L’Iran menace de riposter aux États-Unis de la pire façon possible en attaquant la Maison-Blanche. par La Lumière

Par Carmine Sabia

5 janvier 2020

Le président Donald Trump n’est pas d’humeur à jouer avec la nation iranienne et s’ils ont un peu de bon sens, ils reculeront.

Mais cela ne semble pas être le cas car l’Iran a menacé d’attaquer les troupes et les intérêts des États-Unis et a même menacé d’assassiner le président lui-même, ce qui a amené le président Trump à leur donner un dernier avertissement.

« Nous pouvons attaquer la Maison Blanche elle-même, nous pouvons leur répondre sur le sol américain. Nous avons le pouvoir, et si Dieu le veut, nous répondrons en temps voulu »,

a déclaré le député Abolfazl Abutorabi, du Parlement iranien.

« C’est une déclaration de guerre, ce qui signifie que si vous hésitez, vous perdez »,

a-t-il dit.

« Quand quelqu’un déclare la guerre, voulez-vous répondre aux balles par des fleurs ? Ils vous tireront une balle dans la tête. »

Majid Takht Ravanchi, l’ambassadeur d’Iran auprès des Nations Unies, a déclaré dans une interview à CNN que des représailles étaient à venir pour le meurtre du général iranien Qassem Soleimani.

« En fait, c’était un acte de guerre de la part des Etats-Unis contre le peuple iranien »,

a déclaré l’ambassadeur vendredi.

Les Etats-Unis

« ont commencé une guerre militaire en assassinant, par un acte terroriste, l’un de nos meilleurs généraux »,

a-t-il déclaré à CNN.

« Nous ne pouvons pas simplement fermer les yeux sur ce qu’il s’est passé hier soir « ,

a déclaré l’ambassadeur.

« Il y aura certainement une vengeance. Il y aura une dure vengeance. L’Iran agira en fonction de son propre choix. Le moment et le lieu seront décidés par l’Iran. »

Peut-être que l’Iran n’a pas reçu le message du Président Trump. Il ne s’agit pas de l’ancien Président Obama. Il n’y a pas de palettes d’argent qui arrivent par avion cette fois.

S’ils frappent à nouveau, les seuls avions qu’ils verront livreront des bombes au régime islamique qui soutient le terrorisme.

« L’Iran parle avec beaucoup d’audace de cibler certaines installations des Etats-Unis pour se venger du fait que nous avons débarrassé le monde de leur chef terroriste qui vient de tuer un Américain et d’en blesser gravement beaucoup d’autres, sans parler de toutes les personnes qu’il a tuées au cours de sa vie, y compris récemment des centaines de manifestants iraniens »,

a déclaré le président Trump.

« Il attaquait déjà notre ambassade, et se préparait à d’autres frappes dans d’autre endroits. L’Iran n’a été rien d’autre que des problèmes pendant de nombreuses années.

« Que cela serve d’avertissement que si l’Iran frappe des Américains, ou des installations américaines, nous avons ciblé 52 sites iraniens (représentant les 52 otages américains pris par l’Iran il y a de nombreuses années), certains à un niveau très élevé et important pour l’Iran et la culture iranienne, et ces cibles, et l’Iran lui-même, SERONT FRAPPÉS TRÈS RAPIDEMENT ET TRÈS DUREMENT. Les Etats-Unis ne veulent plus de menaces »,

a-t-il déclaré.

Si l’Iran est sage, ils prendront en compte l’avertissement et passeront à autre chose. Si jamais ils essayaient de frapper le Président américain, ou la patrie américaine, leur nation cesserait d’exister.

Les libéraux ont peut-être peur, ils s’inquiètent de ce que la minuscule nation iranienne va faire, mais pas notre Président. S’ils ne comprennent pas, ils comprendront bientôt.

Leave a Reply

Translate »