Skip to main content

Lettre ouverte au président de la cour de cassation, par Elie Levy. H. Goël : Le cri du sang ébranle les murs et la caravane de l'(in) justice passe … Il reste quelque chose du juif errant en Europe: l’ombre des victimes spoliées qui errent dans le remugle écoeurant et opaque du déni.

By 17 avril 2021FRANCE

Monsieur le Président,

La Cour que vous présidez est l’instance suprême des juridictions françaises.

Vous êtes appelés à dire le Droit.et à le faire appliquer lorsqu’une juridiction subalterne s’est fourvoyée dans des décisions iniques.

Avec la décision prise aujourd’hui avec l’arrêt « Sarah Halimi » votre Cour a ressuscité les tribunaux d’exception que nous avons connus pendant les heures sombres de l’occupation allemande.

Au lieu de dire le Droit, vous avez exonéré le criminel de son crime.

Il y a une semaine exactement, nous avons, ici, en Israël, à Roglit, commémoré le jour de la Shoah. On a honoré la mémoire de 80.000 juifs qui furent assassinés par les nazis parce qu’ils étaient juifs.

Aujourd’hui, 70 ans après, vous avez ajouté à cette longue liste une juive de plus.

Celui qui laisse faire est aussi coupable que celui qui a commis le crime.

Jamais plus jamais n’est qu’un slogan pour vous.

A côté de la France éternelle, celle de l’honneur et du devoir, celle de la lumière et du courage, vous avez rappelé l’autre France, la France  douteuse, celle de la honte et du déshonneur.

Au lieu de dire le Droit, vous avez exonéré le coupable de son crime.

Le faisant, vous êtes devenu son complice.

Comment peut-on oser affirmer qu’une infraction pénale mineure peut exonérer son auteur de la responsabilité de son crime ?

Vous avez osé déclarer Kobili Traoré pénalement irresponsable au motif qu’il était atteint d’une « bouffée délirante » parce que sous l’emprise de la drogue.

Et pourtant, il avait choisi sa victime, il l’avait torturé lui disant qu’elle allait mourir parce que juive. Sa drogue était sûrement l’antisémitisme aggravé par le canabis

En prenant un tel arrêt vous vous êtes disqualifiés pour rendre la Justice,car vous êtes les complice de ce crime odieux et antisémite.

Ah ! La drogue !!

Peut-être que vous même, les juges de la cassation, étiez drogués d’antisémitisme ou drogués par le « surtout pas de nvague »

Le criminel appartient à une communauté qu’il ne faut surtout pas provoquer.

Les Juifs sont plus civilisés,policés, on peut donc continuer à leur taper dessus, ils ne réagiront pas.

Funeste calcul Monsieur le Président, ceux dont vous garantissez l’impunité finiront par vous coloniser, par vous imposer LEUR droit.

C’est peut-être même déjà fait.

Vous avez aujourd’hui montré que la puissance régalienne qui est la vôtre s’était soumise.

Je vous le dis, votre honneur s’est couvert aujourd’hui d’une tache indélébile, celle de la honte.

La Justice mérite mieux que ce que vous valez.

Chamfort avait déjà tout compris lorsqu’il a dit «  En France on laisse au repos ceux qui mettent le feu et on persécute ceux qui sonnent le tocsin »

J’ai l’honneur Monsieur le Président de ne pas vous présenter ma considération qui ne sera plus dorénavant parfaite.

Elie LEVY

Vice-président du Conseil consulaire

 

Circonscription de Tel-Aviv- Haïfa

Join the discussion 6 Comments

  • Danielle25 dit :

    J’approuve totalement cette lettre ouverte. Son auteur fait très bien ressortir les remugles de l’antisémitisme le plus primaire. Ce jugement inique est une honte pour la France.

    • Haïm Goël dit :

      Et une farce qui engloutit son honneur. Donc l’affaire Dreyfus n’a pas suffit…Mais, « pas de soucis » comme on dit, si l’affaire Dreyfus a engendré Hertzel,… et on connait la suite, la mort ignominieuse et le jugement qui la suit et qui l’est encore plus engendreront un autre miracle. Qui sait, le retour massif et proche des juifs de France en Eretz Israël accompagné d’une récession profonde pour la France comme ce fut toujours le cas lors de départ massif des juifs? Relire l’Histoire svp !

      • Arnaud dit :

        J’approuve également cette lettre ouverte ! C’est honteux ce qui vient de se passer en France ! La justice française s’est déshonorée !
        Pardon Seigneur en tant que français pour ce crime antisémite et cette décision de justice honteuse.
        Effectivement, comme tu l’écris Haïm, je pense qu’il est probable que ce meurtre et cette décision de justice inique va faire que de nombreux juifs ne vont plus se sentir chez eux en France et voudront aller vivre en Israël !

  • Phil dit :

    OUI, tellement en accord avec tous les deux ! D’ailleurs, comment pourrait-il en être autrement ? Nous sommes témoins d’une ignominie sans nom, au-delà de tout … déjà pour le droit tout court . J’éprouve une honte pour ce pays de France et une colère comme jamais, je crois, ce pays en train d’imploser dans le reniement de ses valeurs et donc de lui-même, de sa raison d’être. J’aurais voulu écrire cette lettre ouverte moi-même
    (mais je n’en ai ni le talent ni la position, et donc la crédibilité), et il faut qu’elle nous vienne d’ ISRAEL ? C’est le comble.
    A quand la réaction des églises de France ? Vont-elles, une fois de plus, se terrer dans un silence de calcul et de lâcheté dans le cas où « ils »en prendraient prétexte pour fermer « nos » bâtiments », n’est-ce pas ?
    Quand il s’agit de justice élémentaire, peut-on s’embarasser de considérations d’intérêts ? Apparemment oui, et ce ne serait pas la première fois ! A quand d’autres lettres ouvertes et prises de position radicales, dénonciatives, sans ambages, par les croyants en Yeshoua qui se disent « engagés » en politique et qui ont des contacts avec des parlementaires de notre si beau pays ?
    Et après cela, sans vergogne, nous allons continuer nos cultes au D.ieu d’ Israël comme si de rien n’était, sans hausser un sourcil plus haut que l’autre ? Même la majorité des croyants ont mis sous le boisseau la promesse divine faite à Avram. Oui, Haïm, l’ombre portée de l’affaire Dreyfus continue de s’allonger sans cesse, à notre plus grande honte, et la malédiction s’épaissit d’autant.
    Excusez ma virulence scripturaire, mais trop, c’est trop.
    Merci à vous pour cette publication qui nous permet de réagir. A ce jour, je n’en ai pas encore vu d’autres …

    Avec mon fraternel SHALOM !

  • Marlène dit :

    Raph et moi sommes également écoeurés de ce verdict tellement fou et injuste. Quelle dérive …….. le mal est appelé le bien et le bien est appelé le mal!

  • Samuel dit :

    Cher Haïm,
    Oui, je suis aussi en accord complet avec cette lettre ouverte. Quelle honte que cette décision. C’est la porte ouverte pour pire encore.
    Il est écrit : « Je vous le dis, votre honneur s’est couvert aujourd’hui d’une tache indélébile, celle de la honte. » J’ai aussi honte d’une telle prise de position.

Leave a Reply

Translate »