was successfully added to your cart.

« L’UNESCO exigera-t-elle que le mur occidental soit donné aux musulmans? » Malaassot – le blog de mordehai – ! ברוך הבא

La nouvelle résolution soumise à l’UNESCO vise à consolider les résolutions de l’ONU qui nient le lien juif avec Jérusalem.

 

Par le Staff d’Arutz Sheva

 

https://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/243692
Adaptation Mordeh’aï pour malaassot.comreproduction autorisée avec mention de la source et du lien​​​​

Résultat de recherche d'images pour "fotos de l'UNESCO"

Plusieurs Etats arabes ont soumis un nouveau projet de résolution à l’organisation de l’UNESCO sur Jérusalem avant la réunion du Comité exécutif de l’organisation qui aura lieu immédiatement après la fête de la Pâque.

 

La proposition est très courte et, à première vue, semble dépourvue de langage offensant contre Israël. Le titre de la proposition traite de la «Palestine occupée» et indique que la vieille ville de Jérusalem est un site du patrimoine international jordanien.

 

La proposition comprend également une référence directe aux résolutions de l’Assemblée générale de l’ ONU sur le statut juridique de la « Palestine » et de Jérusalem, et en particulier du Conseil de sécurité des Nations unies Résolution 2334 qui déclare toute présence juive sur la soi-disant « Ligne verte » illégale et le récent des Nations Unies Résolution de l’Assemblée générale condamnant la  reconnaissance par le président américain Donald Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël.

 

Les États arabes ont inclus une référence à l’importance du caractère sacré de Jérusalem pour toutes les religions afin d’éviter l’apparence que la résolution est biaisée contre Israël et le peuple juif.

 

L’ambassadeur israélien auprès de l’ONU, Carmel Shama Hacohen, a déclaré qu ‘ »Israël ne peut accepter la proposition parce que c’est un paquet de tous les éléments contre lesquels nous nous sommes battus dans un paquet miniature, enveloppé dans une couverture trompeuse. une petite pilule empoisonnée en forme de bonbon bien emballé, au lieu d’un seau de poison d’une époque antérieure qui était de taille différente et qui sent très mauvais en raison d’expressions fausses, offensives et inflammatoires.  »

 

« La formulation ne comprend pas les détails faux et offensants comme dans le passé, mais en fait elle contient des références à toutes les décisions du passé, y compris celles que les Arabes ont déjà retirées, telles que l’islamisation du Mur des Lamentations et du Temple. Montez par la porte arrière et tentez de forcer les pays qui ont voté contre cela par le passé à changer leur façon de voter « , a ajouté Shama Hacohen.

 

Le ministère israélien des Affaires étrangères a commencé à travailler pour s’assurer que la proposition ne soit pas soumise à un vote dès sa publication.

 

Israël a annoncé qu’il quitterait l’UNESCO à la fin de l’année en cours avec les États-Unis en réponse aux décisions biaisées de l’organisation à son encontre.  « Notre objectif dans l’année de transition jusqu’au désengagement final de l’UNESCO est d’empêcher le passage à un consensus total de décisions inacceptables pour Israël, et c’est ce que nous nous efforçons actuellement de réaliser », a expliqué Shama Hacohen

Leave a Reply

Translate »