Ministre allemand Wolfgang Schäuble : « les Chrétiens peuvent apprendre des migrants musulmans » Dreuz

By 30 mai 2017mai 13th, 2020Monde
PUBLIÉ PAR ROSALY LE 29 MAI 2017

« Le nombre croissant de musulmans en Allemagne ne représente pas une menace, mais une opportunité, celle d’apprendre » a déclaré le ministre des Finances Wolfgang Schäuble.

(Illusion funeste, monsieur le ministre ignare de la nature dangereuse de l’islam)

Cette déclaration scandaleuse s’apparente à une tentative de dédouaner son parti, ainsi que lui-même, de toute responsabilité, face aux souffrances que les migrants musulmans infligent à son pays et à ses citoyens. L’Allemagne a dépensé plus de $ 21.000.000.000 pour les réfugiés en 2016. La crise des migrants a fait exploser les budgets de l’Etat. En outre, le nombre de suspects criminels parmi les migrants musulmans a augmenté de plus de 50% en 2016.

L’Allemagne a été brutalisée par les migrants musulmans : une épidémie d’agressions sexuelles, des attaques d’églises et une augmentation massive de la criminalité ont rendu la vie des Allemands difficile.

La propagande honteuse de Wolfgang Schäuble vis-vis de ce chaos reflète tout simplement une lâche position, commune à tous les politiciens de gauche : ils continuent à accabler les contribuables, trahissent leurs propres citoyens et la tradition du pouvoir démocratique. Par contre, ils demeurent étrangement insensibles aux souffrances des victimes de migrants musulmans, ces derniers étant sacralisés par le Pouvoir.

Interrogé mercredi dernier par la « Deutschlandfunk » la radio publique allemande sur l’attaque islamiste de Manchester, au cours de laquelle 22 personnes, principalement des jeunes, perdirent la vie, W. Schäuble déclara :

  • “C’est le fanatisme, pas seulement dans l’islam d’ailleurs, qui conduit à ces crimes horribles.” (Au nom de quelle autre religion massacre-t-on des innocents )
  • “Il s’agit certainement d’une mauvaise compréhension de la religion, quand la croyance glisse dans le fanatisme, ou pire dans la violence ». (Au contraire, les djihadistes suivent scrupuleusement les injonctions coraniques à tuer les infidèles, la violence est intrinsèque à l’islam)
  • « Les grandes religions du monde prêchent toutes le même message de fraternité : chacun doit voir dans l’autre son frère ou sa sœur et chaque individu doit vivre avec l’autre, car l’homme ne peut vivre seul. » (La fraternité dans l’islam, c’est de la science fiction.)
  • “ L‘islam fait partie de l’Allemagne et ceci est une déclaration factuelle sobre« , a ajouté le ministre, en se référant aux sentiments exprimés par la chancelière Angela Merkel à plus d’une occasion – sentiments qui ne semblent pas être partagés par la majorité des Allemands, même si rares sont les citoyens qui osent l’exprimer, par crainte de poursuites judiciaires. (Ach ya, quelle est belle la démocratie à la Merkel !). L’islam ne fait pas partie ni de l’Allemagne, ni de l’Europe, c’est une trahison que de l’affirme.
  • « Quiconque nie cela nie la réalité et dès lors, il n’est pas apte à être un politicien, car la politique commence par la confrontation à la réalité. » (Bien dangereuse réalité, Herr Schaüble, que vous et vos semblables, traîtres à vos patries, avez créée pour le malheur des peuples européens !)
  • « La croissance rapide de la démographie musulmane dans le pays représente une opportunité pour les Chrétiens, qui vivent en Allemagne. Nous pouvons apprendre des musulmans. ». (Comment tuer les infidèles, les apostats, les homosexuels, comment battre les femmes, les violer, comment légitimer le viol des fillettes par le « mariage, et autres joyeusetés islamiques, pratiquées dans leurs pays d’origine, soumis à la charia).
  • De nombreuses valeurs humaines sont fortement respectées dans l’islam. Pensez à l’hospitalité et à autres choses… à la tolérance, par exemple. » (Cet homme n’a manifestement pas lu le coran et n’est pas au courant du refus des riches monarchies du Golfe d’accueillir leurs frères en Allah, par crainte d’attentats, etc. )

En parlant de son livre, récemment publié “Protestantisme et Politique” le ministre CDU (Union des Démocrates chrétiens) a affirmé que l’Eglise n’a pas le monopole de la vérité et a critiqué ceux qui discutent de sujets laïcs en se basant sur leurs convictions religieuses. (L’islam, fondé sur le mensonge a le monopole de la vérité, nicht wahr Herr Schaüble !)

Il fit ensuite l’éloge de Barack Obama, qui devait être la star au congrès biennal de l’Eglise protestante allemande jeudi dernier, en lieu et place d’un invité lié à une religion et décrivit l’ancien Président des USA comme « un homme, qui peut vraiment inspirer les gens, à l’instar de quelques autres. » ( Encore un adorateur du « faux messie », qui partage ses délires islamiques et multiculturels)

Il exprima également sa frustration à propos du successeur d’Obama, Donald Trump et a violemment critiqué sa devise « America First » ! ( Un président patriote, qui défend son peuple, son pays, ne peut pas plaire à un fossoyeur de l’Europe judéo-chrétienne, car diamétralement opposé à sa « religion » les Autres avant les Nôtres !)

Ce ministre est un autre infidèle utile d’une idéologie, qu’il ne connaît pas, n’ayant certainement jamais ouvert une page du Mein Kampf coranique.

Ces politiciens imposent aux Européens la culture de la mort de leurs invités et leur demandent sans gêne aucune d’accepter d’être violés, battus et massacrés par les nouveaux citoyens, leur armée de l’ombre, dont ils se servent pour tuer la culture européenne et réduire les peuples indigènes, une fois minoritaires grâce à leur politique migratoire démente, en esclavage.

Si en Allemagne, un ministre de la chancelière, responsable du chaos, qui se répand en Occident, demande à ses concitoyens de se soumettre à la folie migratoire de sa Führerin, en Pologne, le Premier ministre, madame Beata Szydlo, critique violemment les élites politiques de l’UE, suite à l’attentat islamiste de Manchester.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Madame Szydlo, a déclaré que la Pologne ne se soumettrait pas au chantage de l’UE et n’accepterait pas les milliers de réfugiés que l’UE veut lui imposer dans le cadre du système de quotas, surtout après l’attentat-suicide de Manchester qui a tué 22 personnes, dont deux Polonais. Elle a violemment critiqué la faiblesse des dirigeants de l’UE responsables de la mort lente de la culture européenne et du suicide programmé de ses peuples, en invitant des millions de réfugiés, qui vont détruire les nations occidentales sur le plan financier, social et culturel.

Lors d’un discours fort et puissant devant le Parlement polonais mercredi dernier, madame Szydlo a exhorté les législateurs à protéger la Pologne et ses enfants des fléaux du terrorisme islamiste et du suicide culturel.

S’adressant ensuite à l’UE et aux Européens, elle leur a demandé :

« Vers quoi vous dirigez-vous, vous les responsables de l’UE ? Cessez de vous agenouiller, sortez de votre léthargie, ou vous allez pleurer tous les jours sur vos enfants. Si vous persistez à ne pas voir que le terrorisme est capable de frapper tous les pays en Europe et si vous pensez que la Pologne ne doit pas se défendre, vous êtes alors complices de ceux qui pointent cette arme de la terreur contre l’Europe, contre nous tous. Voulons-nous des politiciens, qui disent aux peuples : « vous devez vous habituer aux attaques terroristes, qui décrivent ces attaques comme des incidents, ou voulons-nous des politiciens forts, qui luttent efficacement pour le vaincre ? »

Elle a raison Madame Szydlo, un rayon de soleil dans les ténèbres ambiantes, une fleur d’espoir dans le désespoir ambiant : nos peuples, notre culture, nos valeurs, nos traditions sont attaqués et nos responsables politiques nous demandent de nous résigner, d’accepter cette réalité. Or, rien n’est une fatalité. Si l’Europe voulait survivre, elle désignerait immédiatement madame Szydlo à la tête de l’UE ou Geert Wilders. Elle lui permettrait de mettre en œuvre des politiques migratoires sensées, mais l’Europe a-t-elle la volonté de survivre ou choisit-elle de se laisser duper par ses dirigeants, qui tout en lui promettent sournoisement un avenir radieux, l’entraînent vers sa propre disparition ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Sources: German Finance minister: Christians can learn from muslim migrants/ Polish PM: where are you headed Europe? Rise from your knees! – Jihad Watch (traduits et adaptés par Rosaly)

Leave a Reply

Translate »