Le meurtre et le martyr, voilà de quoi s’enorgueillit le « modéré » Fatah / Shraga Blum pour Europe-Israel.org

By 6 août 2016mai 13th, 2020Israël & Moyen Orient

L’organisation terroriste « modérée » du Fatah, présidée par le non moins modéré Mahmoud Abbas a publié cette semaine la liste de ses succès depuis sa création en 1964, soit dit en passant trois avant la Guerre des Six jours. Une petite preuve supplémentaire que ce ne sont pas uniquement les territoires libérés lors de cette guerre qui intéressent le mouvement arabe palestinien.

Le site palwatch.org note que parmi tous les ‘succès’ que relève le Fatah il n’y en a pas un seul qui est du domaine de la paix, de l’entente ou même du développement. Mais qu’importe puisque la communauté internationale attend des gestes de la part d’Israël.

L’organisation terroriste ne s’embarrasse pas non plus de fidélité aux faits. Elle se vante d’avoir assassiné 11.000 Israéliens. Fort heureusement, le terrorisme n’a pas atteint ce chiffre mais « seulement » 3.743 depuis les violences arabes de 1920.

Autre exagération typique, le Fatah note le chiffre surréaliste de 170.000 « shahids » (martyrs) ce qui indiquerait qu’il aurait fallu un stock de 1.224.000 vierges au Paradis, hypotèse irréaliste…

Recevez le résumé du « Monde Juif vu par »…dans votre Boîte Mail chaque matin
E-mail :

Dans le communiqué, le Fatah se vante également d’avoir déclenché les deux Intifadas (à bon entendeur pour tous ceux qui accusent Ariel Sharon d’en être le responsable…) et de mener une guerre diplomatique et judiciaire contre Israël dans le monde.

Voilà un joli palmarès pour le Fatah et son chef Mahmoud Abbas que Shimon Pérès appelait encore « mon ami » quans il était président, et que Tsipi Lvni presiste à considérer comme un « modéré » et un « partenaire ».

©Par Shraga Blum pour Europe-Israel.org

Leave a Reply

Translate »