Skip to main content

LIVE BLOG: une base militaire infiltrée par des terroristes

By 17 juillet 2014Etz Be Tzion

Israël et le Hamas acceptent la trêve pour les convois humanitaires; 8000 réservistes de plus en Israël

Thomas Coex (AFP)

Jeudi matin, 13 terroristes du Djihad islamique ont infiltré une base militaire israélienne à la frontière de Gaza via un tunnel souterrain, certains d’entre eux auraient été tués par l’armée israélienne dans une frappe, d’autres auraient peut-être réussi à s’échapper en regagnant la bande de Gaza par le tunnel, ont rapporté les médias israéliens.

Israël a annoncé mercredi soir qu’il acceptait la « trêve humanitaire » de 5 heures proposée par l’envoyé de l’ONU Robert Serry, suite à la mort de 4 enfants dans un bombardement de la plage de Gaza-ville mercredi. (Note d’Etzbetzion : cette mort est une vraie tragédie regrettée par Israël qui ne souhaite pas la mort des civils. Par contre aucun média ne dira qu’Israël, avant de bombarder de tels endroits, envoie tout d’abord une petite bombe d’un kg qui n’est pas dangereuse, afin de persuader les derniers civils restés sur les lieux après qu’ils aient été prévenus qu’une attaque aérienne va avoir lieu et qu’il faut qu’ils évacuent les lieux. Comme vient de dire un député israélien à l’antenne d’i24News, un  père aussi désespéré soit-il de la mort de ses quatre enfants devrait les aimer autant qu’il nous hait et ne pas permettre qu’ils restent sur une plage qui va être bombardée.)

A lire sur le même sujet: Le seul capable de négocier un cessez-le-feu avec le Hamas

La trêve de 5 heures devrait intervenir jeudi matin à 07h00GMT jusqu’à 12h00GMT.

Le Hamas aurait également donné son accord à cette trêve en début de nuit selon des médias turcs.

Un responsable du Hamas a demandé mercredi des modifications à la proposition de cessez-le-feu présentée par l’Egypte pour mettre fin aux violences entre le mouvement islamiste palestinien et Israël, lors d’une rencontre au Caire, selon un responsable.

n effet, au neuvième jour de l’opération Bordure Protectrice l’armée israélienne a indiqué avoir ouvert une enquête sur le bombardement qui a tué quatre enfants sur une plage à Gaza mercredi.

« Les morts annoncées de civils sont un résultat tragique », indique un communiqué de Tsahal, soulignant qu’Israël n’a pas l’intention de faire du mal à des civils entraînés par le Hamas dans la réalité d’un conflit en zone urbaine. Les premiers résultats des investigations indiquent que les cibles de la frappe étaient le quartier-général des forces navales du Hamas situé dans le port de Gaza. Une cahute de pêcheurs sur une plage de la ville a été touchée, faisant de nombreux autres blessés.

Par ailleurs le cabinet de sécurité israélien a organisé un vote téléphonique de ses membres pour obtenir l’autorisation de la mobilisation de 8.000 soldats supplémentaires, outre les 40.000 déjà mobilisés.

Au matin du 10e jour de l’opération Bordure Protectrice à Gaza, les Israéliens ont passé une nuit relativement calme mercredi, tandis que les tirs de roquettes et de missiles semblent s’être amoindris.

Menahem Kahana (AFP)

Un mort israélien à la frontière

Un civil israélien a succombé à ses blessures, après avoir été touché par un tir d’obus de mortier au point de passage d’Erez entre le nord de la Bande de Gaza et Israël mardi soir (19h40).

Il s’agit de la première victime du côté israélien. L’homme de 37 ans, appelé Dror Khanin, venait apporter de la nourriture aux soldats en poste au point de passage. Un soldat a été légèrement blessé dans le même incident, selon l’armée. Les brigades Ezzedin al-Qassam ont revendiqué les tirs.

Les Etats-Unis se sont engagés dans l’effort diplomatique pour restaurer le cessez-le-feu, entre Israël et le Hamas jeudi, a annoncé le président Barack Obama mercredi, qui soulignait que la partie israélienne avait emboîté le pas en acceptant le cessez-le-feu proposé par l’Egypte mardi, puis la trêve humanitaire exigée par Serry jeudi.

« Malheureusement, le Hamas continue de tirer des roquettes contre des civils », malgré les efforts de l’Egypte pour obtenir le calme, a déclaré Obama, réaffirmant le droit d’Israël à se défendre. Le président américain a annoncé mettre en place tout ses moyens pour une solution diplomatique.

L’Union européenne a également réitéré ses appels à un cessez-le-feu rapide, afin de mettre un terme à la violence contre des « populations civiles innocentes ».
Par ailleurs, près de 400 personnes ont répondu à l’appel du Collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, en se rassemblant dans le centre de Paris, mercredi 16 juillet, de 18h15 à 21h. Des panneaux affichaient « Halte au blocus de Gaza » et flottaient les drapeaux palestiniens dans les rangs des partis d’extrême gauche comme le Nouveau Parti anticapitaliste, de l’UNEF ou des jeunes communistes.

Le tourisme semble également être en perte de vitesse en Israël. Suivant le chemin emprunté par sa branche allemande, la compagnie TUI Hollande a annulé ses voyages en terre sainte, et ses vols pour Eilat.


  • Jeudi 16 Juillet : Opération « Bordure Protectrice », minute par minute

8h45 : Barrage de missiles sur tout le centre du pays tirés depuis la bande de Gaza

8h30 : 13 terroristes du Djihad islamique ont infiltré une base militaire à la frontière de Gaza via un tunnel souterrain, certains d’entre eux auraient été tués par l’armée israélienne dans une frappe, d’autres auraient peut-être réussi à s’échapper en regagnant la bande de Gaza par le tunnel

7h55: 4 roquettes tirées depuis Gaza vers Beersheva explosent dans des terrains vagues

5h30 : L’armée israélienne a frappé la maison d’un leader du cabinet du Hamas. 3 morts et 2 blessés dans la nuit suite à des raids israéliens contre des cibles terroristes (sources à Gaza)

2h00 : Alertes rouges sur Kyriat Malachi, Bet Shemesh, Kyriat Gat. Au moins une roquette interceptée, la plupart tombe dans des terrains vagues.

1h37 : Alerte rouge sur le Conseil régional d’Eshkol

1h22 : Alerte rouge à Hof Ashkelon et dans les villages autour de Gaza

​0h20 : Le Hamas accepterait de cesser ses tirs pendant la trêve humanitaire de 6 heures jeudi matin, selon la Turquie

  • Mercredi 15 juillet : Opération « Bordure Protectrice », minute par minute​

22h38 : Dernière alerte rouge de la soirée sur le Conseil régional d’Eshkol après des alertes dans la soirée sur Gan Yavné, Ashdod, Hof Ashkelon, Kyria Malachi, et d’autres villes du sud d’Israël

21h42 : Israël accepte la trêve humanitaire de 6 heures à partir de jeudi matin proposée par l’envoyé de l’ONU Robert Serry

21h02 : L’armée israélienne ouvre une enquête sur la mort de 4 enfants palestiniens

20h49 : L’ONU demande un cessez-le-feu de 6 heures à Israël pour des besoins humanitaires

20h30 : Une roquette tombe sur le toit d’une école à Ashdod, des dégâts mais pas de blessé

20h25 : « Si le Hamas persiste à tirer des roquettes, Israël n’aura pas d’autres choix que d’envahir Gaza » (Tzipi Livni, ministre israélien de la Justice)

Leave a Reply

Translate »