was successfully added to your cart.

Mise au point ! (C’est évidemment à dessein que je publie cette image de l’innocence enfantine)

Suite à la publication de l’article « Billy Graham sonne l’alarme quant à la proche venue de Yeshoua », nous enregistrons une critique car, nous dit-on, Billy Graham serait un personnage douteux, franc-maçon, etc.

Je tiens à préciser que je n’ai pas publié un article sur Billy Graham mais sur son avertissement conjoint à celui d’autre serviteurs de D.ieu et observateurs  extérieurs à l’Eglise tels que Benjamin Netanyahou, lui-même.

Lorsqu’un avertissement comme celui-là converge avec évidence vers une chose ressentie et observée par tout croyant un tant soit peu éveillé et que cet avertissement est exprimé avec nuance, loin d’excès présomptueux  pseudo-prophétiques, dans le droit fil d’une eschatologie appropriée,  il me semble que de le diffuser relève du bon sens, du devoir.

Concernant les accusations menées contre Billy Graham. J’ai lu voici déjà quelques années sur un site francophone « le dossier ». Je dois déclarer ici que ce que j’ai lu n’apportait, à mon sens, aucune preuve mais n’était qu’un ensemble de conclusions basées sur des suppositions du fait de contacts et relations de Graham. Mais nulle part n’apparaissait la preuve que  ces contacts incriminaient Graham au point d’en faire avec certitude un membre d’une quelconque officine obscure. Ce n’est pas parce que je discutais régulièrement avec le curé de la commune  où je vivais en Belgique il y a trente ans que j’étais catholique !!!! Au contraire.

Concernant Graham donc, j’attends et j’exige même que l’on me procure les PREUVES ABSOLUES, FLAGRANTES  et je les transmettrai alors à Graham avec les noms de ses accusateurs. Rien à craindre si nous sommes en Christ, D.ieu nous garde et si Graham est devenu un faux frère nous devons l’interpeller bibliquement pour le ramener à Christ. De plus c’est un homme âgé et qui bientôt risque de paraître devant D.ieu. Le devoir d’interpeller s’il y a lieu est d’autant plus crucial, non ?

Quoi qu’il en soit, en ce moment l’avertissement de Graham et d’autres nous paraît valable et nous nous posons aussi la question suivante : Si Graham est un serviteur de l’ennemi et qu’il avertit par un message à ce point acceptable pour de vrais croyants, c’est que le royaume de Satan est divisé contre lui-même. Dois-je vous renvoyer à la lecture biblique qui parle de cela ?

Ceci me pousse aussi à émettre un IMMENSE CRI VERS TOUTE LA FRANCOPHONIE !

Il y a de toute et malheureuse évidence une maladie de la langue, véritable maladie de l’esprit qui cache un ESPRIT en France et en francophonie, fille des Lumières (Hum! Satan aussi était appelé LUCIFER, porteur de Lumière, avant la chute), de Voltaire et autres promoteurs de la critique qui générerait « le bon débat ». Avouons-le, il en a bien plus résulté pour la francophonie la libération du droit permanent à la critique quasi névrotique. La critique participe de la névrose française, d’un mal spirituel profond et d’autant plus tragique que devenu de longtemps norme, « culture » au coeur de la France « laïque » post 1789.

En milieu chrétien ce droit doit disparaître au profit de la prudence pour éviter de tomber en terrain de calomnies et mensonges. Cet esprit de la  critique venu des Lumières et qui se veut raisonnable d’un point de vue humaniste n’est que propre justice épouvantable qui, relayée dans l’Eglise, y a fait et continue à y faire des dégâts immenses. Le corps du Messie francophone en est devenu en tant de lieux un affreux panier à crabes où les plus belles et nobles carrières de serviteurs appelés par D.ieu se sont perdues, ont été jugées par le péché de la langue tandis que d’autres, innocentes victimes, ont été assassinées par ce drame de la langue vive et précipitée.  Faut-il que je raconte ici un exemple parmi tant d’autres, comment une personne, que je qualifierai de « forte en gueule » (désolé, je ne trouve pas d’autre expression mieux appropriée) et qui s’impose à partir d’un ministère de délivrance auto-proclamé et même auto-imposé, m’invita jadis à participer à un lynchage de jeune ministère par pur esprit de colère et surtout jalousie en étayant de manière ignoble des accusations par un faisceau de « preuves » sans fondement aucun ? Du vent, rien que du vent mais bien soufflé le vent fait des dégâts, beaucoup de dégâts ! Bien entendu, outré, je refusai net…. et je fus agoni d’injures, de malédictions à peine voilées et d’accusations aussi soudaines que mensongères et nouvelles sur ma prétendue dureté de coeur. « On » alimenta mon dossier avec les dires de deux ou trois pervers haineux car légitimement repris par moi jadis ici ou là. Cela ne manque pas, ce genre de « Thénardier »…

Cette personne violente s’était heurtée à ma droiture et cette personne si dure et soudain dépitée par ma droiture se vengea… en m’accusant de son propre état d’esprit. Projection typique des pervers.

J’appelle cela comme il faut l’appeler : de la perversité.

Et cela marche, car il existe un large public, UN ETAT D’ESPRIT pour cela en France et en francophonie élargie. De telles choses existent en France et certains s’y imposent par de tels moyens, jusque dans l’Eglise. Dois-je rapporter ici comment un « pasteur » à la langue névrosée utilisa celle-ci pour s’imposer auprès de plusieurs au prix des pires dires et menaces crapuleuses s’il vous plaît, à son arrivée en Israël  ?Comment un « chrétien »  francophone maladivement  jaloux, d’un orgueil fou dissimulé, nous prit en haine  après que nous l’ayons généreusement aidé pourtant, pour ruiner chaque fois que possible notre réputation en Israël ? J’arrête là les exemples car il me faudrait des pages entières. Et rien que de songer au passé si douloureux mais heureusement guéri, je me demande aujourd’hui par quel miracle nous sommes restés en vie au travers de cet enfer de la langue traversé depuis trente ans ? Que sera le jugement de D.ieu ?  Il serait bien que la francophonie s’humilie en songeant que la capacité à tenir bon des missionnaires étrangers en France est en moyenne de trois ans… avant dépression et départ !

UN SUJET DE PRIERE POUR LA FRANCE : Que D.ieu convainque enfin de péché et de besoin de purification au sujet de la langue hâtive, fille des Lumières en francophonie. La langue hâtive est le fruit de l’orgueil.

NB: Elishéva Goël publiera très prochainement un article  en rubrique Doctrine sur le péché de la langue et ses conséquences selon LEVITIQUE 14.  Elishéva prépare aussi un nouveau livre sur ce sujet.

Fraternellement avec les  coeurs doux  mais virils et non doubles en francophonie.

Haïm Goël

Reproduction autorisée avec mention de la source.

Join the discussion 6 Comments

  • mthe dit :

    [youtube http://www.youtube.com/watch?v=6YPKdbpVT6I&w=420&h=315%5D
    vous avez raison de vérifier ce qui se dit et surtout sur internet mais à votre avis :
    cet interview a t il été mal traduit ? qu’en pensez vous ? Serait ce des paroles d’un homme ayant toute sa lucidité?
    shalom

    • Haïm Goël dit :

      Chèr(e) mthe
      Pour répondre à votre question et sortir du faux débat réducteur de la vidéo proposée, voici:

      (Je suppose que vous vous questionnez sur les propos de Graham et non des propos de son interviewer). Selon moi, ma compréhension des écritures et du coeur de D.ieu qui est JUSTE, il faut simplement admettre que nous serons tous jugés selon les données sincères et honnêtes de nos convictions.
      Ainsi le croyant né de nouveau passera devant le tribunal de Christ afin qu’y soient jugées ses oeuvres bonnes et mauvaises. Il y aura donc couronnes, récompenses et reproches avec leurs conséquences. Nous entrerons ensuite dans la gloire éternelle de notre destinée telle que « dessinée » par nos actes et choix obéissants ou non de nés de nouveau sur terre. Nous appartenons à cette entité aujourd’hui hélas « banalisée » (Et aussi largement déformée, devenue bien confuse) par 2000 ans d’un christianisme à « géométries très variables » mais QUI EST AU DEPART UN GLORIEUX MYSTERE QUI DUT ETRE REVELE A PAUL.

      En ce qui concerne les juifs qui ignorent le message de la grâce: ils seront jugés selon la loi (Et là D.ieu est souverain).
      Les juifs qui en toute et sincère connaissance de cause auront su que Ieshoua est Messie et SAUVEUR et l’auront rejeté DELIBEREMENT, seront perdus.

      En ce qui concerne les païens ou autres, éduqués comme religieux divers, qui n’auront pas eu accès à la connaissance de l’évangile du salut et qui souvent comme le dit Paul respectent les lois de D.ieu inscrites à l’oeil nu dans l’élégance aussi harmonieuse que profonde de la nature par exemple et auxquelles ils sont sensibles avec conséquences morales, ils seront jugés selon leur conscience. Par contre les païens et autres religieux qui auront eu clair et convainquant accès à la vérité du salut par grâce et l’auront délibérément refusé (orgueil, orgueil de sa culture religieuse, etc), seront perdus.
      Ceci devrait répondre à votre question
      Meilleur shalom
      Haim Goël

      • mthe dit :

        Je vous remercie beaucoup d avoir pris du temps pour me répondre ,
        quand je parlais de traduction c ‘était plutôt le mot interprétation qu’il fallait mettre,
        je connais très peu Billy Graham et c’est suite à des questions de mon entourage(de tous âges) que j’ai écouté cette vidéo et j’ai du mal à répondre aux questions qui me sont posées ,
        Si D.ieu a permis que des personnes soient venues à l’évangile par son ministère c’est un sujet de reconnaissance mais peut être que ses derniers propos sont ceux d’une personne qui vieillit c’était ma question shalom et bénédictions en Yeshoua

  • Haïm Goël dit :

    Non Graham n’a pas les propos d’un homme vieillissant. En fait sur cet extrait très court (quid du reste de l’interview?), ce que dit Graham est en harmonie avec ce que je vous ai répondu plus haut.
    Soyez bénie!
    Shalom
    Haim Goel

  • mthe dit :

    sur le salut :

    Si nous écoutons les enseignements de Jésus, ses propres paroles dans les évangiles et l’enseignement qu’il a confié à ses apôtres, nous apprenons que le salut de nos âmes se trouve uniquement en LUI.

    Actes 4:12 Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.

    Cette parole prononcée par l’apôtre Pierre est confirmée par de nombreux autres passages du Nouveau Testament, dont ce qui est dit par Jésus lui-même :

    Marc 16:16 Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné.

    Jean 14:6 Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.

    Voici encore ce qu’écrit l’apôtre Jean :

    1 Jean 5:11 Et voici ce témoignage, c’est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie.

    Personne ne pourra être justifié, c’est à dire sauvé par ses propres œuvres de justice, pas sa bonne conscience, par sa piété religieuse, ou autre…

    Ephésiens 2.8 Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.

    Galates 2:16 Néanmoins, sachant que ce n’est pas par les œuvres de la loi que l’homme est justifié, mais par la foi en Jésus-Christ, nous aussi nous avons cru en Jésus-Christ, afin d’être justifiés par la foi en Christ et non par les œuvres de la loi, parce que nulle chair ne sera justifiée par les œuvres de la loi.

    Il y a encore beaucoup d’autres passages qui affirment que le salut est un don gratuit de Dieu qui se reçoit par le moyen de la foi en son fils Jésus.

    Que ce soit juifs ou païens, tous sont sous la condamnation du péché et privés de la grâce de Dieu.

    Romains 3.9 .Car nous avons déjà prouvé que tous, Juifs et Grecs, sont sous l’empire du péché, selon qu’il est écrit: Il n’y a point de juste, Pas même un seul

    3.19 à 30 Or, nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée, et que tout le monde soit reconnu coupable devant Dieu.

    Car nul ne sera justifié devant lui par les œuvres de la loi, puisque c’est par la loi que vient la connaissance du péché.

    Mais maintenant, sans la loi est manifestée la justice de Dieu, à laquelle rendent témoignage la loi et les prophètes, justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient. Il n’y a point de distinction.

    Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ.

    C’est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu’il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis-je, de montrer sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus.

    Où donc est le sujet de se glorifier? Il est exclu. Par quelle loi? Par la loi des œuvres? Non, mais par la loi de la foi.

    Car nous pensons que l’homme est justifié par la foi, sans les œuvres de la loi.

    Ou bien Dieu est-il seulement le Dieu des Juifs? Ne

    l’est-il pas aussi des païens? Oui, il l’est aussi des païens, puisqu’il y a un seul Dieu,

    qui justifiera par la foi les circoncis, et par la foi les incirconcis

    Dieu est juste et sa justice consiste à purifier ceux qui auront cru en son fils Jésus et à leur donner la vie éternelle. Lui seul sait à quel moment chaque être humain est placé dans la situation de croire en Christ ou de ne pas croire, d’accepter ou de refuser le salut de Dieu. Mais nous savons que tous auront cette occasion !

    Nous n’avons pas à spéculer sur des choses que nous ne connaissons pas, mais à faire entièrement confiance à Dieu qui ne veut pas qu’aucun périsse, mais qui veut que tous arrivent à la repentance. 2 Pierre 3.9

  • Haïm Goël dit :

    Ma chère soeur,
    Vous réagissez certainement à mon commentaire DU 14 MAI.

    MA REPONSE: JE PARTAGE PLEINEMENT TOUTES LES ECRITURES QUE VOUS ME CITEZ ET TOUT LEUR SENS. Aucun problème à ce sujet bien entendu.

    Je souligne néanmoins qu e dans votre commentaire ci-dessus, entre les 2 passages de Romains 3 et la citation du passage de 2 Pierre 3.9, vous incluez une appréciation personnelle qui elle ne sort pas de l’Ecriture mais est de votre fait, savoir ce qui suit:
    « Dieu est juste et sa justice consiste à purifier ceux qui auront cru en son fils Jésus et à leur donner la vie éternelle. Lui seul sait à quel moment chaque être humain est placé dans la situation de croire en Christ ou de ne pas croire, d’accepter ou de refuser le salut de Dieu. Mais nous savons que tous auront cette occasion ! »

    C’est donc tout à fait personnellement et non bibliquement que vous estimez que tout homme sera un jour ou l’autre placé en position de croire ou non que Jésus est le Christ et d’accepter ou non le salut. Et vous ajoutez, affirmative que « nous » savons que tous auront cette occasion ».

    En conséquence ce que j’ai développé plus haut sur la question qui est celle du jugement de D.ieu reste pour moi pertinente. Par ailleurs, grand merci pour vos encouragements et vos remarques positives quant à notre site.
    Meilleur shalom
    Haim Goël

Leave a Reply

Translate »