was successfully added to your cart.

M. Knoll: le caractère antisémite considéré après des « réflexions » d’un suspect (Me Goldnadel à i24NEWS)

By 27 mars 2018Monde

Me Goldnadel sur i24NEWS au sujet du meurtre de Mireille Knoll
i24NEWS

« Il semblerait que des réflexions de l’un des suspects ont conduit les enquêteurs à considérer qu’il s’agissait d’un acte antisémite », a déclaré mardi l’avocat de la famille de Mireille Knoll, Me Goldnadel à i24NEWS.

Les deux suspects – le voisin de Mme Knoll, un Musulman de 29 ans prénommé ‘Yacine’, et un sans domicile fixe de 22 ans – ont été mis en examen mardi matin pour homicide volontaire à caractère antisémite.

Me Goldnadel s’est dit « incapable » de dire si « le fanatisme religieux » ou « le vieux fantasme antisémite tel qu’il sévit souvent en banlieue » et qui voudrait que la victime possédait « une fortune dissimulée entre deux draps », ont motivé ce crime.

Mais, s’exprimant avec une grande prudence et « sous toute réserve », « cela devrait être pour ce genre de réflexions qui ont été faites, que la justice a considéré qu’il y avait une circonstance aggravante », a précisé l’avocat à i24NEWS.

Le parquet de Paris a retenu lundi le caractère antisémite du meurtre de Mireille Knoll, survivante de la Shoah âgée de 85 ans. Un « apaisement » pour Me Goldnadel, faisant le parallèle avec le meurtre de Sarah Halimi il y a moins d’un an.

L’avocat a par ailleurs rappelé avoir « très mal vécu » que la juge d’instruction chargée du dossier « mette 10 mois à me répondre » pour enfin retenir le caractère antisémite du meurtre de Mme Halimi.

« Enfin la justice reconnaît qu’il fait jour à midi », avait-il déclaré en février sur i24NEWS. « Je n’ai jamais vraiment compris – au-delà de l’obstacle idéologique bien connu de ne pas vouloir reconnaître l’évidence antisémite de l’islamisme – pourquoi cela avait mis autant de temps », avait-il lancé.

« Ce qui m’a profondément troublé dans l’affaire Halimi (…), c’est de vouloir absolument tourner les yeux devant cet horrible réalité qui se passe dans les quartiers, devant le fait qu’aujourd’hui, l’antisémitisme a plutôt la couleur de l’islamisme que la couleur de l’extrême droite de jadis », a-t-il réaffirmé mardi à i24NEWS,

Le fait que le parquet a retenu le caractère antisémite du meurtre de Mme Knoll en quelques jours montre que « la justice semble aborder les choses sans a priori idéologiques » et cela « apaise tous les gens qui n’aiment pas les œillères », a-t-il ajouté.

Leave a Reply

Translate »