was successfully added to your cart.

Lettre de nouvelles du 4 septembre 2013

By 22 novembre 2013 décembre 9th, 2013 Lettre de nouvelles

Le Lieu (Suisse), 3 septembre 2013

Chers amis,

Coupé de notre base de données en Israël du fait d’un séjour prolongé et inattendu en Europe, je ne vous envoie pas notre lettre de nouvelles par le biais habituel mais en direct par le mail.

LEVE-TOI ! / ETZ BETZION, LETTRE DE NOUVELLES DE SEPTEMBRE 2013

-Vous souhaitez recevoir « La manne du mois », un message particulièrement sélectionné de Haïm Goël ? Inscrivez-vous, informez-vous auprès du diacre Samuel a.wala@live.fr.

– Une information régulière à caractère eschatologique sur la situation au Moyen-Orient telle que perçue depuis Jérusalem ? Suivez la parution par CD ou l’écoute sur Youtube. Pour être informé de la parution sur Youtube, veuillez envoyer votre adresse mail et le lien qui vous permettra d’accéder au message vous sera communiqué le jour même où le message mensuel est placé sur Youtube. Vous pouvez aussi accéder directement à Youtube en y frappant les références ACTUALITE AU MOYEN-ORIENT par HAIM GOEL et vous y trouverez tous les messages déjà édités.

Notre nouveau site WEB SE CONSTRUIT, large, complet, détaillé et l’accès se fait sur www.leve-toi.com. Mais attention, il est en construction, il balbutie. Nous vous conseillons quelques semaines de patience pour un début de consultation valable.

SYRIE, MOYEN-ORIENT

Nous vivons des temps extraordinaires où les plus extrêmes schémas prophétiques qui nous mèneront finalement à la grande délivrance (en passant par quelques épisodes significatifs) avec le retour du Seigneur se rapprochent de nous à grands pas. Ainsi en est-il de la guerre en Syrie. La Syrie est actuellement l’épicentre d’un conflit qui concerne indirectement le Liban, Israël, l’Iran et tout le Moyen-Orient, la Russie, la Chine, les USA et le monde occidental. Si de façon ostensible quelqu’un de l’extérieur y mettait les pieds de façon trop appuyée, on verrait ce quelqu’un avalé par ce conflit, ce qui aurait comme conséquence un embrasement mondial probable. Imaginons les USA s’engageant dans ce conflit et la Russie réagissant, puisque soutien du régime de Bashar El Assad… Un rabbin célèbre annonçait voici quelques jours : « La guerre de Gog et Magog a commencé » et, en effet, si on considère les nations en tension autour de la question syrienne, on trouve bon nombre de celles signalées bibliquement dans le contexte de Gog au pays de Magog (Ezéchiel 38). C’est la raison pour laquelle je ne pense pas que ni les USA, ni la France, ni l’Angleterre, qui vient d’ailleurs de se désister, n’interviendront de façon significative en Syrie après l‘épisode des gaz dont les utilisateurs ne sont pas clairement identifiés, quoi qu’on en dise. Mais

notons que si le scénario de la guerre de Gog et Magog est en place du point de vue de ses protagonistes, c’est que nous n’en sommes pas très loin. Concernant ces horribles massacres dont nous sommes témoins en tant de points du monde musulman, il nous faut prendre du recul et comprendre que l’Islam s’autodétruit en fait peu à peu sous nos yeux comme tous les extrémismes l’ont toujours vécu au cours de l’Histoire humaine ; ainsi en fut-il de la Révolution française, ainsi en fut-il du nazisme, du communisme et de bien d’autres ismes…

La question de la nucléarisation galopante de l’Iran qui promet à Israël l’enfer nucléaire reste pendant ce temps d’une actualité brûlante que la guerre civile en Syrie éclipse. Une certitude pointe de façon quasi absolue, à voir les atermoiements d’Obama sur le dossier syrien : il est tout à fait évident qu’Israël ne peut en aucune façon compter sur les USA dirigés par Obama pour régler militairement la question iranienne. Quid des prochaines semaines, dès lors ? Que va faire Israël ? Nous rentrons sur direction de D.ieu en Israël en novembre. Voulez-vous prier pour ceux qui sont sur place au pays et pour notre chère nation ? Israël rappelle des réservistes. Merci de penser dans vos prières à nos fils concernés et nos jeunes soldats, les moins jeunes aussi, hommes mariés, pères…

TOGO

Arnaud et moi devions nous rendre au Togo à l’époque des fêtes de Tishri. Hélas avertis par un organe de notre gouvernement israélien, nous avons appris qu’il y avait de très sérieux risques de kidnappings ou d’assassinats pour des Juifs ou des Israéliens dans plusieurs pays, dont le Togo. Nous avons donc soumis la chose au Seigneur, désireux de Lui obéir et d’adopter le choix qui serait le Sien. Il a clairement été reçu par la majorité des personnes en prière que nous devions reporter ce voyage à une période plus favorable. Merci de prier à ce sujet, car je devais me rendre au Togo pour démarrer une nouvelle session de formation dite «en marchant » en vue de lever de nouveaux disciples et de futurs ministères, anciens, diacres et diaconesses. Une grande évangélisation était aussi au programme. Mais, lors de mes deux derniers voyages, à voir la vitesse à laquelle l’Islam progresse en Afrique noire, j’ai ressenti un doute quant à la possibilité pour moi qui suis israélien de revenir aussi librement que par le passé. Ce doute m’a été confirmé par le Seigneur lorsque je priais. Il a été reçu que des troubles très graves en rapport avec l’Islam sont à venir rapidement au Togo. Ceci n’augure rien de favorable pour nos amis dans l’oeuvre sur place. Prions pour eux, car nous ressentons aussi que le Seigneur les prépare pour un témoignage puissant dans ces temps difficiles. A l’annonce de la suspension de notre venue, nous avions la mort dans l’âme, mais avons été saisis de bonheur à voir la réaction positive de nos membres qui oeuvrent sur place inlassablement et qui nous déclarent vouloir aller encore plus de l’avant… Ils viennent de commencer à visiter un nouveau village éloigné où l’Evangile n’était encore quasiment jamais entré…

UNE FENETRE S’OUVRE POUR UN TEMPS COURT EN FRANCE, NE RATONS PAS CE « TEMPS DE D.IEU »

Nous avons été longuement présents en France cet été et allons encore y être pour quinze jours en septembre. Disons-le tout net, il y a un changement d’atmosphère en France. La France et bien des chrétiens français sont découragés, voire désespérés. Economie asthénique, chômage en hausse vertigineuse, fausses bonnes nouvelles de reprise, la hantise de ce qui se passe autour, en Grèce, en Espagne, …, un pouvoir politique de plus en

plus marqué du côté des choix anti-bibliques, des dérives accompagnées d’une insécurité physique, matérielle, morale grandissante. Je comprends les chrétiens français qui « ne voient rien bouger » et en sont découragés car vivant dans l’oeil du cyclone. Et cependant ils ont heureusement tort car, comme le dit l’Ecriture, « c’est dans le creuset de l’affliction que je t’ai élu » (Es. 48 : 10).

Et c’est précisément ce qui est en train de s’ouvrir comme, non une porte, mais une fenêtre de courte durée d’ouverture, mais fenêtre quand même, selon ce que je ressens venir. Je m’explique. Prêchant de façon subite (demande faite du jour au lendemain par un serviteur alors que je le visitais personnellement pour tout autre chose) dans une assemblée en France et, selon le rapport d’un ancien, il y eut des années de prière, actions d’évangélisation, recherche honnête des structures d’église à ramener à l’Ecriture, etc., et au final de la frustration car les fruits escomptés après des années nombreuses de lutte ne semblent pas au rendez-vous. Et dans ce contexte surprenant pour moi, savoir être invité à prêcher sans aucune préparation, il m’est venu pendant la louange Esaïe 46. Lisez ce passage. Ce qui en est ressorti comme un rhéma pour la France, c’est un signal prophétique. Les versets 1 à 2 représentaient devant mes yeux toute la ligne de fond française et européenne depuis la fin de la guerre de 40/45… et la crise actuelle représentée par les idoles Bel et Nebo abattues. L’Europe de l’Ouest, un immense et monotone élan matérialiste durant des décennies avec la consommation effrénée comme religion et sécurité illusoire. Combien à l’époque qui précéda directement la crise actuelle je fus terrassé en France où j’exerçais le ministère (avec un mal semblable en fait partout en Europe de l’Ouest) par le poids d’arrogance et d’autosatisfaction des foules repues aisément des produits matériels abondants.

Les versets 1 à 2 d’Esaïe 46 m’ont fait penser fort clairement au jugement que D.ieu est en train d’appliquer à l’Europe matérialiste, à l’Europe idolâtre (il est intéressant de réaliser que l’Allemagne semble échapper à ce jugement et cela mérite réflexion. Mon sentiment à ce sujet n’est pas bon du tout. Mais c’est un autre sujet).

Toute la suite de ce passage d’Esaïe nous raconte en fait qu’après avoir jugé l’idolâtrie et dépouillé des idoles devenues impuissantes, l’Eternel réinvestit le terrain. Les versets 10 à 13 sont très explicites à ce sujet. Lisez. J’ai donc reçu cette Ecriture comme un rhéma pour la France, bien qu’elle s’adresse fondamentalement à Israël.

La période de prospérité idolâtre de la France entre les années 60 et jusque récemment est suspendue pour un temps « de crise ». Mais le fond de cela est positif et depuis deux ans, lorsque je voyage en France, je constate de façon évidente que l’ancienne arrogance des foules endormies dans le confort consumériste s’est peu à peu « dégraissée » et, lorsque l’on aborde les questions plus essentielles et que l’on se met à parler de D.ieu, il y a un facteur nouveau : L’ECOUTE, l’OUVERTURE. En maints lieux cet été, le Seigneur nous a demandé à mon épouse et moi de donner beaucoup d’amour, parfois de la simple disponibilité silencieuse, posée bien calmement dans l’écoute, dans l’intérêt personnel vis-à-vis des gens, au magasin, à la brasserie, dans la rue,…. Souvent une grande émotion saisissait alors les personnes tellement heureuses de rencontrer un témoignage d’amour et de paix dans une déferlante quotidienne d’angoisses diverses. Nous parlions parfois alors du Seigneur et l’écoute était au rendez-vous.

Voici bien des années, sachant que je devrais quitter la France, le Seigneur m’avait annoncé que j’y reviendrais un jour pour encourager les chrétiens découragés, pour voir se faire aussi une oeuvre de salut pour plusieurs, oeuvre qui paraissait à l’époque si ardue. CE TEMPS EST LA pour mon ministère et je suis convaincu que D.ieu veut envoyer des étrangers, des hommes et des femmes tout à fait extérieurs au découragement français pour y exercer un ministère puissant en faveur des âmes et de l’Eglise. Cela aussi je l’avais jadis prophétisé. Je proclame sur la France la première moitié du verset 13 d’Esaïe 46. Serviteurs et croyants du monde entier, si vous en avez l’appel, ruez-vous en France, une fenêtre de courte ouverture dans le temps est ouverte et un peuple nombreux, « dégraissé » de ses illusions consuméristes, est en train de soupirer après « AUTRE CHOSE ». Aujourd’hui les pauvres sont de plus en plus nombreux en France et les riches toujours plus riches. Yeshoua va au travers de cette fenêtre ouverte sur la France vers les désillusionnés du tout riches et consommateurs. Entendez la voix de ce peuple de découragés et allez leur porter l’espérance que donne D.ieu en Yeshoua. Quant aux riches à l’aisance insolente, qu’ils méditent ces paroles de Yeshoua : « malheur à vous, les riches, car vous avez votre consolation… » (Luc 6 : 24) et qu’ils réfléchissent vraiment bien à ce qu’il leur revient de faire en ces temps exceptionnels et très courts de salut offert. Les circonstances mondiales vont évoluer très vite et la France sera emportée dans un nouveau tourbillon d’illusions. Mais en ce moment la bonne fenêtre s’ouvre… Entrons tous, les uns pour servir, les autres pour le salut et la vraie sécurité.

LES STRATEGIES ANTICHRISTIQUES PLANETAIRES SE METTENT EN PLACE A GRANDES ENJAMBEES.

On a entendu et lu bien des commentaires élogieux en milieux évangéliques et messianiques autour du pape François. A Jérusalem, le pasteur Intrater a déclaré qu’il fallait prier pour cet homme et l’institution romaine par voie de conséquence car les signaux positifs de Rome vis-à-vis du monde juif seraient à considérer (une totale, très intelligente, rusée et audacieuse mascarade qui cache mal ses vrais objectifs). Le pasteur Intrater, séduit par des discours et comportements sensés refléter « une vraie charité chrétienne », est soit d’une immense naïveté soit, comme tant d’évangéliques, acquis au fait qu’au fond Rome et tout ce qui est issu de la Réforme peuvent finalement naviguer dans le même vaisseau « chrétien ». Il est à noter que plusieurs des plus importants responsables spirituels messianiques et évangéliques de Jérusalem ont fait ces dernières années « le voyage à Rome ». Sans rentrer ici dans les détails, il est au contraire pour moi une certitude que tout le discours d’amour romain initié par Vatican 2 (le pape Jean XXIII) et largement et progressivement, savamment amplifié depuis, en passant par Jean-Paul II, Ratzinger et François, est un leurre complet probablement télécommandé et tissé intelligemment en coulisses par les jésuites tout puissants. Le but est d’amener les Juifs, ceux qui se laisseront séduire (il y en a en des milieux qui surprennent), à une espèce d’unité avec Rome, si pas foncièrement du point de vue doctrinal, au moins dans une espèce de « nécessité humaniste » d’urgence, ce qui est fort dans l’air du temps et est voulu, sciemment organisé. Si on ajoute l’effort oecuménisant de Rome tous azimuts, on aura compris à quoi cela mène. Cela mène tout simplement à une tentative d’établir une religion mondiale unifiée dans une fausse paix toute humaine et vaine, menteuse. Le fond de commerce est bien sûr le compromis. (Quelle ironie, lorsque l’on songe que le mouvement oecuménique est au départ une initiative protestante. Elle fut largement récupérée et utilisée par Rome depuis…). La question à un million de shékels est de savoir autour de quoi, de

qui, cette unité factice peut se faire. Aussi invraisemblable que puisse paraître ce que j’en pense, l’article suivant nous donne une piste. Disons-le tout de suite, il s’agit de Marie, Reine du Ciel. Vous me direz : « Impossible d’imaginer une unité entre chrétiens, Juifs et musulmans autour de ce thème ». Détrompez-vous, les musulmans accordent une place privilégiée à Marie et ne sont pas du tout indifférents à N-D de Fatima dont IL VA ETRE QUESTION PLUS BAS ET EN OCTOBRE DE CETTE ANNEE. Quant aux Juifs, le culte qu’ils vouent aux matriarches et spécialement à Rachel, au tombeau de Rachel à l’orée de Bethléem, lui donne un statut de mère spirituelle tout à fait proche du culte marial dans la dévotion et dans la croyance à des pouvoirs surnaturels.

Il y a plus fort et cela se passe sous nos yeux et apparemment peu semblent en avoir eu conscience.

« Tout à fait par hasard », j’ai ouvert la télévision sur une chaîne d’infos à l’époque où le pape Benoît XVI redevenu Joseph Ratzinger a démissionné pour laisser la place à François, le nouveau pape. Ces deux hommes se sont retrouvés pour prier à la chapelle du monastère MATER ECCLESIAE dédié à la Reine du Ciel et « célébrer » ce passage du bâton de relais dans une chapelle sur l’autel de laquelle se trouvait une très haute statue de Marie tandis que le crucifix avec Jésus sur la croix était entièrement voilé de noir. J’ai ressenti un profond malaise et il est clair pour moi que ce moment de prière (parmi d’autres), s’il était télévisé, n’était pas banal et était envoyé comme UN SIGNAL pour qui voulait le lire. Quel symbole ! Ainsi la passation de pouvoir entre ces deux papes s’est faite de toute évidence sous la « bénédiction » de la Reine du Ciel et non celle du D.ieu Père ou de Jésus-Christ. Pour moi, le fait d’avoir ouvert « par hasard » la télévision à ce moment-là n’a pas été un hasard et m’a mis sur la piste de quelque chose de grave car ainsi le Saint-Esprit a éveillé mon esprit ce jour-là.

Eh bien, ce quelque chose de grave, le voici ci-après. Toujours « par hasard », un cher frère de Paris m’a envoyé ces jours derniers un stupéfiant article et dans le même temps « par hasard » j’ai lu dans le Figaro du 22 août un article édifiant.

Je commencerai par l’article du Figaro.

Titre : Benoît XVI explique que D.ieu l’a appelé à la renonciation (N.B : les papes vont habituellement jusqu’au bout de leur mandat, jusqu’au décès. En réalité, Benoît XVI a été prié de céder la place au pape François qui est un JESUITE. Jamais à ma connaissance il n’y eut de pape jésuite mais, selon ce que l’on sait, toutes les élections de papes officiels s’accompagnèrent toujours depuis la fondation de l’ordre jésuite de l’élection en coulisses d’un pape secret, le pape noir. On comprend tout de suite ce que cela signifie…

C’est donc la première fois, et c’est un signal particulier, que le pape officiel, « blanc », et le pape noir sont en coïncidence).

Reprenons la lecture de l’article : « L’ancien pape Benoît XVI a expliqué avoir renoncé à sa charge après y avoir été appelé par Dieu au cours d’une « expérience mystique », a rapporté mercredi l’agence catholique Zenit. Benoît XVI, qui porte désormais le titre officiel de pape émérite, a annoncé le 11 février sa démission. « Dieu m’a dit de le faire », a déclaré, selon Zenit, Benoît XVI à un visiteur venu le rencontrer dans le monastère Mater Ecclesiae, situé dans les jardins du Vatican, où l’ancien pape vit désormais. L’agence ajoute

que Benoît XVI a précisé à son visiteur que Dieu ne s’était pas adressé à lui au cours d’une vision, mais pendant une « expérience mystique ». Il a dit se rendre de plus en plus compte que sa renonciation était « la volonté de Dieu », à la vue de l’action du pape François. Le visiteur, qui a souhaité conserver l’anonymat, a estimé que Benoît XVI était en assez bonne santé pour voyager, contrairement à ce qu’ont affirmé des articles de presse, qui ont fait état d’une forte dégradation de son état. »

Question : de quel type d’expérience mystique s’agit-il ? Quelle en est la source spirituelle si on tient compte du fait que Benoît réside désormais dans le monastère MATER ECCLESIAE farouchement dédié à Marie, Reine du Ciel ? La réponse est évidente. Qu’il y ait eu expérience mystique aux sources douteuses ou qu’une pseudo expérience serve de paravent à un départ précipité, il est évident que tout cela tourne exclusivement autour de l’idolâtrie mariale et de la nécessité obscure de placer au poste de pape ce personnage jésuite qui « séduit même les élus », voyez l’engouement en pas mal de milieux évangéliques. Et s’il faut que ce pape jésuite occupe maintenant le poste de chef de l’Eglise catholique, c’est que cela est relié à un plan plus vaste pour l’avènement du système antichristique. Personnellement j’ai toujours estimé que l’image de la Bête dont parle l’Apocalypse sera l’image de Marie, Reine du Ciel. J’ai écrit à ce sujet un livre intitulé : LA BETE ET SON IMAGE.

L’article suivant en provenance de catholicnewsagency.com, donc d’une source catholique, ne dépareille pas cette idée, au contraire. Voyez : « Le pape veut consacrer le monde au Coeur Immaculé de Marie : Catholic News Agency (CNA).

Cité du Vatican, 14 août 2013 / 12 h 03 (CNA).- Le pape François va consacrer le monde au Coeur Immaculé de Marie ce 13 octobre, comme une partie de la célébration du Jour marial qui inclura la statue de Notre Dame du Rosaire de Fatima.

‘Le Saint Père désire fortement que le Jour marial ait présente, comme un signe spécial, une des plus significatives icônes mariales pour les chrétiens à travers le monde et, pour cette raison, nous avons pensé à la bien-aimée statue originale de Notre Dame de Fatima’ a écrit l’archevêque Rino Fisichella.

L’archevêque Fisichella, qui sert comme président du conseil pontifical pour la Promotion de la Nouvelle Evangélisation, a fait cette remarque dans une lettre à l’évêque Antonio Marto de Leiria-Fatima.

Selon le site internet du lieu saint portugais, la statue de Notre Dame de Fatima partira pour Rome le matin du 12 octobre et reviendra l’après-midi du 13. La statue réside normalement dans la petite Chapelle des Apparitions du lieu saint.

L’archevêque a dit que ‘toutes les entités ecclésiastiques de la spiritualité mariale’ sont invitées à prendre part à la célébration. Des centaines de mouvements et d’institutions qui mettent l’accent sur la dévotion de Marie sont attendues pour y participer, dit le Lieu saint de Notre Dame de Fatima.

Les deux jours d’observation inclueront un pèlerinage le 12 octobre à la tombe de Saint-Pierre et des moments de prière et de méditation. Le 13 octobre, le pape François célèbrera une messe sur la place St-Pierre.

Notre Dame de Fatima est apparue à trois enfants bergers dans le village de Fatima au Portugal en 1917. Elle a averti de violents jugements durant le 20ème siècle si le monde ne faisait pas réparation pour ses péchés. Elle a exhorté à la prière et à la dévotion du Coeur Immaculé de Marie.

A la requête du pape François, le cardinal José Polycarp, le patriarche de Lisbonne, a consacré le pontificat du pape à Notre Dame de Fatima le 13 mai, le jour de Sa fête. »

Oui, vous avez bien lu : En octobre le pape va consacrer la planète entière à la Reine du Ciel.

Oui, vous avez bien lu, François, pape jésuite, donc très particulier, a vu son pontificat consacré à Notre Dame de Fatima. En fait François vient d’être intronisé Grand–Prêtre universel de la Reine du Ciel. Pas moins.

Oui, vous avez bonne mémoire, les apparitions de la vierge à Fatima au début du vingtième siècle sont pour Rome un signe particulier car, si j’ai bonne mémoire, des secrets furent révélés aux jeunes bergers par l’apparition et transmis pour être mis sous clé au Vatican.

Oui, Fatima est aussi un nom d’origine musulmane.

Oui, le chef de tous les catholiques va délibérément faire voyager une statue en vue d’une célébration aux objectifs mondiaux de consécration en enfreignant aux yeux de toute la planète un des commandements fondamentaux qui interdit cela pourtant de façon claire, limpide (Exode 20 : 4 à 6).

Oui, vous avez bien lu avec la déclaration de l’archevêque Fisichella, tout ceci est à envisager dans le nouvel élan d’évangélisation de l’Eglise de Rome.

Oui, vous avez bien lu : Le pape veut consacrer le monde au Coeur Immaculé de Marie. Un seul coeur peut être déclaré immaculé, celui de Yeshoua. D.ieu, Père, Fils et Esprit est seul immaculé. Prétendre qu’un humain quelconque puisse l’être relève du blasphème et situe clairement ceux qui le prétendent du côté du diable et non de D.ieu.

Au travers de ces journées des 12 et 13 octobre un pas gigantesque va être fait par Rome pour fédérer tous les hommes religieux apostasiés un peu plus autour de Rome. Attention, car même sans adorer directement Marie, une reconnaissance de Rome par recommandation de prière, sympathie affichée, visites amicales à Rome fédère implicitement autour de Rome. Ne pas se tenir à distance au sein même de nos mouvements évangéliques de ce qui n’est pas strictement biblique (Toronto et toutes ses géométries variables en terme d’extravagances), c’est ignorer que sans doute Rome est en partie derrière ces poisons (via les jésuites, mais oui). La montée de Rome comme leader religieux mondial, faux prophète, qui accompagnera l’Antichrist lors de sa proche venue (avant d’être détruit par ce même Antichrist) est visible.

Attention, car selon moi ceux qui accompagneront de près ou de loin ces journées très spéciales où le pape François va consacrer la planète à la Reine du Ciel (une entité spirituelle qui n’a d’ailleurs rien à voir avec la vraie Marie, mère de Jésus) seront déjà marqués de la marque de la bête. D’abord dans le spirituel ; la marque dans le matériel viendra ensuite.

Je recommande à chaque croyant né de nouveau de prendre le 13 octobre un temps de prière solennel en déclarant au minimum : « Seigneur, je m’oppose à cette consécration et pour ma part en tant que témoin de Yeshoua mon Sauveur je m’en éloigne et m’en désolidarise à tout jamais. Merci Seigneur de me montrer en quoi même indirectement je serais lié à cette abomination par ma tiédeur, mes pratiques charismatiques ou autres douteuses. Si nécessaire confessez ces choses à D.ieu et repentez-vous. Vous allez le lire plus bas, le vrai procède de l’amour. Dès lors, le mensonge procède de la haine et de l’orgueil (même quand cela se déguise en sourires onctueux et faux). Je crois qu’un nouveau temps de persécution en provenance de Rome et de tout ce qui y adhère franchement et mollement est proche ! Je ne sais quelle forme cela prendra, mais cela vient.

UN CAMP D’ÉTÉ REMARQUABLE AVEC UN THEME REMARQUABLE : ETRE VRAI. C.A.D. AIMER ! D.ieu est Vérité car Il est Amour.

Nous venons en fin juillet / début août de vivre notre habituel camp d’été au Refuge en France. Y viennent les membres dans l’oeuvre qui le peuvent et qui généralement ressentent un appel de D.ieu à y participer. Il y avait au programme des travaux d’aménagement et des temps de prière et messages. Les travaux d’aménagement concernant la préparation du lieu pour des temps difficiles durent depuis des années du fait de finances venues peu à peu seulement pour ce projet. Cet aspect de travail pratique et la lenteur de venue des finances durant des années étaient, je le réalise en ces jours, profondément nécessaires, car ainsi fut cimentée dans les coeurs de chacun la réalité prophétique de cette vision pour le lieu et donc la préparation de coeur et d’esprit (fidélité dans l’adhésion, élection progressive dans l’appel) de chacun pour y servir selon l’appel de D.ieu dans des temps difficiles qui ne sont plus à venir mais que nous vivons déjà. En d’autres mots, le Seigneur va bientôt utiliser ce lieu pour Sa gloire de façon bien inattendue (mais dont nous percevons les balbutiements. Il y a aussi d’autres utilisations à venir dont nous connaissons prophétiquement les buts finaux depuis longtemps).

Le thème de ce camp sur lequel nous avons prêché, prié, échangé, dans une grande dépendance à l’écoute du Rouah HaKodesh était : ETRE VRAI ! Au départ, quand D.ieu me donna ce thème, je ne savais trop où, au-delà de la signification morale évidente, cela nous conduirait avec D.ieu. Ce que le Seigneur nous fit considérer durant deux semaines fut d’une richesse extrême. Je ne puis vous en rapporter tout ici. Retenons simplement que la seule façon d’être vrai abolit déjà tous les efforts humains que nous pourrions faire pour l’être. En effet il devint au fil des moments de prière et de messages évident pour nous, à la lumière de D.ieu, que celui qui aime est fatalement, obligatoirement vrai. Mais de quel amour s’agit-il ? D’un amour de source humaine ? Non. Mais bien de celui déposé dans nos coeurs par le Seigneur. Où et quand cet amour parfait, source de toutes bontés et beautés, puissances et victoires apparaît-il en nous ? Potentiellement le jour de notre salut. Mais pour la plupart d’entre nous, ce jour est surtout (comme pour un enfant dépendant de l’amour de ses parents) celui où nous jouissons avec émerveillement certes, mais à sens assez unique, vers nous, de l’amour infini de notre Sauveur. Personnellement j’ai dû au cours des ans découvrir tout ce qui devait être transformé en moi pour que l’amour parfait de D.ieu prenne toujours plus place, d’étape en étape. Une de ces étapes fut pour moi dans un « enlèvement » au ciel où, au terme d’un échange merveilleux en esprit avec Jésus, Il poussa en mon coeur ce qui ressemblait à un énorme diamant. Je n’ai jamais connu toute la

signification de chaque facette de ce diamant, mais je sais que globalement ce diamant représentait une puissance de l’amour de D.ieu car j’aspirais depuis toujours à plus de connaissance intime de Jésus et de Sa personnalité d’amour. Pour moi, un des secrets pour être vrai réside sans doute dans cette soif de mieux vivre DANS l’amour de D.ieu, à faire Un avec.

Lors de notre première semaine de camp, ce thème « ETRE VRAI » toucha et éprouva les coeurs « EN VERITE ». Ce fut un moment de grâce extraordinaire car ceux qui étaient présents là furent « révélés » comme coeurs aimants et vrais. Nous n’eûmes pas à le dire entre nous. Comment aurions-nous fait ? Pouvions-nous les uns et les autres nous dire : « je suis vrai car plein d’amour vrai, d’En-Haut » ? La pudeur ne le permettait pas. Mais de façon totalement indescriptible se mit à régner une de ces rares atmosphères dont les croyants réunis se souviennent toute leur vie. Il plana alors sur nos activités pratiques et nos échanges spirituels et autres une paix du Ciel, une grâce et surtout l’impression tout à fait surnaturelle d’échapper à toute pesanteur terrestre, accomplissant pour certains un boulot énorme dans une forme de repos, de détente qui n’avaient rien de naturel. Quelle semaine ! Ensemble nous fûmes comme des enfants au Ciel, loin des douleurs de la terre. Et nous en avons des collections, tous, de ces douleurs derrière nous. Nous étions déjà « au Ciel ». Ceci m’a permis de dégager quelque chose de radical.

Voici : L’ENLEVEMENT NE SE FERA QUE POUR CEUX QUI SONT VRAIS ET AIMENT COMME D.IEU AIME. L’Ecriture en atteste (« … l’un sera pris, l’autre laissé, … » Matth. 24 : 40). Attention, je vois poindre l’angoisse de certains qui se retournent déjà vers eux-mêmes en me lisant et qui s’interrogent sur le comment faire pour laisser cet amour parfait les rendre vrais.

AUCUN EFFORT PERSONNEL ne vous y aidera. Un effort strictement humain vous permettra peut-être une amélioration partielle et toute momentanée, mais vaine au final. Détendez-vous car en Christ tout vous est acquis, il suffit de s’en emparer. Commencez d’abord par voir en face que vous n’êtes pas vrais, pas toujours, souvent pas ou alors à moitié (faut-il donner des exemples ? Tiédeur dans le service, tiédeur dans la soumission, tiédeur avec tous les commandements « désagréables » de l’Ecriture, tiédeur dans notre respect et estime de TOUS, entretenant des pensées très différentes pour les uns ou les autres, tiédeur dans la façon de tenir en bride nos langues, etc., etc.).

Ensuite, acceptez le fait que vous n’êtes pas vrais car l’amour de D.ieu n’habite pas comme il le faudrait en vous. Ensuite ? Eh bien, tournez-vous vers D.ieu et demandez-Lui de vous révéler le chemin qui mènera l’amour de D.ieu à habiter en vous. Au fond, c’est cela la vraie conversion, c’est un biais par lequel on peut et doit aborder la question de la conversion. Attention, c’est une Thora personnelle qui démarrera pour vous, intimement (le mot Thora signifiant aussi « CHEMIN »). Apprenons aussi à discerner comment l’amour de D.ieu peut diriger nos actes. Pour certains chrétiens superficiels cela se résume à la gentillesse vite un peu mièvre et vide ou à des extravagances charismatiques, sensationnalistes, infantilisantes ou autres « grimaces » dont la source est l’esprit de l’homme et non l’Esprit de D.ieu.

Dans nombre de nos églises, si survenait un Pierre annonçant à un Ananias et à une Saphira : « tu vas périr sur le champ », bien des croyants quitteraient les lieux, effrayés ou scandalisés et réprobateurs du fait de leur conception toute humaine et tiède de ce que doit être l’amour. Que diraient alors ces croyants face à un Yeshoua chassant des marchands à

coups de cordes dans le Temple ? Jadis, alors que je prêchais sur ce thème, un chrétien suisse m’affirma très véhément (par violence humaine, hum, la contradiction…) que jamais Jésus n’avait été violent, même en agissant comme Il l’avait fait. Ah bon !

La question n’est pas violence ou non, chasser à coups de fouet de corde et renverser des tables est fatalement violent. Mais pour un chrétien attiédi (et qui ne connaît que ses efforts ou grimaces d’amour et non l’amour de D.ieu posé avec Ses exigences au fond du coeur et de l’esprit) indignation (c.à.d. amour de ce qui est vrai et donc saint) connote donc avec méchanceté.

Donc, comme Jésus ne peut être méchant, l’épisode du Temple et des tables renversées ne peut être analysé pour ce qu’il est. Pas plus les paroles de Pierre à Ananias et Saphira. La vérité est que c’est pleins d’amour et de zèle pour la sainteté de D.ieu que Yeshoua et Pierre ont agi avec une surprenante et nécessaire sévérité. Des pans entiers de ce qui se vit dans l’Eglise occidentale aujourd’hui sont remplis d’amour humain, partial, injuste, voire meurtrier en l’absence de la recherche virile de l’amour de D.ieu, forteresse du VRAI en nos ETRES au quotidien.

J’ai souvent médité sur la question que me posent des chrétiens : « Frère, vous et d’autres vivez souvent des choses fortes avec D.ieu ; ma vie, elle, en est complètement dénuée. Pourquoi ? ». Je crois que le Seigneur m’a donné une réponse biblique voici peu en lisant le psaume 97 versets 1 à 3 (version Ostervald). Au verset 3, il est question d’un feu en marche devant l’Eternel. C’est une image puissante pour affirmer que la puissance de D.ieu se meut. Bien entendu ce qui apparaît au verset 2, juste avant, JUSTICE ET DROIT comme base de Son trône, donc de Son autorité et donc de Sa puissance, sont les conditions qui font que Sa puissance se meut. C’est le point de départ obligé. Etre vrai, juste et intègre fera toujours aussi que la puissance de D.ieu sous formes diverses (miracles, autorité, onction, sagesse, etc.) marchera devant nous. La leçon est tellement claire et, rappel, l’amour parfait est à la base, la source du vrai, de l’intègre, de l’autorité et ce qui en dérive.

La non présence de l’amour vrai en toute force et puissance dans le coeur de plus en plus de chrétiens en Occident ouvre la porte à toujours plus de justice humaine aux relents diaboliques et à une spiritualité mièvre et édulcorée, source d’illusions multiples comme celles qui déferlent sur le christianisme depuis quelques décennies : fausses onctions, fausses prophéties, annonce d’un immense réveil mondial avant le retour du Seigneur alors que c’est l’apostasie qui est galopante, etc. LES LOUPS RAVISSEURS DE CE TEMPS S’ENGRAISSENT PLUS QUE JAMAIS, par conséquent.

Je prépare un nécessaire, surprenant et urgent livre à ce sujet. Merci de prier pour moi.

Récemment, un faux prophète exalté et fou d’orgueil après m’avoir traîné dans la boue m’a annoncé que, ne l’ayant pas écouté, j’allais bientôt mourir et paraître devant D.ieu. Rien de moins. Autre versant de la décadence évangélique, voyez à présent ci-dessous comment le christianisme apostat produit toujours plus de « fantaisies » redoutables. Rire ou pleurer ? Voici un échange de courriers très récent entre un chrétien américain et moi :

« Dear Pasteur Goël, Bonjour ! Je m’appelle André et je vis au États-Unis et précisément dans la ville d’Atlanta. Je suis un chrétien né de nouveau, évangéliste et chantre de l’Éternel. Je sais que vous ne

me connaissez pas et je ne vous connais pas. J’ai une question concernant la doctrine, qui dérange mon église. J’aimerais avoir votre avis. J’ai prié Dieu pour qu’Il me dirige sur qui je devais m’adresser, et je suis tombé sur votre profil sur Top Chrétien. Voici ma question, pasteur : Est-il permis, ou y a-t-il un passage clé de la Bible qui autorise un homme ou une femme de Dieu à faire boire l’huile d’onction aux chrétiens pendant des prières de délivrance ? Ou à oindre des personnes que Dieu n’a pas mises à part pour Son service ? D’avance je vous remercie pour votre réponse. Que Dieu vous bénisse au nom de notre Seigneur Jésus-Christ. VOICI LA REPONSE

Cher frère,

Soyez béni en Yeshoua.

En réponse à votre question: Non, il n’y a aucun passage biblique qui indique de faire boire de l’huile d’onction lors d’une délivrance. J’ai écrit un livre en français sur le sujet de la délivrance car il règne de plus en plus dans ce domaine un véritable chaos qui renvoie bien des serviteurs et chrétiens au Moyen-âge… Nous vous l’enverrons bien volontiers si vous le souhaitez.

Les errements spirituels depuis l’apparition des dérives en milieux charismatiques sont de plus en plus effrayants. Ils sont en grande partie dus à des passerelles spirituelles effectuées avec le catholicisme (plein de ces pratiques de sorcellerie chrétienne) via le mouvement oecuménique.

De même, la mise à part pour un service se fait selon l’Ecriture par imposition des mains de la part d’anciens et / ou de ministères (qui sont toujours eux aussi des anciens) dans la Nouvelle Alliance. Voyez Actes 13 v 1 à 3 dans l’église d’Antioche.

L’onction d’huile pour établir des rois se faisait en Israël. Cela ne concerne pas l’Eglise. Cela est donc en plus pertinent si cela concerne des personnes qui ne sont pas appelées par le Seigneur au ministère. Il semble que les gens qui pratiquent ces choses accordent en fait à l’huile elle-même un grand pouvoir spirituel alors qu’il n’en est rien. C’est là que réside le problème et c’est foncièrement de l’idolâtrie pure et de la magie et le signe d’une dégénérescence spirituelle grave. A fuir. Vous pouvez élargir cette dérive idolâtre à bien des aspects spectaculaires de la vie chrétienne en bien des milieux aujourd’hui. Et dans le même temps, la vraie puissance de D.ieu au travers des authentiques dons spirituels bibliques (neuf dons : langues, prophétie, interprétation, guérison, miracles, don de Foi, discernement des esprits, parole de sagesse et parole de connaissance) s’est en tant d’endroits évanouie.

Il semble que vous fréquentez des milieux où l’usage de l’huile n’a plus rien de biblique. Il y a sans doute bien d’autres choses à observer comme non bibliques en ces milieux. Prenez garde aux nombreuses dérives actuelles, mais ne tombez pas non plus dans du légalisme car D.ieu nous surprend parfois par des choses non vraiment écrites. MAIS C’EST EXCEPTIONNEL et ne doit pas contredire foncièrement l’Écriture.

Avec mon meilleur shalom

Haïm Goël »

Je m’en voudrais de ne pas terminer cette longue lettre sans reproduire ici un courrier qui recoupe pleinement l’expérience somme toute extraordinaire vécue cette année au moment de notre Cène annuelle de Pessah quand l’Esprit Saint me fit appeler quatre très jeunes adolescents devant tous et que j‘invitai deux parmi eux à accepter Jésus et les quatre à accepter une mission d’intercession ciblée, sans tenir compte des apparences de l’âge. Ils fondirent tous en larmes et dans l’heure furent baptisés. Attention, n’infantilisons pas nos jeunes. D.ieu veut puissamment les concerner par Son oeuvre essentielle : le salut des âmes.

SAVIEZ-VOUS QUE LE RÉVEIL SE PRODUIT SOUVENT AU TRAVERS DES ENFANTS? David Walters Traduction Dominique François (source LA LISTE D’ELIE)

Cet article est tiré du livre de David Walters «Enfants en Feu», qui raconte comment Dieu oeuvra si puissamment au travers de petits enfants dans les réunions de John Wesley (vers 1725) et aussi dans les réunions de sa femme Kathie.

Traditionnellement, les enfants dans l’Eglise ont été considérés comme mignons, quelquefois agaçants, des petits êtres que nous devons surveiller. Les parents cherchent des communautés qui prennent soin de leurs petits afin de profiter du culte sans interférence, une coupure salutaire au regard de leur responsabilité.

La plupart des églises ont essayé de les accueillir en mettant au point des programmes enthousiasmants pour eux. Leur argument est le suivant : «Bien sûr que nous désirons donner aux enfants un enseignement spirituel, mais nous devons nous rappeler que ce ne sont que des enfants avec une attention et une connaissance limitées, ne faisons donc rien de trop profond.»

Des jeux, des vidéos, des marionnettes, des ballons et des amusements avec un contenu biblique sont la cible. Le dessert spirituel devient leur régime principal et bien que la plupart d’entre eux aiment les desserts et les bonbons, ils ne peuvent pas manger que cela.

Je n’ai rien contre les activités spirituelles distrayantes. Je crois qu’elles ont une valeur mais pas au détriment d’une prédication marquée par des signes et de prodiges. Si nous nous concentrons sur les distractions et les jeux pour nos enfants, plutôt que sur leur potentiel spirituel, nous verrons une grande église d’enfants évoluer en un petit groupe de jeunes.

Dans la plupart des églises que j’ai visitées, il y a plus d’enfants que de jeunes. Pourquoi? Parce que de nombreux jeunes ne sont plus intéressés par les jeux dispensés par l’église, ils perdent tout intérêt et ne viennent plus. Nous faisons l’erreur de ne pas leur donner un but et le sens d’une destinée.

RENDRE NOS ENFANTS PUISSANTS POUR DIEU

Le premier livre que j’ai écrit s’intitulait «Des enfants au Combat». C’est un titre quelque peu étrange pour parler d’eux. Il y a des années, nous étions contents d’élever nos enfants pour qu’ils se tiennent bien. C’est le désir de la plupart des parents. Ce n’était pas trop difficile d’y arriver il y a quarante ans, mais aujourd’hui, le bien n’est plus assez bien. Satan lance des attaques tous

azimuts sur nos enfants. Ils naissent dans une atmosphère de guerre, c’est pourquoi ils doivent être équipés pour la bataille. Les parents ne peuvent pas protéger leur enfants en les tenant en laisse. Ces derniers doivent revêtir l’armure complète de Dieu.

David Walters

Good News Ministries

Que cette fin d’été soit pour chacun de nos lecteurs une occasion d’engranger de puissants appels au service pour l’hiver qui vient sur la planète !

Meilleur Shalom,

Haïm Goël

Vos soutiens :

POUR NOS AMIS FRANÇAIS :

Par chèque.

Envoyez ceux-ci à Sylvie Le Gac, Le Revers 4, 1345 Le Lieu, Suisse.

Important : Veuillez laisser vos chèques au porteur s’il vous plaît.

Ou par versement direct sur compte bancaire :

Code établissement Code guichet N° de compte Clé R.I.B.

11306 00062 6248197 5 133 25

Monsieur ou Madame Angot, Les Aguillons, 04250 Bellaffaire, France.

Agence : Crédit Agricole, 1 rue Carnot, 05000 Gap, France.

POUR NOS AMIS SUISSES : pour les bulletins de versement, s’adresser à Sylvie Le Gac, Le Revers 4, 1345 Le Lieu, Suisse. Ou à etzbetzion@yahoo.fr

Leave a Reply

Translate »