rome.

Oui, vous avez bien lu : Le pape veut consacrer le monde au Cœur Immaculé de Marie. Un seul cœur peut être déclaré immaculé, celui de Yeshoua. D.ieu Père, Fils et Esprit est seul immaculé. Prétendre qu’un humain quelconque puisse l’être relève du blasphème et situe clairement ceux qui le prétendent du côté du diable et non de D.ieu.

Au travers de ces journées des 12 et 13 octobre un pas gigantesque va être fait par Rome pour fédérer tous les hommes religieux apostasiés un peu plus autour de Rome. Attention, car même sans adorer directement Marie, une reconnaissance de Rome par recommandation de prière, sympathie affichée, visites amicales à Rome fédère implicitement autour de Rome. Ne pas se tenir à distance au sein même de nos mouvements évangéliques de ce qui n’est pas strictement biblique (Toronto et toutes ses géométries variables en terme d’extravagances), c’est ignorer que sans doute Rome est en partie derrière ces poisons (via les jésuites, mais oui). La montée de Rome comme leader religieux mondial, faux prophète, qui accompagnera l’Antichrist lors de sa proche venue (avant d’être détruit par ce même Antichrist) est visible.

Attention, car selon moi ceux qui accompagneront de près ou de loin ces journées très spéciales où le pape François va consacrer la planète à la Reine du Ciel (une entité spirituelle qui n’a d’ailleurs rien à voir avec la vraie Marie, mère de Jésus) seront déjà marqués de la marque de la bête. D’abord dans le spirituel ; la marque dans le matériel viendra ensuite.

Je recommande à chaque croyant né de nouveau de prendre le 13 octobre un temps de prière solennel en déclarant au minimum : « Seigneur, je m’oppose à cette consécration et pour ma part en tant que témoin de Yeshoua mon Sauveur je m’en éloigne et m’en désolidarise à tout jamais. Merci Seigneur de me montrer en quoi même indirectement je serais lié à cette abomination par ma tiédeur, mes pratiques charismatiques ou autres douteuses. Si nécessaire confessez ces choses à D.ieu et repentez-vous. Vous allez le lire plus bas, le vrai procède de l’amour. Dès lors, le mensonge procède de la haine et de l’orgueil (même quand cela se déguise en sourires onctueux et faux). Je crois qu’un nouveau temps de persécution en provenance de Rome et de tout ce qui y adhère franchement et mollement est proche ! Je ne sais quelle forme cela prendra, mais cela vient.

Leave a Reply

Translate »