Skip to main content

Merci aux Druzes pour cette leçon, Mordechai Kedar

VOIR LA VIDEO en réponse à la question en fin d’article : « Pourtant deux jours plus tard le corps est rendu à sa famille. Que s’est-il passé ? »https://youtu.be/YEf4GEfVwFo

Merci aux Druzes pour cette leçon, Mordechai Kedar

Publié le par danilette’s

Le 23 novembre, la veille de l’attentat à Jérusalem, a eu lieu un évènement très grave qui est passé presque inaperçu en dehors d’Israël.

Sources :  bokertovyerushalayim.wordpress.com via mabatim.info

Voici les faits : Un Druze de Daliyat el Carmel au sud de la Galilée est parti avec ses deux fils à Djenin pour faire réparer sa voiture à moindre prix. Comme je l’ai déjà écrit1, non seulement Djenin est connue pour être un repaire de terroristes, mais surtout elle est interdite aux Israéliens comme toutes les villes de l’Autorité palestinienne.

Mais en fait, ne jouons pas sur les mots : Israélien veut dire Juif israélien, car les Arabes et les Druzes israéliens vont régulièrement faire leurs courses à Djenin et contribuent pour beaucoup à la prospérité de la ville

Arrivée près de Djenin, la famille Firo a un accident de la route et Tiran, le fils aîné âgé de 18 ans est grièvement blessé. Il est transféré à l’hôpital de Djenin où il est opéré.
C’est alors qu’une bande armée et cagoulée d’une trentaine de terroristes, fait irruption dans l’hôpital, déconnectent le blessé des appareils médicaux devant son père et son petit frère impuissants, et donc l’assassinent ! Ils kidnappent alors son corps et réclament une rançon à Israël ainsi que la libération d’un certain nombre de terroristes. Les Israéliens, les dirigeants palestiniens, les Américains, les Druzes du Liban… tous interviennent pour essayer de récupérer le corps du jeune homme, mais en vain.

Pourtant deux jours plus tard le corps est rendu à sa famille. Que s’est-il passé ?

 

Join the discussion One Comment

Leave a Reply

Translate »