Skip to main content

LIVE BLOG: Le soldat enlevé sans doute mort (Hamas) (i24News)

Le Dôme de fer intercepte des missiles tirés à l’aube sur Tel Aviv et Beer Sheva

AFP

Le Hamas a repris ses tirs vers les villes israéliennes samedi matin à 6 heures (heure locale)

Deux missiles ont été intercepté par le système de défense aérien Dôme de fer au-dessus de Tel Aviv, et un autre quelques minutes plus tard au-dessus de Beer Sheva. Il n’y aurait ni blessé ni dégâts.

La branche militaire du Hamas a affirmé dans un communiqué durant la nuit de vendredi à samedi ne pas disposer d’information sur un soldat israélien porté disparu vendredi près de Rafah dans le sud de la bande de Gaza.

« Les brigades Ezzedine al-Qassam ne disposent pas d’information sur ce soldat. Nous avons perdu contact avec un de nos groupes de combattants, qui se battaient dans le secteur où a disparu le soldat et il est possible que nos combattants ainsi que ce soldat ont été tués », a ajouté le communiqué.

Le président américain Barack Obama a appelé vendredi à une libération rapide et sans condition de l’officier israélien enlevé par le Hamas, estimant très difficile de mettre en place d’un nouveau cessez-le-feu sans l’engagement de ce dernier.

M. Obama a également réclamé davantage de protection à l’égard de la population civile à Gaza, prise au piège des combats entre le Hamas et Israel.

« Nous avons condamné sans équivoque le Hamas et les factions palestiniennes qui sont responsables de la mort de deux soldats israéliens et de l’enlèvement d’un troisième quelques minutes seulement après l’annonce d’un cessez-le-feu de 72 heures », a déclaré M. Obama lors d’une conférence de presse.

« S’ils sont sérieux dans leur volonté d’essayer de trouver une solution à cette situation, ce soldat doit être libéré sans condition, dès que possible », a affirmé le président américain, estimant qu’il n’était pas particulièrement important de savoir si le Hamas ou une autre faction est responsable de cet enlèvement.

Au moins 160 Palestiniens sont morts et plus de 350 ont été blessés depuis vendredi à Rafah lors des opérations militaires israéliennes qui ont suivi la disparition dans le secteur de cette localité du sud de la bande de Gaza d’un sous-lieutenant israélien probablement fait prisonnier, selon le Hamas.

Dans la nuit de vendredi à samedi, 29 Palestiniens ont été tués à Rafah lors de trois raids de l’aviation israélienne. Quinze des victimes faisaient partie de la même famille dont la maison a été détruite, selon le chef des services de secours du Hamas Ashraf Qodra.

Environ 1.500 Palestiniens sont morts depuis le début de l’opération « Bordure protectrice », selon les estimations du Hamas.

L’officier israélien Hadar Goldin, 23 ans, de la brigade d’infanterie Givati, a été enlevé vendredi à Rafah, au cours d’une attaque lancée par des terroristes du Hamas contre les forces israéliennes, violant ainsi la trêve humanitaire de 72 heures annoncée jeudi soir.

Deux autres soldats israéliens ont été tués vendredi au cours des combats qui ont éclaté à Rafah, portant le nombre total de militaires de Tsahal tués à 63.

Sur son compte Twitter, l’armée israélienne a indiqué : « des terroristes du Hamas, dont un kamikaze, auraient kidnappé le sous-lieutenant Hadar Goldin à 9h30 en le tirant dans un tunnel à Gaza ».

La ministre israélienne de la Justice Tzipi Livni, qui fait partie des huit membres du cabinet de sécurité, a accusé le Hamas d’être responsable de la disparition du sous-lieutenant. « Le Hamas paiera le prix fort et, si ce n’était pas encore suffisamment évident, le monde sait désormais qui est responsable des destructions et du sang qui coule dans la bande de Gaza », a affirmé Tzipi Livni citée par le site d’informations israélien Walla.

Le Hamas a confirmé et revendiqué vendredi l’enlèvement du soldat israélien.

Dès 07H00GMT, l’alerte rouge avait retenti dans des localités israéliennes frontalières de Gaza en dépit de la trêve intervenue à 05h00GMT.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a déclaré que « le Hamas allait payer ». De son côté, Washington a appelé le Hamas a libérer le soldat kidnappé et a qualifié l’attaque de l’organisation terroriste à Rafah de « violation barbare du cessez-le-feu ».

Le secrétaire d’Etat américain avait annoncé jeudi soir qu’une trêve humanitaire de 72 heures avait été imposée « inconditionnellement » aux parties. Ce cessez-le-feu temporaire, mis en place à 0500GMT, est le premier accepté par les deux belligérants depuis le début des hostilités le 8 juillet.

Tsahal avait confirmé tôt vendredi matin que, dans la journée de jeudi, cinq soldats israéliens avaient été tués au cours d’activités opérationnelles le long de la frontière par un obus de mortier tiré depuis Gaza. Depuis le début de l’opération Bordure Protectrice, 63 soldats ont été tués.

  • Samedi 02 août 2014: 25e jour de l’Opération « Bordure Protectrice », minute par minute

​​09h45 : 44 Palestiniens auraient été tués lors de raids israéliens durant la nuit dans la Bande de Gaza, indique le ministère de la Santé du Hamas ce qui porte le bilan depuis le début de l’opération « Bordure protectrice » à 1.648 tués et 8.870 blessés palestiniens, les autorités de Gaza ne précisant pas le nombre de civils et de terroristes.

06h15 : Dôme de Fer intercepte une roquette tirée sur Beer Sheva

06h13 : L’alerte rouge retentit à Beer Sheva

06h04 : Dôme de fer intercepte 2 missiles tirés depuis Gaza au-dessus de Tel Aviv

06h02 : L’alerte rouge retentit dans la région de Tel Aviv

04h30 : La mosquée « Al Amri » dans la ville de Jabaliya au nord de Gaza, visée par l’aviation israélienne selon les médias palestiniens

02h05 : La branche militaire du Hamas affirme ne pas avoir d’information sur le soldat israélien disparu

00h34 : Les frappes de l’aviation israélienne sur le sud de la bande de Gaza ont fait 15 morts selon le Hamas

​00h04 : L’aviation israélienne bombarde plusieurs cibles terroristes dans le sud de la bande de Gaza

  • Vendredi 01 août 2014: 25e jour de l’Opération « Bordure Protectrice », minute par minute

23h27 : 160 Palestiniens tués aujourd’hui selon le ministère de la Santé du Hamas à Gaza

23h10 : « Je pense qu’un cessez-le-feu va être très difficile à mettre de nouveau en place si les Israéliens et la communauté internationale ne peuvent pas avoir confiance dans le fait que le Hamas peut tenir ses engagements dans le cadre d’un cessez-le-feu », a déclaré le président américain lors d’une conférence de presse

23h06 : L’hôpital de Rafah (sud de la bande de Gaza) aurait été évacué en raison de bombardements intensifs dans la zone

22h18 : Une roquette explose à Ashkelon (sud d’Israël), sans faire de blessé

22h04 : Obama lance un ultimatum au Hamas, « Pas de cessez-le-feu tant que le soldat ne sera pas libéré ». Le président des Etats-Unis a également accusé le Hamas d’être responsable de la mort de civils innocents en dissimulant ses armes dans des maisons et des quartiers résidentiels.

21h57 : Une roquette a explosé dans un terrain vague à Ashdod (sud d’Israël), pas de blessé

21h38 : Alerte rouge à Ashdod et Ashkelon (sud d’Israël)

21h26 : « Nous sommes prêts à nous investir pour la libération du soldat, mais notre priorité reste un cessez-le-feu » (ministre turc des Affaires étrangères)

21h24 : « L’ennemi ferait mieux de s’inquiéter » (Chef d’état-major Benny Gantz)

21h10 : 121 Palestiniens tués ce vendredi, portant le bilan à plus de 1600 morts depuis le début de l’opération (ministère de la Santé du Hamas à Gaza)

20h19 : Mise au point – 22 soldats israélien blessés, dont deux grièvement, ont été transférés vers l’hôpital Soroka à Beer Sheva (sud d’Israël) aujourd’hui

Leave a Reply

Translate »